Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Autoroutes : les tarifs vont exploser dès le 1er février

Dans Moto / Pratique

Autoroutes : les tarifs vont exploser dès le 1er février

C’est une nouvelle démonstration de ce que le citoyen lambda sait déjà. Mais que nos élites nient. Laissez une entreprise privée s’occuper d’une mission dévolue à l’État et vous aurez des abus. Demain, les contrôles de vitesse seront effectués par des sociétés qui devront faire des profits et ce qui se passe pour le relevé des infractions au stationnement à Paris montre que concéder la verbalisation est la porte ouverte à tous les abus. Autre exemple, les autoroutes. En dix ans, le prix des péages a connu une hausse de près de 20 %. Et dès le 1er février, on va prendre une nouvelle claque.

Quelle idée lumineuse a eu Dominique de Villepin de mener à bien la remise des clés des autoroutes aux sociétés privées ! Depuis, les péages n’ont eu de cesse de revoir les tarifs à la hausse. Et ce n’est pas près de finir. Les prix des péages vont augmenter de 1 à 2 % à partir de ce jeudi 1er février. Cela sur les autoroutes des trois grands réseaux (Vinci, Sanef et APRR). La hausse sera de 3 à 4 % sur le réseau secondaire. La facture pour l'usager devrait s'élever au bout du compte à près de 500 millions d'euros.

Selon les concessionnaires, cette hausse se justifie par le poids des travaux engagés sur le réseau et par le rattrapage du gel du prix des autoroutes en 2015, qui devrait s'étaler sur 20 ans. Une expertise qui n’est pas partagée par l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer).

Selon elle, "les augmentations des tarifs de péages prévues excèdent le juste niveau qu'il serait légitime de faire supporter aux usagers. Elle estime notamment que le niveau de rémunération des sociétés concessionnaires devrait être plus conforme aux risques supportés". Avec ce qui se prépare pour le mois prochain, on se rend compte de la portée de cet avis éclairé sur ses grandes sociétés qui roulent sur l’or.

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire