Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Bol d'Or : Après 7h30 de course, le team 18 est 15e

Dans Moto / Sport

Bol d'Or : Après 7h30 de course, le team 18 est 15e

Après 7h30 de course, le classement commence à prendre forme. La nuit est arrivée tout comme la pluie qui rend la piste piégeuse. A cette heure-ci, le team 18 est en 15e position. Yannick Bureau nous résume le début de course.


Comment se passe le début de course ?


C'est pas mal du tout pour le moment. On est 15e pour le moment avec un plateau de folie devant puisque le 14e, c'est l'équipage Charpentier/Bayle donc ça donne une idée du niveau. Il se passe très peu de chose devant hormis des soucis pour la National Moto qui a eu des problèmes de faisceau électrique et pour la Yamaha du GMT 94 qui a connu des problèmes de surchauffe. Malgré cela, ils sont quand même 10. Devant nous, ce sont des gens très très rapide. Donc on est à notre place, on fait un bon job.


La moto se comporte t'elle bien ?


On a eu des soucis au warm-up donc nous avons pris le départ avec la moto qui a brûlé au Mans car l'autre fuyait l'huile à l'issu du warm-up donc on a dû remettre le set-up sur l'autre machine. Nous n'étions pas rassuré. On roule également sans shifter parce qu'on soupçonné un certains nombres de pannes à cause de ça donc on a décidé de l'enlever. C'est compliqué de rouler sans shifter quand tout le monde roule avec et pourtant on est 15. On a bien géré le, enfin les passages pluvieux parce que c'est très très piégent. Il pleut, il bruine sans vraiment pleuvoir et sa revient. La piste est mouillée mais pas des choses franches, que du piégeux. La stratégie est très compliquée et on peut difficilement faire mieux que ce que l'on fait jusqu'à maintenant.


Michaël a t il déjà fait un relais de nuit ?


Michaël a roulé quand il a commencé a bruiné. Il a besoin d'être très en confiance donc on va lui mettre du 100 % pluie avant arrière pour son relais car il ne sent pas les mixtes. C'est important pour lui psychologiquement d'autant plus qu'il n'a pas du tout d'expérience sous la pluie et de nuit.


Comment se comporte les autres pilotes ?


David est en train de faire un relais d'anthologie et Stéphane, il est très fort pour gérer les situations piégeuse. Il a su bien analyser le moment où il fallait passer de l'intermédiaire au pluie et au moment où je voulais le faire rentrer, dans le même tour, il est rentré.


Vous êtes partis dans les 25. Un départ prudent ?


Oui tout a fait car nous avions demandé au pilote d'être prudent. Et puis sans shifter c'était encore plus compliqué. David a trouvé la moto très déstabilisante au début car il n'avait plus ses marques. Il a fait un relais où il a énormément compenser par des gros freinages. Il a très bien limiter la casse et devant il y a un très gros plateau.


Et bien merci beaucoup. Bonne nuit à toute l'équipe.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire