Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Bol d'Or : Le TRT 27 termine dans le top 5 en stock

Dans Moto / Sport

Bol d'Or : Le TRT 27 termine dans le top 5 en stock

Pour le TRT 27, cette dernière édition du bol d'or, signifiait un changement radical de pilotes puisqu'aucun de ceux ayant participé au 24 H du Mans n'était présent dans la Nièvre. Avec un équipage dont l'âge moyen était inférieur à 21 ans, l'équipe emmenée par Eric Tanésie a réalisé une belle course même si elle n'a pas était épargné par les problèmes mécaniques. Eric nous raconte leur week-end en détail.


Bonjour Eric. Toute l'équipe a réalisé de bons essais pré-bol d'or. Vous aviez besoin de les confirmer. Comment ce sont passées les premiers essais libres ?


Cela c'est très bien passé puisque nous avons peaufiné les réglages lors de la première séance libre puis nous n'avons plus rien touché par la suite. Des qualifs à la courses, tout à était fait avec les réglages validés lors des essais libres. Pour la petite histoire, sur nos 3 pilotes, 2 n'ont pas le permis alors nous avons mis un A sous le passage de roue pour la plaisanterie.


Bol d'Or : Le TRT 27 termine dans le top 5 en stock


Comment ce sont passés ces qualifications ?


Nous avons réussi de bons chronos. A la première séance, Kévin n'a pas pu exploiter son pneu qualif car il a été bouchonné. Nous étions 18e et 4e stock. Mais il a pu se rattraper dans la 2e séance puisque c'est lui qui a fait le meilleur temps de l'équipe. Au final, on est parti 18e et 4e stock à 1 dixième de la 95.


Le départ a donné à 15 H. Qui s'élance pour les 24 H ?


C'est Kévin qui est partie pour le 1er relai. C'était le plus jeune à partir. Il n'avait pas trop envie mais il s'est très bien débrouillé. Il sort dans les 11 et au 2e tour, il a eu une bonne frayeur. La 72 s'est raté au freinage d'Adelaïde, frôle Kévin de très près avant d'aller percuter la 55 avec les conséquences que l'on connait.


Avez-vous eu des conséquences de cette chute ?


Au premier relai, lorsque Kevin allait repartir, on s'est aperçu qu'il avait une grosse entaille dans le pneu. Il a surement pris des débris ce qui a provoqué un gros trou de gomme d'environ 6 à 7 cm. Il termine finalement son relai à la 15e place (3e stock). Nous avons roulé jusqu'à 20 H à cette position avant de connaitre des problèmes mécaniques.


De quel ordre ?


On a eu des soucis d'embrayage ce qui posait des problèmes pour passer les vitesses. On a donc changer l'emetteur et le récepteur d'hydraulique avant que la moto ne reparte. Mais ce n'était pas ça le problème donc la moto est revenu. Nous avons finallement changer l'embrayage et une nouvelle fois la commande. C'était l'écrou de la cloche qui s'était desserée. L'opération à était rapide, environ 25 minutes, mais sur une course d'endurance, c'est beaucoup. Cela nous à fait perdre 15 tours et de la 15e place, nous sommes repartie 43e.


La suite a donc était une longue remontée ?


Effectivement. Même si ça met un coup au moral, les pilotes n'ont pas baisser les bras et ils ont fait une belle remontée. En fin de course, la 24 qui était devant nous avec 2 tours d'avance a aussi connu des problèmes d'embrayages ce qui nous a permis de terminer la course à la 13e place au scratch et 5e dans la catégorie Stocksport.


Bol d'Or : Le TRT 27 termine dans le top 5 en stock


Avez-vous connu d'autre souci pendant la course ?


Nous avons aussi eu un problème avec une platine dont une vis s'est cassée et un cale pied qui s'est décroché malgré que nous les collions. Je ne sais pas ce qu'il y a eu.


Quel bilan tirer de cette course ?


Nous n'avons pas eu de chute ce qui est très important. Nos jeunes ont fait une superbe performance pour des pilotes qui n'ont pas beaucoup d'expérience. Nous sommes très content car l'objectif est presque atteint malgré les problèmes mécaniques que nous avons eu. Remonter 30 places s'est très dur physiquement car il faut rouler plus vite. Kévin a été un peu plus touché physiquement mais il a bien assuré ses relais. Ils ont tous était épatant. Il y avait une très bonne ambiance dans toute l'équipe. Et puis notre Suzuki était très performante en moteur. Les réglages que nous ont réalisé Bike Color était vraiment très bon.


Bol d'Or : Le TRT 27 termine dans le top 5 en stock


Au global de la saison, vous faites 2 belles courses. Des commentaires ?


Effectivement, nous faisons 3e au Mans et 5e au Bol. C'est plus que satisfaisant d'autant que ces performances nous permettent d'être 6e de la coupe du monde en n'ayant fait que 2 courses alors que de nombreux autres teams en ont fait 4.


Merci Eric et rendez-vous au Mans 2010


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire