Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Audiences TV : bilan en hausse pour la saison 3 de Top Gear France

Dans Loisirs / TV

Audiences TV : bilan en hausse pour la saison 3 de Top Gear France

Les huit épisodes inédits ont réuni en moyenne plus de 700 000 téléspectateurs. C'est le meilleur résultat depuis le lancement de l'adaptation française. RMC Découverte devrait, sauf surprise, commander une nouvelle saison.

Les téléspectateurs français ne se lassent pas de la version française de Top Gear. Au contraire, ils n'ont jamais été aussi nombreux devant RMC Découverte. Lors de leur première diffusion, les huit épisodes de la saison 3 ont réuni en moyenne 707 000 personnes. C'est une belle hausse par rapport à la précédente salve, qui avait intéressé 644 000 téléspectateurs.

La chaîne avait fait le choix de lancer la diffusion de cette saison pendant les vacances de Noël, pour surfer sur le côté familial du programme… et finir avant la reprise de la Ligue des Champions, qui recommence la semaine prochaine avec les 8e de finale. Les audiences auront évolué entre 625 000 (l'épisode 2 consacré aux cascades) et 810 000 personnes (l'épisode 3 avec le cours de Jacques Laffite).

Avec ce bon résultat, il ne fait aucun doute qu'une quatrième saison sera commandée par la chaîne. Il faudra vraisemblablement attendre début 2018 pour retrouver Philippe Lellouche, Le Tone, Bruce Jouanny et le Stig. Entre-temps, RMC Découverte proposera peut-être des épisodes "road-trip", comme ceux consacrés au Japon en novembre dernier (mais les audiences avaient été plus mitigées, avec seulement 478 000 téléspectateurs).

 

Commentaires (29)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et les lourds vont encore comparer avec la version anglaise...

Bref, ils se sont améliorer, on sent que les 2 autres sont plus détendu. Ca va que en s'améliorant la version francaise.

Par

Il y a surement plus de budget et ils osent un peu plus (même si ça reste timide) car au début c'était catastrophique ... faire des ronds dans un champ ou taper des poubelles dans une 205 (ou autre tas de boue sorti d'une casse), on partait de loin.

Après on est dans un pays autophobe, au moindre écart, l’émission se retrouverait attaquée par toutes les associations de sécurité routière de France ... forcément, ça limite un peu.

Le roadtrip au Japon était mauvais.

Lellouche est toujours aussi insupportable.

Par

Effectivement, on sent des progrès, plus de naturel aussi de la part des animateurs. Lellouche jure un peu moins, le Tone s'est un peu masculinisé, Bruce reste très bien.

Après, je m'interroge sur la réelle utilité de leur émission, certaines auraient pu être vraiment intéressantes, au lieu de cela, les animateurs/producteurs en sont restés à une sorte de délire inutile.

Exemples: l'émission sur la côte d'Azur confrontant un scooter des mers et une e-mehari. L'occasion aurait été belle de faire un test en conditions réelles d'une voiture électrique : autonomie, performances, agrément... au lieu de cela, tout est resté à une superficialité inutile, les animateurs changeant même de véhicule durant la course.

Autre exemple, la première émission , je crois, avec le concours de la voiture la plus solide, consistant en la destruction des véhicules . Aucun intérêt. Pourquoi ne pas proposer à la place un parcours particulièrement "cassant ", mettant à mal suspensions , moteurs et boîte de vitesse ?

Allez messieurs, encore un effort, un peu de pédagogie permettait de renforcer l'intérêt des émissions.

Par

En réponse à field1

Effectivement, on sent des progrès, plus de naturel aussi de la part des animateurs. Lellouche jure un peu moins, le Tone s'est un peu masculinisé, Bruce reste très bien.

Après, je m'interroge sur la réelle utilité de leur émission, certaines auraient pu être vraiment intéressantes, au lieu de cela, les animateurs/producteurs en sont restés à une sorte de délire inutile.

Exemples: l'émission sur la côte d'Azur confrontant un scooter des mers et une e-mehari. L'occasion aurait été belle de faire un test en conditions réelles d'une voiture électrique : autonomie, performances, agrément... au lieu de cela, tout est resté à une superficialité inutile, les animateurs changeant même de véhicule durant la course.

Autre exemple, la première émission , je crois, avec le concours de la voiture la plus solide, consistant en la destruction des véhicules . Aucun intérêt. Pourquoi ne pas proposer à la place un parcours particulièrement "cassant ", mettant à mal suspensions , moteurs et boîte de vitesse ?

Allez messieurs, encore un effort, un peu de pédagogie permettait de renforcer l'intérêt des émissions.

Est ce que Top Gear grande Bretagne était pédagogue ?? :blague:

Par

En tout cas, de mon point de vue, c'est bien mieux que les saisons 1 et 2 où à part bousiller des 204 et des Acadiane...

Par

En réponse à field1

Effectivement, on sent des progrès, plus de naturel aussi de la part des animateurs. Lellouche jure un peu moins, le Tone s'est un peu masculinisé, Bruce reste très bien.

Après, je m'interroge sur la réelle utilité de leur émission, certaines auraient pu être vraiment intéressantes, au lieu de cela, les animateurs/producteurs en sont restés à une sorte de délire inutile.

Exemples: l'émission sur la côte d'Azur confrontant un scooter des mers et une e-mehari. L'occasion aurait été belle de faire un test en conditions réelles d'une voiture électrique : autonomie, performances, agrément... au lieu de cela, tout est resté à une superficialité inutile, les animateurs changeant même de véhicule durant la course.

Autre exemple, la première émission , je crois, avec le concours de la voiture la plus solide, consistant en la destruction des véhicules . Aucun intérêt. Pourquoi ne pas proposer à la place un parcours particulièrement "cassant ", mettant à mal suspensions , moteurs et boîte de vitesse ?

Allez messieurs, encore un effort, un peu de pédagogie permettait de renforcer l'intérêt des émissions.

Tu n'as pas compris la "philosophie" de Top Gear ... le but n'est pas de faire un clone de Turbo ou d'Auto Moto ... il n'y a aucun test sérieux, c'est absolument pas le but de l’émission.

Par

En réponse à Enosry

Tu n'as pas compris la "philosophie" de Top Gear ... le but n'est pas de faire un clone de Turbo ou d'Auto Moto ... il n'y a aucun test sérieux, c'est absolument pas le but de l’émission.

Si, si, j'ai bien compris la philosophie de l'émission, effectivement, il ne s'agit pas d'un test sérieux ou du moins, d'un test décalé. Néanmoins, songer à une problématique, et la vérifier ensuite à l'occasion du test rendrait les émissions beaucoup plus intéressantes.

La " pédagogie" est belle et bien présente dans l'émission, exemple le tour de circuit avec le Stig afin de comparer les perfs des bagnoles ou dans les émissions avec les départs arrêtés ou les comparatifs de freinage. Dommage , à mon humble avis, que cette réflexion ne soit pas plus présente. Enfoncer l'accélérateur en poussant des grands cris, et faire des dérapages , regarder les animateurs se tirer la bourre comme des gamins, pour moi , c'est assez vain et creux.

Par

*il ne s'agit pas d'un test sérieux mais plutôt d'un tiers décalé

Par

*test , voilà ce qu'il fallait lire

Par Profil supprimé

Plus c'est bête, plus ça plait au troupeau.

C'est quoi déjà la moyenne d'âge des viewers ?

Et leur QI ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire