Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

BMW R 1200 GS Adventure :

Dans Moto / Nouveauté

BMW R 1200 GS Adventure :

L'étude de la fiche technique ne renseigne pas sur les capacités de l'Adventure par rapport à la GS dont elle dérive étroitement. Et pourtant, ces quelques modifications apportées se montrent décisives. Beaucoup plus de protection et de confort ainsi qu'une autonomie rarement atteinte, l'Adventure tend largement le guidon à ceux qui rêvent d'ailleurs.


Les autres finiront par être contaminés par ce concentré de technologie au service du plaisir, inventant rapidement des besoins d'horizons nouveaux. Tout est à la hauteur des espérances les plus folles sur cette moto, surtout la selle qui risque de poser problème de taille aux moins d'1,90 m.


Vous avez bien lu, en dessous de cette mesure, un escabeau ne sera pas de trop surtout lorsque le top case et les valises sont en place. Une fois dépassé le ralenti, la maniabilité enchante, même s'il convient de prendre garde au freinage Intégral Sport et à sa brutalité à basse vitesse, lorsqu'elle s'en trouve équipée.


BMW R 1200 GS Adventure :


Toujours vaillant, le bicylindre au son rauque bien présent ne manque pas de vigueur et propulse rapidement à des vitesses prohibées. La boîte douce se fait rapidement oublier et le revêtement de selle spécifique ne tanne pas le cuir d'un pilote bien protégé derrière le large pare-brise. Les modifications apportées aux suspensions ont induit une légèreté inhabituelle dans la direction qui se traduit vite par un flou peu engageant.


Ce Trail incite à rendre la main, le sport ce n'est vraiment pas son truc, malgré des vitesses de passage en courbe plutôt élevées. Les genoux bien calés dans le gros réservoir, en route pour de nouvelles aventures qui ne seront pas trop interrompues par les arrêts carburants. En roulant sagement, les 500 km d'autonomie peuvent être envisagés sans crainte, voire plus.


BMW R 1200 GS Adventure :


Et le volumineux catalogue d'options permet de se faire une machine encore plus exclusive; la première aventure dont il faut sortir vainqueur est celle du compte en banque.


Portfolio (2 photos)

Commentaires (91)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bonjour, en effet pleine de qualités cette BM.... ce sont mes premières impressions... ce qui me semble de bonne augure pour les quelques 15 000 par an que j'effectues en moto... Mais car il y a un mais... propriétaire depuis le 14 juillet de cette machine que j'ai du attendre près de trois mois... après avoir passer effectivement l'épreuve du financement... la prise de contact assez désagréable avec le réseau des concessionnaires BM... un peu sophisistiqué, voire autain, on à la sensation de rentrer dans un club très fermé et sutout trés huppé... mais la déconvenu est grande quand il s'agit de voir le service... en effet, même pas 1 mois et demis a peine, les premieres déconvenues... au bout de deux lavages les flasques alu du réservoir sont affreuses, auréolées de blanc, semblable à des traces de calcaire, impossible à enlever... Réponse de BM, la garantie ne marche pas, il s'agit d'un problème de lavage du à l'utilisation d'un poduit trop détergent... selon eux... que penser de la fiabilité de ce vehicule destiné vraissemblablement aux baroudeurs... j'ai toujours entretenu mes motos, je n'ai jamais rencontré ce type de problèmes et surtout d'agissement des concessionnaires et du réseau surtout... mais jusqu'à présent je roulais en japonaises...

Par Anonyme

Lien intéressant concernant la BMW R 1200 GS ADVENTURE

Par Anonyme

salut   apres 10 000km de bon et loyaux services les pneus bridgeston sont a l agonie ,j aime prendre de l angle sur bitume mais aussi m evader sur des pistes tt  en Espagne,quelqun peu t il me donner conseil sur un model  merci  a+

Par Anonyme

Pneu avant: J'ai une 1200 GS 'standard' achetée d'occasion et ai testé la conduite sur terrain glissant (chemin boueux avec ornières en sous bois) avec un Dunlop D607 à l'avant. Une vraie m...de (ou plutôt = un pneu 99% route, 1% trail)! Par terre au bout de 10m  - un désastre, la bécane est intenable, la roue avant fout le camp sans préavis - c'est comme rouler sur du verglas. J'ai monté un Anakee à la place - sur bitume pas de pb sur l'angle (j'aime bien garder le bord de mes pneus "propres "), pas de mauvaise blagues sur le mouillé, sur du chemin sec et caillouteux, rien de notable, et sur terrain gras - ça accroche très honnêtement, j'ai un peu joué et la bécane est maintenant très maitrisable sur terrain boueux. Donc bonne expérience avec l'ankee à l'AV. A l'arrière j'ai un Bridgestone battlewing qui me va bien sous tout rapport. J'essaierai sans doute un anakee quand il faudra le changer.

Par Anonyme

EST CE QUE CERTAIN BMISTES SUR 1200 GS ADVENTURE 2008 ONT MONTE UN LECHE ROUE AR, OU GARDE BOUE AR? JE VOUDRAIS EN MONTE UN. Y A T-IL DES INCONVENIENTS EN ROUTE ET EST-CE QUE CA A DE LA GUEULE? MERCI.

Par Anonyme

j'ai monté un lèche roue ar en carbone achete chez dimensia -techline et bien sur oté le garde boue d'origine.Je trouve la moto plus équilibré vu de profil

Par Anonyme

J'ai acheté une 1200 adventure de démo en juillet 2008 après avoir roulé 15 ans en japonnaises . C'est vrai que l'on rentre dans un un milieu assez fermé et autain: le concessionnaire m'a même syphonné l'essence pour me laisser 120 bornes d'autonamie sur une bécan à 16000 € on se fou de la gueule du monde; Il m'a filé 1 litre d'huile avec bien du mal. "on est pas des marchands de tapis" m'a t-il dit ok mais onest pas obligé d'etre con pour autant!!! Moralité c'est vraiment la bécane qui me plait mais le reseau faut pas m'en parler!! Même pas fichu de prêter une bécane pendant la révision alors que chez Honda on a que l'embarras du choix

Par Anonyme

Pouvez-vous me donner la pression la meilleur pour chacun des pneus de la R 1200 GS Adventure?

Par Anonyme

Ah cette Bm, elle a de la gueule, mais pas faite pour un tour du monde, belle pub et bon marketing,mais ça s'arrêtte là,ou alors partir avec camion d'assistance et la carte gold. Trop cher,trop lourde,trop fragile,trop électronique,trop . Pour le voyage au long court, investi sur un Africa Twin ou un transalp,tu le regrettera pas. Cette moto vend du rêve pour pas dire du vent, rarement vu de routards en tour du monde qui n'ont pas maudit cette bécane. Injection en rade,impossibilité de redémarrer clé contact en défaut,fuites moteur,abs en rade,,etc etc, ça fait beaucoup pour une moto dite baroudeuse., sans conpter qu'il est impossible de la faire réparer dans un pays qui n'a pas de concess., et là , grand moment de solitude dans la brousse avec ta bécanne à 20.000.

Par Anonyme

Eh Fredo, tout le monde n'est pas obligé d'aimer les Honda, mais dis-moi, t'en connais beaucoup des mecs qui font le tour du monde à moto? Et puis, elle ne coûte pas 20.000E, mais plutôt 13.500.  Si cette moto a un immense succès, c'est qu'elle doit avoir quelques qualités, non? Moi j'ai une 1200RT (avant j'avais la 1150 et la 1100), je parcours en moyenne 20.000km/an, à travers toute l'Europe et dans tous les temps.  Pour voyager loin, vite, avec des bagages et dans un confort royal, y'a pas mieux. Maintenant, si c'est pour faire du tout-terrain, effectivement, faut être vraiment très con pour opter pour une GS. Quant à l'Africa Twin, mon père en a eu une, c'est une moto qui n'est bonne nulle part : trop lourd et centre de gravité trop haut pour les chemins, pneus savonnettes et grosse consommation sur la route, pas de protection, etc.  Le moteur tourne trop haut dans les tours, on cherche constamment la 6ème qui n'existe pas. La Transalp, c'est déjà mieux, c'est une bonne moto polyvalente, bonne à tout faire, mais aux performances limitées. Une moto au top partout, cela n'existe pas, faut choisir. Mais si on veut faire du tout-terrain, faut prendre quelque chose de costaud, fiable ET léger, un mono 4T par exemple, genre Honda XR250 ou Suzuki DR350. Y'en a bien qui font plusieurs Dakar d'affilée sans problème avec cela!  Là où je suis d'accord, c'est sur le réseau BM : l'accueil est en général assez froid, hautain, mais avec un peu de bol, on parvient à trouver un dealer sympa (où je vais, le vendeur est sympa et les mécanos sont compétents, même si le patron ne me salue pas, mais je m'en fous, c'est le mec qui travaille sur ma moto qui compte, je me fais bien préciser le prix avant, pas de problème).  Quant aux problèmes d'électronique, ce n'est pas propre à BM, toutes les marques (auto/moto) ont connu une période d'adaptation aux nouvelles technologies, cela s'améliore...Pour le reste, il y aura toujours des pro et des anti, alors...  

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire