Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

British Superbike - Suzuki: Sylvain Guintoli doit-il se faire du souci ?

Dans Moto / Sport

British Superbike - Suzuki: Sylvain Guintoli doit-il se faire du souci ?

Ce n'est malheureusement pas sur le plan sportif que nous allons aborder cette épineuse question mais bien sous la pression d'une crise économique qui frappe à la porte de tous motorhomes plantés dans les paddocks. Personne n'y échappe, et une rumeur est récemment parti de Portimao, lorsque le mondial Superbike était en pleine préparation pour sa saison 2009. Un bruit qui a donné pour acquis l'arrivée de notre Sylvain Guintoli sur la Honda Stiggy, en lieu et place d'un Roberto Rolfo à l'épaule à ce point meurtri qu'il ne coupera sans doute pas à la chirurgie.


Une idée qui a apporté de l'eau au moulin de ceux qui voient Outre-Manche le team Crescent ne pas faire la prochaine campagne du BSB. Il est vrai que le team tenu par les Dennings, par ailleurs à la tête de la destinée du blason d'Hamamatsu en Moto GP, a perdu son investisseur titre Rizla, une enseigne que le Paul de bonne famille essaie encore de retenir parmi l'élite. Le programme BSB sera-t-il sacrifié au profit de celui du Moto GP ? « That is the question » comme dirait William pour le coup impliqué dans un choix cornélien dont l'issue aurait des airs de coups de théâtre.


British Superbike - Suzuki: Sylvain Guintoli doit-il se faire du souci ?


Le contre-feu à ce potin a été allumé par Jack Valentine, le chef des troupes britanniques pour Suzuki. Pour lui, il n'y a pas de remise en cause de quoi que ce soit. Même si les temps sont durs: « Nous avons peut être perdu le soutien officiel mais nous avons déjà reçu 90% de l'aide que nous attribue généralement le Japon. Mon but est de maintenir notre niveau technique, et nous somme en mesure d'y parvenir. Il est vrai que la conjoncture est difficile et nous n'aurons qu'un pilote titulaire si nous ne trouvons pas un partenaire d'envergure. »


« Nous avons acquis les pièces qui vont permettre à Sylvain de rouler. Elles sont à l'usine et prêtes à être embarquées dans les camions pour les tests que nous allons faire à Calafat ce mois-ci. Je précise que nous avons déjà réglé pour nos essais de pré-saison. Que ce soit pour la piste ou les billets d'avion. » L'esprit n'est donc pas porté vers le forfait.


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Sylvain mérite mieux que le BSB... s'il peut avoir un guidon en SBK, il serait plus à sa place.

Par Anonyme

Mieux que le BSB ? Il me semble pourtant qu'il s'agit d'un sacré championnat ! Et bien rude comme il faut ! Sylvain est un super pilote, mais le MotoGP, c'était pas possible ! Il lui faut du baston ! Et en ce moment, l'antichambre du WSBK c'est bel et bien le BSB ! ;)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire