Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Assurances: moins le carburant est cher plus les sinistres augmentent

Dans Moto / Pratique

Assurances: moins le carburant est cher plus les sinistres augmentent

C'est une obligation, c'est une cotisation et ça peut être un soulagement lorsque l'infortune croise votre route. Quoi donc ? L'assurance, un métier bien particulier qui fonctionne en clauses pour jalonner un jeu de pistes matérialisé sur un contrat où la règle consiste à éviter l'indemnisation à laquelle on pensait pourtant avoir droit. C'est aussi un secteur d'activité qui fonctionne assez bien, même en ces temps de crise et de malheurs. De grandes enseignes du milieu réunies sous le label Covéa s'étaient données rendez-vous rue Saint Lazare à Paris pour un raout avec des médias. Rien que ça. L'occasion de sortir une vérité qui pose tout de même question.


Les mutuelles Maaf, MMA et GMF ont mis les petits plats dans les grands pour donner des indications sur les grandes tendances de l'année écoulée. La vie n'est pas facile, mais le trio a rassuré en promettant un bilan 2014 satisfaisant. Pas trop quand même, car il faut bien maintenir les tarifs, voire même expliquer pourquoi, dans certains cas, ils vont augmenter. Enfin, pour tout vous dire, Covéa affiche un chiffre d'affaires de 16,5 milliards d'euros, en progression de 6,6% sur un an. En assurance automobile et habitation, deux marchés atones en France, l'assureur a accru sa présence. En automobile, les mutuelles ont gagné 200.000 nouveaux véhicules, soit une augmentation de 2,1%. En un an, le groupe a aussi assuré 140.000 nouvelles habitations (+1,9%).


6,6% de progression, en ces temps de disette, c'est pas mal. Mais le Président Thierry Derez prend alors l'air grave : l'année 2014 a été marquée «par un chapelet d'événements climatiques». Au final, cette multiplication d'orages, averses de grêles, inondations… se traduira par une «charge significative» équivalente à un «événement important». Le ciel nous tombe sur la tête. « Orage » et désespoir...


Bon, quel est le rapport avec nous, me direz-vous. Cette remarque du ponte :une baisse des tarifs des carburants se traduit par une augmentation des sinistres automobiles. Dire ça au moment où, justement, le prix à la pompe est redevenu à peu près décent, ce n'est pas anodin. Maintenant, cette question M. Derez. Vous qui êtes si bien informé par des indicateurs si précis, pourquoi les tarifs de vos assurances ne baissent pas lorsque la carburant augmente puisque, si on suit votre logique, les risques de sinistres deviennent moindre ?


Vous me direz, si on n'est pas content, on a qu'à aller voir ailleurs et c'est ce que nous permet de faire plus facilement la nouvelle loi Hamon qui va permettre aux particuliers de changer de contrats d'assurance beaucoup plus souplement. Mais même là, ils retombent sur leurs pattes : Thierry Derez prédit une augmentation généralisée des cotisations, en raison de cette loi, et de l'introduction de la complémentaire santé obligatoire en 2016. Trop fort les assurances. A tous les cas elles gagnent.


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 j'adore le titre oui, c est possible, on pourrait dire aussi, plus il y a d'assurés plus le risque augmente ou alors plus les prix sont bas plus le pouvoir d'achat augmente et ainsi de suite.. Cordialement  

Par Anonyme

 Un peu de mémoire svp, en janvier 2014 , (soit quand le prix des carbuarants était élevé) Maaf a ristourné 3% à ses sociétaires et pas d'augmentation des tarifs auto & moto, en janvier 2015 : pas d'augmentation des tarifs auto & moto...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire