Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Bentley Flying Spur V8 S : petit plus - Vidéo en direct du salon de Genève

Dans Salons / Salon de Genève

, mis à jour

Bentley nous a amené plusieurs nouveautés au salon de Genève dont la version "S" de la Flying Spur V8 qui rajoute quelques chevaux et de très légers signes distinctifs pour une auto qui ne créé vraiment pas la nouveauté.

Bentley Flying Spur V8 S : petit plus - Vidéo en direct du salon de Genève

Comment faire vivre une auto sur le segment du luxe et faire parler d'elle au maximum ? C'est bien simple, il suffit de lui créer de nouvelles versions en partant de ce qui est déjà présent au catalogue et d'y ajouter quelques petits "plus". Justement, chez Bentley, il existe déjà les Continental V8 et V8 S, deux variantes assez proches esthétiquement et finalement aussi très semblables sur la fiche technique.

Bentley Flying Spur V8 S : petit plus - Vidéo en direct du salon de Genève
Bentley Flying Spur V8 S : petit plus - Vidéo en direct du salon de Genève

Le constructeur anglais a reproduit ce schéma sur la Flying Spur, la version "berline" de la Continental qui est aujourd'hui affublée du "S". Il s'agit finalement d'une Flying Spur avec 21 ch supplémentaires et quelques détails de style de façon à se qu'elle se démarque de la V8, sans pour autant jouer l'extravagance.

Sous le capot, c'est donc toujours le V8 4.0 biturbo qui développe cette fois 528 ch (contre 507 pour la Flying Spur V8) et un couple respectable de 680 Nm disponible dès 1700 tr/mn. Cette Flying Spur, qui reste une auto pour voyager, se permet de franchir les 100 km/h en 4,6 secondes malgré un embonpoint certainement très prononcé, vu la bête et tout le luxe embarqué.

Bentley Flying Spur V8 S : petit plus - Vidéo en direct du salon de Genève

En parlant de voyage, Bentley nous explique que la Flying Spur V8 S peut effectuer 837 km sur un plein. Avec une consommation moyenne mixte annoncée à 10,9 l/100 km, on imagine alors la contenance du réservoir et le tarif d'un plein (un détail qui n'inquiètera de toute façon pas les futurs propriétaires).

 

L'instant Caradisiac : à quoi bon ?

A quoi bon acheter désormais une "simple" Flying Spur V8 puisque cette version S fait tout mieux, ou presque. Rappelons quand même que la Flying Spur est aussi commercialisée avec le moteur W12, pour ceux qui n'aiment pas le chiffre 8.

Portfolio (2 photos)

Vidéos populaires

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

8 pattes nobles, plus de 500 bourrins, un design qui fait rêver, la plaisir de conduire GT... En gros tout ce à quoi les rino pijot citron aspirent... c'est bon de rêver les frenchies :brosse::brosse::brosse:

Par

Espèce de gros débile ! Qu'est ce que tu viens nous enmerder à chaque fois avec Reault Peugeot et Citroen. T'as un problème? T'es jaloux de ces trois grandes marques Française? Ou tu es simplement un con ?

Par

Plus de 30000€ pour 21ch. Arrêté de nous prendre pour des cons

Par

Mais sinon côté esthétique c'est classe

Par

En réponse à blackhills

Espèce de gros débile ! Qu'est ce que tu viens nous enmerder à chaque fois avec Reault Peugeot et Citroen. T'as un problème? T'es jaloux de ces trois grandes marques Française? Ou tu es simplement un con ?

Être jaloux des marques françaises ah ah ah la tu as fais ma journée :ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Par

Les feux arrières sont sympa mais "l'entourage" on dira fait bizarre pour le coup

Par

En réponse à LAST M POWER

Plus de 30000€ pour 21ch. Arrêté de nous prendre pour des cons

En fait, chez Bentley, les canassons ne veulent rien dire, ces voitures sont de véritables Bulldozers à essence, et ce qui fait la sportivité d'une Bentley, c'est le couple et le régime moteur où l'on atteins la puissance...

20 Ch sur une Bentley, ça change tout parce qu'ils sont disponibles pour 80% de 3 500 à 6 000 tours, ce qui n'est pas le cas pour la plupart des supercars qui les affichent entre 7 000 et 9 000 rpm.

Et 680 N.m-1 c'est le couple d'un porteur Reanult midlum, donc, amplement suffisant pour les quelques tonnes de la Bentley...

30 000 €, oui, c'est le prix pour mettre les gants blancs sous le capot et la faire rouler sur circuit plus longtemps que la version de base avant de la livrer.

Par

En réponse à blackhills

Espèce de gros débile ! Qu'est ce que tu viens nous enmerder à chaque fois avec Reault Peugeot et Citroen. T'as un problème? T'es jaloux de ces trois grandes marques Française? Ou tu es simplement un con ?

Grandes marques, mais petites voitures...

Et il est légitime de se poser la question quand ces constructeurs on concurrencés les vrais premiums et HDG français pour abandonner le segment après lui avoir fait perdre toute crédibilité.

Ils n'étaient pas forcé de le faire, vu que les allemands ont récupéré le secteur et qu'ils ne cherchent toujours pas à le reprendre (du moins sérieusement).

Donc la remarque est légitime!

Par

En réponse à Beboune

Commentaire supprimé.

La faute incombe à nos constructeurs généralistes qui veulent vendre des Taslimans et des Espaces au clients RR/Bentley ou merco/BM/DIDI et qui après 40 piges ne comprennent pas pourquois ça foncionne pas. :pfff:

Bien que la C6 aurait pu y arriver si Sarko l'avait laissée tranquille.

Par

Et je n'ose ajouter la rachitique future alpine et ses moins de 300 bourrins sortis d'un anémique 4 pattes :buzz::buzz::buzz:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire