Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Audi : la nouvelle A3 et le Q4 retardés à cause du Dieselgate

Occupés à mettre à jour les moteurs concernés par le scandale, les ingénieurs d'Audi auraient pris du retard pour la mise au point de la troisième génération de la compacte A3 et du SUV coupé Q4.

Audi : la nouvelle A3 et le Q4 retardés à cause du Dieselgate

Les conséquences du Dieselgate ne cessent de s'accumuler. Ces derniers jours, elles ont plutôt concerné les engagements sportifs des marques du groupe Volkswagen : la maison mère a officialisé son départ du WRC et Audi a confirmé la fin de son programme en endurance, préférant se concentrer sur la plus écologique Formule E. Mais ce sont surtout les plans produits qui sont impactés par l'affaire des moteurs diesels au logiciel truqueur. Dernier effet du scandale : des retards de projets chez la firme aux anneaux, et pas des moindres.

Selon Auto Motor und Sport, les sorties de la quatrième génération de l'A3 et du SUV Q4 auraient été repoussées. D'après le magazine allemand, la marque souhaite implanter sous le capot de ces autos de nouvelles motorisations essences et diesels. Mais leur développement aurait pris du retard car les ingénieurs ont été occupés à trouver une solution pour mettre à jour les fameux logiciels sur les blocs concernés par le scandale.

La prochaine A3 ne rejoindrait ainsi pas les concessions avant 2019. L'actuelle devrait tenir le coup sans problème, après avoir été profondément restylée cette année. Sa fin de vie sera néanmoins perturbée par le renouvellement des BMW Série 1 et Mercedes Classe A. De son côté, le Q4 ne pourrait pas être prêt avant… 2021. L'échéance semble si éloignée que l'on se demande si ce véhicule, qui devrait s'inspirer du concept TT Offroad, finira par voir le jour.

Mots clés :

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pour VW Group ...

Avant, c'était le temps des cerises. ..

Maintenant, c’est le temps des prunes ...

:buzz:

Par

c'est la descente aux enfers pour le groupe ;fini l'endurance pour Audi ;fini les rallyes pour Volkswagen

bientôt la fermeture de Skoda et de Seat .Tricher n'est pas jouer et ça coûte très cher

Par

pas les Q E-Tron :nanana:

Par

Gros coups de rabot dans la division sport, dans la masse salariale,etc..., pour faire des économies cela peut se comprendre, mais prendre d'énormes retards dans des programmes de remplacements de modèles de voitures c'est assez inquiétant surtout qu'ils veulent réimplanter de nouveaux moteurs. Ce qui veut dire que ceux actuellement sont loin d'être aussi performants qu'ils veulent bien prétendre le groupe...Cela donne l'impression que le groupe est loin d'être sortie du tunnel malgré les déclarations fracassantes du président du conseil de surveillance....Bref cela devient assez pathétique pour l'image que dégage ce groupe car ils ont dopé leur produit pour finir premier mais ils faut payer maintenant l'addition qui me semble lourde par rapport au mauvais résultats actuel, le volume ne fait pas tout mais il faut dégager des résultats nets d'exploitation confortable car les gros actionnaires ont les crocs bien aiguisés et la recherche coûte chère!

Par

En réponse à traam

c'est la descente aux enfers pour le groupe ;fini l'endurance pour Audi ;fini les rallyes pour Volkswagen

bientôt la fermeture de Skoda et de Seat .Tricher n'est pas jouer et ça coûte très cher

On sent surtout que le groupe veut se refaire une virginité en misant au maximum sur l'électrique. Ca commence avec la compétition mais on sent bien qu'ils veulent développer une gamme électrique complète dans les 4 ou 5 prochaines années et se débarrasser de la mauvaise image du diesel sale.

Ce qui va être intéressant, c'est de voir quelles solutions techniques ils vont choisir et l'impact que cela va avoir sur la technologie des batteries etc.

Je n'aime guère VAG et leurs produits, quelques rares modèles exceptés, mais il faut admettre qu'ils conservent une "force de frappe" redoutable et s'ils concentrent leurs efforts sur la voiture électrique, un des premiers à devoir se faire du souci serait probablement Tesla.

Ceci dit, Musk n'est pas un idiot non plus, et il voit plutôt la chose sous la forme d'un système intégré : voitures électriques, réseau de bornes de recharge, powerwalls, et maintenant toitures qui font office de panneau solaire.

J'avoue que si j'avais actuellement les moyens d'investir là-dedans, dans ma maison il y aurait 3 powerwalls Tesla raccordés à la toiture solaire Tesla et une voiture Tesla dans le garage, avec une autonomie suffisante pour environ 85 à 90 % de mes trajets (et un agrément de conduite relativement élevé pour ne rien gâcher). Pourtant je suis loin d'être le style fanboy d'une marque mais Musk est quelqu'un qui voit plus loin que le bout du capot et j'apprécie ce côté visionnaire.

Par

En réponse à traam

c'est la descente aux enfers pour le groupe ;fini l'endurance pour Audi ;fini les rallyes pour Volkswagen

bientôt la fermeture de Skoda et de Seat .Tricher n'est pas jouer et ça coûte très cher

là t'es dans tes rêves :orni:

Par

Il semble que l'impact du Dieselgate soit...non négligeable :ange:

Et nous n'avons pas encore pu mesurer sa conséquence la plus dévastatrice : l'impact commercial!

On parle de quantités vendues, mais quid :

- de l'impact sur les prix de ventes ? Une A4, en 2 ans, se vend plus de 4 000 € moins cher...Les remises accordées par Audi et Vag, cf. étude Autoplus, dépassent parfois celles accordées par les Coréens!

- de la nécessité de ré-investir massivement dans la publicité? On ne voit que ça : de la pub pour Vag, Audi, Seat et Skoda, des offres promotionnelles de LOA à des prix discount, etc

- de l'image de marque dégradée dans une société de "moutons" : certains, juste pour rentrer dans les standard d'une société de "moutons", ne vont plus acheter Vag-Audi parce qu'il y a eu le Dieselgate. Exactement comme ils achetaient Vag-Audi il y a qq années, parce que ça "faisait bien".

Et j'espère que les US et Europe vont continuer à médiatiser toutes les casseroles du groupe => cela neutralise l'actualité du groupe! :ange:

Par

Leurs produit ayant un design qui évolue peut d'une génération à l'autre, je suis sur que ça ne les pénalisera pas trop.

Par contre, nouvelles motorisation ET nouveau modèle, le meilleur combo pour accentuer les risques défaut de jeunesse. Il sera plus prudent pour les acheteurs d'attendre les versions restylées pour éviter la casse (avant que certains s'enflamme, je précise que ce constat est valable quelques soit la marque du véhicule).

Par

La concurrence doit se frotter les mains en voyant le numéro 1 mondial trébucher... Une opportunité pour les autres constructeurs premium et généralistes de se démarquer par rapport à VAG...

Par

En réponse à SIGVALD

La concurrence doit se frotter les mains en voyant le numéro 1 mondial trébucher... Une opportunité pour les autres constructeurs premium et généralistes de se démarquer par rapport à VAG...

Audi est 3ème derrière Mercédes (1er) et BMW (2ème).

En 2015, il était déjà 3ème, sauf que BMW était leader.

Après, oui : Vag commence à être concrètement dans la panade, et cela doit en réjouir pas mal...Dont moi ! :lol:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire