Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Audrey Rossat, ma "Course Infernale"

Dans Moto / Sport

Audrey Rossat, ma "Course Infernale"

Après la présentation d'Audrey Rossat, voici son compte rendu de la Course Infernale à Pierrefitte en Cinglais, et comme dit Audrey, une course de « cinglais » !


A chaque nouvelle édition, je me fixe de nouveaux objectifs, faire la meilleure place possible et pour cette année je voulais avoisiner les 35/40. Pour la première course de l'année j'étais un peu stressée, pressée sans doute de me rendre compte du travail effectué cet hiver lors des stages de la FFM. Je tiens à les remercier d'ailleurs, une fois de plus pour avoir donné au féminine la possibilité de participer à leur stage


L'endurance du matin ne c'est pas trop mal déroulée, je fais un bon départ dans les 15 mais dès les premiers virages, j'étais complètement recouverte de boue, je ne voyais plus rien...et du coup j'ai coupé les gaz! Vers le 3ème tour de course je suis remontée petit à petit en faisant la différence sur les portions vraiment glissantes.


Audrey Rossat, ma "Course Infernale"


Je pars rapidement dans la liaison, direction la spéciale en ligne. J'ai fais assez vite, cette année j'ai mis un bon rythme et je suis bien passée partout. Je pars dans la ligne assez confiante et remontée à bloc!


J'ai commis peu d'erreurs, mais j'ai été gênée une fois dans une côte et j'ai perdu un peu de temps, et le bourbier de la fin qui a faillit être fatal, c'était super limite, pour m'en sortir je l'ai traversé sur toute la largeur!


Audrey Rossat, ma "Course Infernale"


photo Manu


A Pierrefitte, on dit qu'une fois la ligne finie, le plus gros est fait, donc ensuite j'ai géré mon temps et ma fatigue pour le reste de la course. J'ai tout de même éprouvé quelques difficultés dans la banderolée sur la fin, je me suis ratée à plusieurs reprises, donc je me suis fatiguée et j'ai fais un chrono très moyen. Je suis repartie dans la dernière portion de liaison de la journée qui 'est pas la plus facile, jusqu'au bout les organisateurs nous ont trouvés des difficultés.


Le grass-track final avec quelques troncs et une petite partie de l'endurance du matin.


Audrey Rossat, ma "Course Infernale"


Le soir, à la remise des prix, résultat : 26ème, Patrick Postel, le Président du club, rend un hommage tout particulier à Audrey, qui toute émue ne trouve plus ces mots, mais cela ne fait rien Audrey, il y a des silences qui parlent plus fort que les mots.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire