Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Aprilia - Interview Alain Roger: Piaggio en Inde et au Vietnam, Aprilia en habit racing et un avenir radieux promis à Moto Guzzi, ça va bouger dans le groupe !

Dans Moto / Pratique

Aprilia - Interview Alain Roger: Piaggio en Inde et au Vietnam, Aprilia en habit racing et un avenir radieux promis à Moto Guzzi, ça va bouger dans le groupe !

C'est fou ce qu'un titre mondial peut déclencher comme ondes positives chez un constructeur. Alors que chez Suzuki le coeur de la compétition s'est considérablement ralenti au point que l'on est proche de l'arrêt, chez Piaggio, on envisage l'avenir avec détermination. Alain Roger, la voix française du groupe transalpin se fait, à ce sujet, clairement entendre, même si elle s'est un peu fatiguée après un radieux week-end à Imola où il a fallu entonner le chant de la victoire.


Dans un marché qui reste morose, les constructeurs européens s'affirment et le blason transalpin ne sera pas le dernier à tailler des croupières aux marques du soleil levant. Développement vers l'Inde et le Vietnam pour les scooters, une gamme Aprilia qui sera de plus en plus placée sous le sceau de la sportivité au fur et à mesure des millésimes, et last but not least, un toilettage plus que conséquent de l'attachant aigle Moto Guzzi, voici le plan de bataille d'ici à 2013. Qu'on se le dise, loin d'être un simple aboutissement, la couronne de Biaggi ne fait que sonner la charge du groupe Piaggio !


Alain Roger, j'imagine que vous êtes comblé avec cette consécration de Max Biaggi sur la RSV4 ?


C'était une ambiance de folie à Imola, du jamais vu, c'était magique ! La foule et la ferveur au pied du podium, c'était quelque chose d'incroyable. Vraiment, Max Biaggi est l'un des deux phénomènes de la moto avec Valentino. Max est un grand champion. L'objectif, c'était de prendre le titre en Italie, et l'objectif a été atteint. Maintenant, on vous attend toutes et tous à Magny Cours sous le auvent Aprilia pour fêter ça ! On va y déplacer une structure plus conséquente que lors du Grand Prix de France Moto GP.


C'est d'autant plus sympa qu'à la fin de la première manche, rien n'était évident.


C'est sûr. Imola est un tracé qui n'est pas la tasse de thé de la RSV4. Les bosses, la vivacité dans les changements d'angle des chicanes, des vibrations, on a souffert sur le sec de la première manche. Comme on avait souffert dans les mêmes conditions le vendredi. Mais entre les deux manches, l'équipe a formidablement travaillé et les indications de Max ont été précises. Résultats, la seconde course a été accomplie avec une moto transfigurée avec le résultat que l'on connait. Mais quelle tension ! La première manche a été incroyable ! Max a failli chuter trois fois, Leon Haslam deux fois. C'était de la folie !


Le titre après deux saisons seulement, on ne peut que se montrer satisfait chez Aprilia.


L'Europe est en marche ! C'est aussi bon pour l'ensemble du championnat Superbike. Et c'est surtout bon pour l'ensemble du groupe Piaggio qui s'est dégagé un véritable plan de bataille jusqu'en 2013.


Aprilia - Interview Alain Roger: Piaggio en Inde et au Vietnam, Aprilia en habit racing et un avenir radieux promis à Moto Guzzi, ça va bouger dans le groupe !


C'est à dire ?


D'abord, le groupe Piaggio va se développer en Inde et au Vietnam pour s'y établir et y produire des scooters spécifiques pour ces marchés. Ensuite, la gamme Aprilia va continuer à affirmer son coeur sportif. Enfin, Moto Guzzi va véritablement se transformer. Il y aura beaucoup de nouveautés jusqu'en 2013. Le tout se fera avec un réseau qui développera la stratégie de groupe. Une démarche que tient à avoir Piaggio. En France, nous détenons 14% de part d'un marché qui a régressé de 8%, nous sommes second derrière Yamaha et nous progressons dans une conjoncture morose.


Que pouvez dire sur ce prochain renouvellement de Moto Guzzi ? On parle de l'arrivée d'une California 1400 par exemple. Ne risque-ton pas d'avoir, aussi, un choc entre la future Aprilia Tuareg et l'actuelle Guzzi Stelvio ?


Je ne peux rien dire sur la California mais en revanche, je suis convaincu que la gamme Aprilia et Moto Guzzi ne se cannibaliseront pas. On va refaire la gamme Guzzi mais on va garder son caractère et ses fondamentaux historiques. Il y a un esprit Guzzi que l'on préservera. L'âme de la marque ne sera nullement remise en cause. Bien au contraire. Pour que ça marche, il faut des produits qui sont beaux, technologiquement avancés et à un prix concurrentiel. Les futurs Moto Guzzi s'inscriront dans cette dynamique d'évolution, à l'image de tout le groupe Piaggio.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Super et bravo pour cet exploit. Le groupe gagnerait en créant une vrai  dynamique dans ces concessions et en fournissant un service à la hauteur aux utilisateurs des machines du groupe. Après 14 mois chez le concessionnaire Scoot-Expert 72 à LE MANS (72), mon Aprilia caponord n'e fonctionne toujours pas. La compétition s'est très bien, mais ce qui fait le notoriété d'une marque c'est son sérieux dans son service après-vente et là.... ce n'est pas gagné. Quand d'autres marques sont capables de fournir des pièces à des machines de plus de 30 ans, APRILIA est dans l'impossibilité d'en fournir pour des modèles de 2003 ! Il ya encore beaucoup de chemin à parcourir, mais ce sera sans moi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire