Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Brno : Louis Rossi s’accroche, le top 10 plus que jamais d’actualité

Dans Moto / Sport

Brno : Louis Rossi s’accroche, le top 10 plus que jamais d’actualité

La moto de Louis Rossi devait cette fois fonctionner normalement, même bien loin des performances de la quinzaine d'Aprilia RSA sur la grille de départ, on espérait qu'il nous le claque ce top 10, justement parce que c'est quasi-impossible.


Seulement voilà, un départ totalement manqué va ruiner ce résultat tant attendu.


En pointant 29ème au premier tour, les points semblaient bien hors de portée. Au terme d'une nouvelle remontée, Louis finit la course 15ème mais cette fois-ci à seulement 10 secondes du 8ème, Simone Grotzkyj qui était 10ème au 1er tour, c'est donc bien faisable.


GRAND PRIX de REPUBLIQUE TCHEQUE


Brno, au cœur de l'Europe: un des rendez-vous phares de la saison !


Un magnifique circuit très vallonné ce qui ajoute encore aux difficultés d'un tracé qui n'en manque déjà pas.


Le circuit se décompose en trois parties distinctes : plane au niveau de la ligne droite de départ, puis en descente jusqu'à un très long droit qui amorce la remontée. Le tout entrecoupé de « S» dans lesquels il faut garder de l'élan sans être trop gourmand.


Le public y vient en masse d'Allemagne, d'Autriche, de Pologne, de Hongrie, de Suisse… et de Soissons !


A l'occasion de cette reprise, Louis accueillait en effet deux de ses partenaires axonais : Laurent Steinmann, PDG de la société SDP et Yves Dupont, PDG de l'Hotel des Francs Best Western, qui avait profité de ce mois d'août pour venir l'encourager en famille.


Ce week-end marquait aussi les «retrouvailles» de Louis avec une moto qui, profitant de cette trêve estivale, a pu bénéficier d'une analyse complète dans les ateliers Matteoni. L'origine des pannes à répétition ayant été détectée, il ne restait plus qu'à tester…


Les essais libres : 13ème et 1ère moto privée à l'issue de la première séance du vendredi matin, Louis chute sans gravité l'après-midi ce qui écourte la séance.


C'est une piste détrempée qui accueille les pilotes le samedi matin : Louis d'ordinaire plutôt à l'aise dans ces conditions a cette fois-ci du mal à trouver ses marques.


La séance qualificative s'effectue sur une piste sèche, mais si la moto fonctionne, elle accuse toujours un manque de puissance rédhibitoire, particulièrement handicapant, notamment sur ce circuit très vallonné : 19ème. Louis n'est pas satisfait, il sait pouvoir faire beaucoup mieux.


La course : 18ème sur la grille à la suite du forfait de Luis Salom, tous les espoirs sont permis s'il parvient à rester dans un groupe pour bénéficier d'aspirations…. Malheureusement, Louis reste scotché sur la grille et l'écran nous le montre en dernière position…


Le voilà reparti pour une nouvelle remontée ! Jusqu'au bout il se battra : 29ème au premier tour, 25ème au second, 21ème au troisième, puis 20ème, 19ème, 18ème, 17ème, 16ème… Un temps esseulé, à plus de 2 secondes du bon groupe qui le précède, il parviendra non seulement à faire la jonction mais à doubler le pilote norvégien Sturla Fagerhaug… Par la même occasion, il arrache la 15ème place et rentre dans les points pour la sixième fois cette année sur dix Grand Prix.


Le mot de Louis : « Déçu d'avoir raté mon départ, j'ai malgré tout fait une bonne course. Néanmoins, l'équipe doit se mobiliser pour trouver la puissance moteur indispensable si nous voulons réaliser de meilleures performances. »


Changement de continent : le prochain rendez-vous aura lieu à Indianapolis aux USA du 26 au 28 août, immédiatement suivi par le Grand Prix de San Marino du 2 au 4 septembre.


Brno : Louis Rossi s’accroche, le top 10 plus que jamais d’actualité


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Encore un pilote doué qui manque de chevaux , ça arrive souvent aux Français ! il faut de l argent maintenant pour réussir , nous le voyons en ce moment dans les recutements ....

Par Anonyme

Malgré le manque de chevaux, un bon pilote peux montré sont potentiel, suffit de voir ce qu'avait fait Zarko. Louis Rossi n'est juste pas aussi bon, c'est tout.

Par Anonyme

zarco était dans un exellent team avec une bonne moto louis est dans un bon team mais la moto n'est pas au top

Par Anonyme

il est possible que Louis soit "juste pas aussi bon"que Zarco , c est possible mais pas prouvé , l avenir seul nous le dira , moi je suis fier des deux sans chercher trop  de tétails

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire