Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Avec la petite reine, le roi sécurité routière est nu

Dans Pratique / Sécurité

Avec la petite reine, le roi sécurité routière est nu

Il y a quelques jours, l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière faisait savoir que le nombre de morts sur les routes avait baissé, lors du dernier mois de juillet. 346 personnes au lieu de 356 en juillet 2016 étaient passées de vie à trépas sur un axe routier. Il était aussi précisé que, depuis le début de l'année, le nombre de morts avait augmenté de 0,8 % soit 27 victimes supplémentaires. Des chiffres largement repris et commentés pour mieux justifier la répression routière, jeter l’opprobre sur l’automobiliste et vouer aux gémonies la voiture. C’est de tradition me direz-vous, mais on pédale dans la semoule.

Justement, c’est de circonstance, car il est grand temps de se rendre compte que ces statistiques macabres se porteraient mieux si elles suivaient un régime sans selle. En cause ici, le vélo, la bicyclette, la petite reine qui fait de la sécurité routière un roi nu. Car les mêmes chiffres de l’observatoire cité plus haut signalent une augmentation préoccupante de la mortalité des cyclistes. Calculée sur 12 mois glissants, elle a carrément progressé de 21 %.

Vous auriez la même inflation avec un engin motorisé, on aurait droit à des discours martiaux, à des promesses de représailles sur la route, à une révision des limitations de vitesse, la liste n’étant pas exhaustive. Pour les vélos ? Rien. Le gardien du temple Emmanuel Barbe, ci-devant délégué interministériel de la cause sécuritaire sur la route, ne dit rien. Pire, il est complice de cette mortalité.

Comment ? Revenons à l’obligation du port du casque à vélo pour les mineurs de moins de douze ans. A priori du bon sens, mais il n’a échappé à personne que les adultes peuvent se fracasser le crâne tranquillement. Pour eux, aucune obligation. Ils continueront d’alimenter des données qui persuaderont les dirigeants qu’il faut réprimer l’automobiliste, qui n’a rien demandé. Mais il est aussi dit qu’il pollue le bougre. Le cycliste, lui, est vertueux.

C’est même un modèle, un saint, il peut foncer à travers la foule sur un trottoir, surgir de n’importe quel carrefour, il aura toujours et encore raison. Le port du casque ? Vous n’y pensez pas… Emmanuel Barbe, le précité vous dit tout dans cette phrase : « il y a une pratique du vélo où ce serait difficile à imposer ». Sinon quoi ? Une obligation pour tous les cyclistes entraverait apparemment le nouvel engouement pour les déplacements à vélo suscité par les systèmes de libre-service (Vélib', Vélo'v…) qui se développent depuis une dizaine d'années. C’est sûr, ça passe après la vie des gens.

Devant la perception de la sécurité par la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), on reste interdit : « ce n'est pas parce qu'on porte un casque qu'on va savoir éviter les accidents » y estime-t-on. « « Et ça envoie le signal que faire du vélo est dangereux ». Il est vrai qu’avec plus de 21 % de morts d’une année sur l’autre, on peut considérer la bicyclette utilisée sans un équipement de protection élémentaire comme un moyen de transport sûr. Pendant ce temps, les chiffres gonflent et les radars flashent…

 

Mots clés :

Commentaires (59)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ah c'est l'heure de l'apéro et des "articles" d'andre leconde.

Par

Rien qu'en lisant le titre, j'ai su que l'article avait été écrit par sieur Lecondé

Par

oui le cycliste est vertueux et si il se fait fracasser le crâne comme vous dites c'est la plupart du temps à cause d'un automobiliste (souvent distrait par son smartphone entre parenthèse)

D'autres se font un plaisir de jouer à frôler le plus vite possible les cyclistes, (j'ai expérimenter il y a peu de temps) ou pire encore, ils ne se rendent même pas compte de la si faible distance qu'ils laissent en dépassant ...

Alors oui j'adore la voiture mais la quand je vois votre raisonnement bidon, je me dis qu'il y a encore du travail pour faire bouger les mentalités et c'est pas demain que nous pourrons nous déplacer en sécurité en vélo.

Par

Pour les Séniors 65 ans et plus: +19%

Quel commentaire?

Par

Pour les motocyclistes : + 13% par rapport à 2010, quel commentaire?

Par

Prenons l'exemple de ne pas fumer en voiture en présence d'un mineur. Du bon sens n'est ce pas ? Ben non il a fallu une loi.

Qu'il est loin le temps où les gendarmes nous traçaient un parcours à vélo à la petite école et nous éduquaient...

Par

certaines réactions font penser a ceux qui disaient que le port de la ceinture de sécurité n 'empêcherait pas les accidents... c 'est vrai mais en cas d accident cela peut sauver une vie... il en va de même pour le casque...

Par

En même temps on nous bassine avec le vélo, ils nous encourage à l'utiliser mais les infrastructures ne suivent pas... Et quand Jean-René et son kangoo n'est pas réveillé le matin bah il roule sur les cyclistes :bah: Une bonne excuse pour mettre des radars partout...

Par

En réponse à m3cricri

oui le cycliste est vertueux et si il se fait fracasser le crâne comme vous dites c'est la plupart du temps à cause d'un automobiliste (souvent distrait par son smartphone entre parenthèse)

D'autres se font un plaisir de jouer à frôler le plus vite possible les cyclistes, (j'ai expérimenter il y a peu de temps) ou pire encore, ils ne se rendent même pas compte de la si faible distance qu'ils laissent en dépassant ...

Alors oui j'adore la voiture mais la quand je vois votre raisonnement bidon, je me dis qu'il y a encore du travail pour faire bouger les mentalités et c'est pas demain que nous pourrons nous déplacer en sécurité en vélo.

Bonjour,

Vous venez de quel endroit exactement?!

Non, je demande, parce que, de ce que je connais à LYON:

*Aucun des cyclistes que je croise ne respecte la signalisation lumineuse (feux)

*La grande majorité roule sur les trottoirs car ne veulent pas se faire ch... sur la piste cyclable (en face!!)

*Certains roulent avec les écouteurs allègrement sur les oreilles, faisant fi de ce qui se passe autour d'eux.

*Enfin, une minorité (certes) fait carrément n'importe quoi, et se fout totalement de la moindre notion du CDR.

Donc, OUI, je suis d'accord avec l'article, et je suggère un encadrement plus rigoureux.

Par

Sans parler du fait que les vélos n'ont pas de limites de vitesses, eux!

Et pour avoir fait flasher un radar à vélo, je sais de quoi je parle, j'ai toujours pas reçu la prune (4 ans)...

Et que dire des vélos en descente dans les zones 30?

Ma rue est en zone 30 et je me fait sympathiquement doubler tous les jours par des racaillous en culotte courte qui se font des pointes à plus 45 Km/h dans la descente!

C'est simple, c'est l'anarchie sur nos routes, sauf quand il est question de vitesse en voiture!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire