Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Bornes de recharge : le fiasco Bolloré

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

Bornes de recharge : le fiasco Bolloré

En 2014, le groupe Bolloré annonce l'arrivée d'un nouveau grand réseau de bornes de recharge en France. Problème : deux ans plus tard, alors que nous devrions en avoir déjà près de 8000 sur notre territoire, aucune de ces bornes n'a poussé le long de nos routes. Pire encore : il s'agit de bornes dites "lentes", très en retard sur ce qui va arriver d'ici trois ans en Europe.

Souvenez-vous, c'était il y a deux ans : Bolloré annonçait la création d'un immense réseau de bornes de recharge en France. L'objectif était d'avoir, à terme, 16 000 bornes sur le territoire en 2019, et 8000 dès fin 2016. Cela tombe bien, nous sommes justement en décembre 2016, et il est bon de faire le bilan.

 

Selon Les Echos, le groupe Bolloré n'a installé pour l'instant aucune borne de recharge sur le territoire. Chez Bolloré, on explique que le projet est toujours d'actualité mais la concurrence "déloyale" des financements publics, portés par l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), à hauteur de 150 millions d'euros, entrave sérieusement la bonne marche de la création de ce réseau.

 

L'autre gros problème pour Bolloré pourrait se nommer Volkswagen, BMW ou encore Ford. Plusieurs grands constructeurs ont en effet récemment signé un partenariat pour l'implantation d'un immense réseau de bornes de recharge ultra rapides en Europe, avec des puissances dépassant les 300 kW (les Superchargers de Tesla sont à 120 kW, ce qui est déjà conséquent). On imagine donc assez bien que les 7,8 kW des bornes que Bolloré prévoit d'installer sont un peu ridicules à côté des dernières avancées en matière de recharge. Et dire que le groupe Bolloré est allé jusqu'à qualifier ses bornes de points de recharge "semi-accélérés"... !

 

 

Pour l'instant, Bolloré annonce que le projet pourrait simplement être revu et uniquement créé dans les grandes villes. En clair, l'objectif des 16 000 bornes de recharge (lentes, pour le coup) en 2018/2019 paraît pour l'instant bien lointain.

Commentaires (29)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il y a peut être moyen de recycler les décodeurs Canal+ pour gérer ces bornes de recharge ...:brosse:

Par

Pourquoi les installer au plus vite ces dites bornes quand la techno et les prix évoluent rapidement ? :voyons:

ils ont bien raison chez Bolloré d'avoir mis ces bornes en stand by en attendant l'évolution de la situation. pour le même prix dans deux ans ils mettront des bornes plus performantes :oui:

#clickbait :fresh:

Par

Et tant qu'il n'y a pas un accord longue durée sur la norme, je ne vois pas l'intérêt pour un industriel d'investir dans un large réseau.

Par

Bah c'est Vincent quoi :bah:

Fidéle a lui méme , combien de fois j'ai revé de le voir passer sous un de ses bus :ange:

Par

La recharge lente n'a plus aucun intérêt... ça peut éventuellement suffire pour l'hybride plug-in, et encore un type en hybride plug-in HDG n'attendra jamais 5H pour recharger son ridicule pack de 9,2kw (série 5 BMW)... à moins qu'il le fasse au boulot ou chez lui, mais sur la voie publique impossible.

Il est temps de passer à autre chose, et Bolloré a d’autres chats à fouetter en ce moment que les bornes obsolètes depuis 3 ans...

Par

En réponse à lexusis300

Et tant qu'il n'y a pas un accord longue durée sur la norme, je ne vois pas l'intérêt pour un industriel d'investir dans un large réseau.

il a un peu de mal Audric a comprendre que se lancer dedans maintenant serait coûteux et sans doute avoir un réseau obsolète en peu de temps, donc le mieux c'est d'attendre. le prix des nouvelles bornes aux normes futures des constructeurs et produits en masse baissera fortement en plus.

il aurait sans doute préféré que Bolloré se lance dedans pour pouvoir faire un article genre: le fiasco Bolloré des bornes non compatibles avec les normes des constructeurs européens :bah:

bon l'instant aucun intérêt tout le monde (Total, Bolloré, etc) est en phase d'attente et c'est en 2020 qu'il faudra mettre ses billes sur la table avant cela ne sert à rien sinon ce faire mousser pour rien

Par

A la vitesse où évoluent ces technologies, on pourra dire la même chose des "super" bornes du consortium Vag, BMW, Ford et cie, qui le jour où elles seront intégralement installées seront largement dépassées.

Par

Pas de prétextes pour encaisser l'argent.

Par contre comme d'habitude il y en a plein pour sortir l'argent de son portemonnaie !!

Par

mieux vaut compter sur VAG ford ou BMW plutôt que sur la caste de mange-merdes française stérile moralisatrice et liberticide

Par

Faute d'investissement depuis 3 ans, Bolloré est en train de perdre toute l'avance qu'il avait prise dans les transports électriques. Ce n'est pas un indusriel visionnaire mais un opportuniste qui a profité d'aides publiques pour démarrer mais a tout stoppé dès qu'il s'est agit de continuer seul. Il préfère désormais aller investir son argent dans des OPA hostiles dans les médias, les jeux videos ou en Italie. Ou est la cohérence ? bah ce n'est pas la priorité d'un opportuniste. Ou est l'intéret pour l'emploi ou la création d'une activité durable ? bah aucun ce n'est visiblement pas son problème. A ce rythme la, la Blu Car et ses bornes iront bientôt rejoindre le minitel au rayon des reliques de l'industrie française.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire