Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Bientôt des scooters à hydrogène en autopartage ?

Dans Moto / Nouveauté

Bientôt des scooters à hydrogène en autopartage ?

Le besoin de faire des économies d'énergie devient un enjeu prioritaire, l'utilisation des produits pétroliers est de plus en plus obsolète. De nombreuses entreprises innovent pour trouver une solution à la mobilité. La société suisse Aaqius, qui a développé un système de recharge en hydrogène et qui est déjà en négociation pour le tester en condition d'utilisation via des scooters en autopartage.


C'est dans le cadre de la COP 21, qu'Aaqius a présenté son projet. Son système nommé Stor-H se présente sous forme de cartouche de recharge d'Hydrogène. Il reçoit une centaine de brevets et est totalement sécurisé pour une manipulation au quotidien. Le principe est que l'hydrogène présent dans la cartouche n'est pas mis sous haute pression mais piégé dans une poudre qui le rend solide.


Le système est déjà en test sur des scooters. La grosse différence entre les technologies actuelles c'est que le deux-roues n'a pas besoin d'être immobilisé puisqu'il suffit de changer la cartouche usagée par une nouvelle (voir la vidéo de présentation). Ce système permet d'offrir une centaine kilomètre d'autonomie.


La société a également montré que le Stor-H est adaptable sur les voitures. Son Hexagon Furtive e-GT (412 chevaux) dispose de 9 cartouches et une autonomie de 200 kilomètres en plus des 300 km de batterie électrique mis à dispo. "Pour l'automobile, nous nous positionnons sur du Range Extender, sinon il faudrait les équiper de 30 à 40 cartouches pour obtenir une autonomie suffisante", indique Jean-Baptiste Dementhon, vice-président du groupe Aaqius.


Aaqius est en discussion avec les collectivités locales françaises pour tester des scooters à hydrogène en autopartage. Elle a fonctionné ces 10 dernières années en autofinancement, mais change de cap en faisant appel à des investisseurs extérieurs pour accélérer le développement et entamer les négociations avec les constructeurs et les fournisseurs d'hydrogène.



Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire