Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Bruitparif : beaucoup trop de bruit sur le périphérique parisien, les deux-roues en ligne de mire

Dans Moto / Pratique

Bruitparif : beaucoup trop de bruit sur le périphérique parisien, les deux-roues en ligne de mire

C'est au printemps 2009 qu'une grande campagne a été lancée par la ville de Paris et suivie par près de 21 communes (Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne) aux abords du périphérique parisien pour effectuer des mesures de bruit et comprendre ce que vivent les habitants proches de l'axe au quotidien. Vous vous doutez bien que les résultats ne sont pas ceux d'un village en rase campagne.


Pour relever ces mesures de bruit, Bruitparif (l'observatoire du bruit en Ile de France) a installé 8 stations fixes autour du périphérique. Elles ont enregistré au cours des mois, chaque seconde de fond sonore qui émane de la circulation. De plus, un véhicule laboratoire fonctionnant à l'énergie solaire a effectué des relevés d'une heure tout les 700 mètres sur les abords du périph'.


Sur les parties où aucun dispositif antibruit n'a été placé, les niveaux sonores dépassent 24h sur 24 les limites tolérées avec le gros de l'activité entre 5h du matin et minuit. La période creuse se situe entre 2 et 4h du matin avec une baisse de 6 dB(A). En somme, les riverains ne connaissent jamais de répit et subissent le bruit de la circulation 236 jours par an. Il a été constaté que les écrans antibruit apportaient une diminution de moitié de la gêne auditive.


Tous ces résultats mettent en évidence que le bruit est fortement lié à la vitesse de circulation. Les pics de bruit (en 100 et 1600 par jour montant jusqu'à 25 dB(A)) viennent aussi des coups de klaxons (les parisiens en sont particulièrement friands il faut dire), les ruelles parallèles au périph et aux véhicules bruyants.


Du côté des solutions, outre la prolifération des écrans antibruit et de revêtement routier phonique, Bruitparif déclare qu'une baisse générale de la vitesse à 50km/h permettrait de gagner environ 4 dB(A). Surtout pour les horaires nocturnes et particulièrement entre 5h et 7h du matin.


Il s'agirait pour eux de renforcer la sensibilisation sur les comportements à adopter sur le périphérique et en particulier pour les deux-roues bruyants ou en vitesse excessive. Ces derniers sont la principale source de bruit durant la nuit et la catégorie de véhicules à cibler en priorité si des mesures venaient à se mettre en place.


Le site de Bruitparif


Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

S'ils veulent moins de bruit et bien qu'ils partent à la campagne, si tu aimes le silence , tu ne vis pas à Paris. Ils n'ont qu'à interdire le periph aux véhicules à moteur :buzz:

Par Anonyme

Surtout que pour certain motard, le bruit leur a évité plus d'une fois un accident, vu comme tout le monde roule comme des cons sur ce periph. Avec des restriction de bruit il risque d'y avoir encore plus d'accident inpliquant des 2 roues

Par Anonyme

 Moi je veux bien qu'on arrete les train aussi, y'a une voie ferree derrriere mon village, et pis moi par contre j'ai choisi la campagne pour le calme... et faudrait aussi interdire de bebes de pleurer dans les immeubles, c vrai quoi, y'en a qui travaillent... bref, des routes en guimauve et des flics qui distribuent des bonbons aux feux... roses! ... lol! Je sais pas combien a couter bruitparif, mais pour pondre des solutions de mer.. dans ce genre on n'avait pas besoin d'eux!

Par Anonyme

Pour aller dans le sens de : - 2010-01-26@07:03 > Jesuis totalement d'accord avec lui, je suis en NH (termignoni) pour le pot et le moulbiff un chouille au dessus des 109 Cv dans notre si beau monde non libre... Et pour le pot, si on a du mal à voir le motard, au moins on peu éventuellement l'entendre arriver ou manoeuvrer, et ce non seulement sur le périph mais partout où il passe sans essorer la poignée. Moi ça m'a évité bien des problèmes dûs à des gros cons en caisse qui ne pensent qu'à eux et se croient seuls au monde !!!!!!!!!!!!!!!

Par Anonyme

On s'en fou du periph,c'est une grosse merde

Par Anonyme

mais ça vole très très haut les commentaires, avec amalgames racistes et tout et tout, de quoi rehausser l'image du motard moyen, pas de modérateurs ici ? sinon, bien que moi même motard et remonteur de file professionnel (env 10kms le matin / 3 le soir) je remarque que les pots de mes collègues n'ont AUCUN impact sur l'écartage de file, au contraire de feux xenon. la raison étant que 90% du bruit est évacué vers l'arrière. je constate que les pros du 2 roues (moto taxi, livreurs en maxi-scoot) ne vous suivent pas sur le terrain des pots déchicanés- et quand on est à touche touche, un coup de gaz avec des pots d'origine suffit. par contre le connard qui réveille 3000 personnes à 3h du mat avec son pot déchicané, certaines nuit, je lui balancerait bien un litre d'huile sous ses pneus

Par Anonyme

Pot NH permet tout de même la survie totoro

Par Anonyme

Totoro, mais kestatan?  Vas-y, vas le trouver, tu vas voir le connard il va te péter la gueule:ptdr::fresh::oui::colere::coucou:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire