Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Autoroutes - 40 millions d'automobilistes demande à Ségolène Royal de geler les prix

Dans Economie / Politique / Budget

Autoroutes - 40 millions d'automobilistes demande à Ségolène Royal de geler les prix

Les sociétés concessionnaires souhaitent augmenter les tarifs aux péages de 0,76 % en moyenne le 1er février prochain. L'association spécialisée dans la défense des automobilistes juge que c'est "une honte" et interpelle la ministre de l'Écologie, en charge des transports.

Le Journal du Dimanche a révélé que les sociétés concessionnaires d'autoroutes vont soumettre en fin de semaine une hausse moyenne des prix de 0,76 % au Comité des Usagers. Créé en 2009 pour faciliter le dialogue entre l'État, les gestionnaires du réseau et les clients, ce dernier réunit des représentants de l'administration, des élus ou encore des associations d'usagers.

La révision des tarifs est justifiée par le niveau de l'inflation, la hausse de la taxe domaniale et la réalisation à la demande de l'État de travaux jugés importants et non prévus dans les contrats de base. Malheureusement attendue, l'augmentation a forcément agacé les conducteurs. Et l'association 40 millions d'automobilistes n'a pas tardé à réagir. Elle s'étonne que l'information soit directement apparue dans la presse avant la réunion du Comité.

Pierre Chasseray, délégué général de l'association, écrit ainsi dans un communiqué : « Les évolutions du prix des péages doivent être discutées en commission avant d’être soumises à la ministre des Transports Ségolène Royal. Or, les seuls éléments dont nous disposons à ce sujet nous sont parvenus par voie de presse. Une nouvelle augmentation des tarifs serait une honte ».

Une hausse déjà attendue en 2018

40 millions d'automobilistes a ainsi demandé à la ministre de ne pas accepter cette hausse et de prononcer un gel des tarifs. Une volonté qui aura du mal à aboutir mais la campagne électorale à venir peut donner de l'espoir. Les prix 2017 seront validés en janvier par l'État, qui pourrait faire une fleur aux usagers du réseau rapide à trois mois du premier tour de l'élection présidentielle.

Mais si le gouvernement parvient à négocier un statu-quo pour l'année prochaine, les hausses prévues seront reportées en 2018, ce qui donnerait une facture salée. Des augmentations sont déjà prévues suite à la mise en place d'un nouveau plan autoroutier d'un milliard d'euros décidé par l'État.

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les tarifs autoroutiers sont une honte pour notre pays. Le coût des péages dépasse aujourd'hui le coût du carburant pour se déplacer. De plus, pour les entreprises , c'est un frein à la compétitivité. Les sociétés qui prennent des marchés qui nécessitent des déplacements se retrouvent enfermés dans leur region, assomés par le poids des frais de transport, sans pouvoir être concurrentiels ... Merci les politiques, merci de si bien nous représenter et protéger nos intérêts.

Par

La gestion des autoroutes... l'exemple parfait d'un cumul de décisions anti-citoyennes de la part de nos gouvernants ....

Par

Avant je me disais que c'était une honte ces tarifs prohibitifs, surtout depuis que la gestion est confiée à des boites privées...

Désormais je m'en fout complètement, je ne prends plus l'autoroute, ou du moins de façon exceptionnelle.

Par

Fallait pas vendre les bijoux de famille, maintenant c'est foutu.

Par

En réponse à -Nicolas-

Avant je me disais que c'était une honte ces tarifs prohibitifs, surtout depuis que la gestion est confiée à des boites privées...

Désormais je m'en fout complètement, je ne prends plus l'autoroute, ou du moins de façon exceptionnelle.

Waze, Maps, Mappy, Michelin... etc.. les solutions ne manquent pas à l'heure actuelle pour réfléchir à deux fois avant de casquer pour gagner 15minutes sur un trajet de 3h.

Par

Bizarrement, le privé gagne de l'argent là où le public en perdait en masse

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire