Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Après Paris, d'autres grandes villes du monde s'engagent à bannir le diesel

La piétonisation des voies sur berges n’était qu’un début. Avec d’autres maires de grandes villes du monde, la maire de Paris Anne Hidalgo plaide maintenant pour un arrêt de la production de moteurs gazole à l’horizon 2025.

Après Paris, d'autres grandes villes du monde s'engagent à bannir le diesel

 Le C40, sommet des maires de grandes villes du monde, qui s’achèvera aujourd’hui à Mexico en présence d’une soixantaine d’édiles, a déjà donné lieu à une annonce d’envergure. Les maires de Paris, Madrid, Athènes et Mexico signent une déclaration commune sur la qualité de l’air dans laquelle ils s’engagent notamment à bannir les véhicules à moteur diesel de leurs rues à l’horizon 2025. « Selon l’organisation Mondiale de la Santé, 3 millions de décès par an sont directement liés à la pollution de l’air extérieure, dont une majorité dans les villes », précise le communiqué du C40.

«Le changement climatique est l’un des principaux défis que nous devons affronter », déclare pour sa part l’édile parisienne, qui avait déjà évoqué à plusieurs reprises son intention d’interdire les moteurs à gazole dès 2020. « Et aujourd’hui, les maires disent non à la pollution de l’air, non aux maladies et aux décès qui affectent notamment les plus vulnérables d’entre nous. Aux grands défis des réponses courageuses, et nous appelons les fabricants automobiles à nous rejoindre. »

Et le C40 de pousser plus loin le curseur en demandant - rien de moins ! - aux constructeurs automobiles de cesser la production de mécaniques diesel d’ici 2025, au profit de motorisations hybrides, électriques, et à hydrogène. Et pour joindre le geste à la parole, l’organisme appelle les citoyens des villes à signer une pétition en ce sens.

Sacrée semaine en tout cas sur le front de la lutte antipollution, dont on a l’impression qu’elle se focalise sur la seule automobile et en néglige les causes industrielles ou agricoles (entre autres). Alors que 168 maires, principalement de droite, ont adressé une lettre ouverte à Anne Hidalgo pour protester contre la piétonisation des voies sur berge rive droite et ses conséquences, la ville de Paris  tenait sa position en détaillant la mise en place d’un système de vignettes anti-pollution, dont Caradisiac vous a exposé les tenants et aboutissants.

A ceux qui trouvent qu’elle va trop loin et trop vite dans sa croisade anti-voitures, la maire de Paris Anne Hidalgo, dont la démarche s'inscrit dans la lutte pour l'obtention des JO 2024, répond donc par des mesures toujours plus contraignantes.

Après Paris, d'autres grandes villes du monde s'engagent à bannir le diesel

Anne Hidalgo et d'autres membres du C40 ont testé à Mexico le BiciBus, transport en commun à pédales. Voilà qui fait rêver, non?

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

j'aime bien les pédales de la BiciBus :tourne:

Par

Si vous mettez ce Bicibus à Paris, les usagers crèveront tous d'un cancer en suivant une Rno mazouale...

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Et voilà ou ça nous mène de voter pour des extrémistes ...

Par

Le bicibus... ou plutôt utopibus :nanana:

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

La démagogie socialo-bobo a plein tube pour faire des promesses que chacun sait jamais tenues. La pollution dans Paris est du majoritairement aux industries de la région parisienne et non pas à la voiture, et il est simplement dommage de ne pas vouloir prendre le problème sérieusement, en faisant un travail de fond, avec l'ensemble des intervenants.

Par

Voyons le point positif de cette vaste mascarade, les constructeurs investiront désormais plus dans le développement de motorisation essence.

Par

c'est pas gagné vu le malus "écologique" 2017 ...

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Ca se voit qu'elle n'a pas de cerveau à protéger, elle n'a pas attacher son casque

Par

Quitte à faire n'importe quoi, autant vendre l'idée aux autres

Par

Si cela peut éliminer tous ces 4x4, SUV et autres idioties roulantes diesélisées dans des villes saturées comme Paris, je suis pour à 100% !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire