Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

C'est officiel : il y aura un Grand Prix de France de F1 au Castellet l'été 2018

Dans Sport Auto / Formule 1

C'est officiel : il y aura un Grand Prix de France de F1 au Castellet l'été 2018

Bonne nouvelle et agréable surprise pour les passionnés français de Formule 1 : une épreuve va de nouveau être organisée dans l'Hexagone. Les monoplaces s'affronteront sur le circuit Paul Ricard dans le Var, comme cela a été le cas à 14 reprises dans les années en 1971 et 1990.

Pour les amateurs de Formule 1, c'est Noël avant l'heure ! L'information a été officialisée lors d'une conférence de presse à Paris : la F1 va de nouveau faire étape chez nous. Il faudra être encore un peu patient puisque le prochain Grand Prix de France n'aura pas lieu en 2017 mais en 2018. La date précise n'est pas encore connue, mais ce sera au cours de l'été, dix ans après la dernière course de F1 hexagonale, à Magny-Cours.

Exit la piste de la Nièvre, qui organisait l'épreuve depuis 1991, le monde de la F1 se donnera rendez-vous sur le circuit Paul Ricard, dans le Var en Provence-Alpes-Cote d'Azur. Ce ne sera pas inédit, puisque le Castellet a déjà reçu la F1 quatorze fois au cours des années 1970 et 1980. Le premier vainqueur fut Jackie Stewart sur Tyrell-Ford en 1971, le dernier était Alain Prost sur Ferrari en 1990.

Ce retour dans le sud n'a rien d'étonnant, puisque le président de la région PACA (Les Républicains) Christian Estrosi, a beaucoup œuvré pour faire revenir la F1 en France. Voilà qui pourrait vous donner de la sympathie pour l'homme politique, qui en avait fait une promesse de campagne lors des dernières régionales.

60 000 spectateurs attendus

Christian Estrosi a mis en place une petite équipe pour faire de son rêve une réalité, avec notamment Eric Boullier, directeur de compétition de l'écurie McLaren. Selon nos confrères du Parisien, le feu vert a été donné il y a une quinzaine de jours par Bernie Ecclestone, le titulaire des droits commerciaux de la discipline.

Le coût du projet est estimé à 30 millions d'euros, financés par 16 millions de recettes directes (dont 14 millions de billetterie) et 14 millions de subventions publiques. Les collectivités ont accepté de mettre la main au portefeuille pour faire venir la F1 et bénéficier d'une vitrine internationale. Le business-plan espère ainsi 65 millions d'euros de retombées à court terme pour la région, avec notamment 35 millions de dépenses liées directement à la venue des spectateurs et des membres de l'organisation.

En 2018, l'épreuve pourra accueillir 60 000 personnes : 40 000 places assises en tribunes et 20 000 "en enceinte générale sur les pelouses". L'engagement pris sécurise une organisation pendant au moins cinq ans.

Photo Bernard Asset / Circuit Paul Ricard

Mots clés :

Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pour représenter le français moyen il faudra faire courir une écurie Dacia :brosse:

Par

Belle pub pour la France, qui a besoin de refaire venir les touristes après les sinistres derniers évènements qui ont touchés le pays.

Par

Une excellente nouvelle pour la France, les Français et leur industrie automobile !

Par

pour un truc qui coûte chère et qui sera pas vue a la TV.........

Par

Un peu d'autophilie... ça fait pas de mal !

Les autophobes se consoleront grâce au radar double sens en bas de la Montée en sortant d'Evenos...

Par

J'ai rien contre la F1, mais j'espère que ça ne coûtera pas un copec public, puisque personne ne pourra voir gratuitement la course...

Par

En réponse à gxahafair

J'ai rien contre la F1, mais j'espère que ça ne coûtera pas un copec public, puisque personne ne pourra voir gratuitement la course...

D'autant que le Castelet est un circuit privé il me semble.

Par

Le Castellet, pardon.

Par

Magny-Cours est opérationnel,les F1 s'y entrainent,pourquoi pas là?.En plus le circuit me semble beaucoup plus complet.Ils vont dépenser 30 millions pour ce qui me semble être un choix électoral.

Par

En réponse à p.martin.pm

Magny-Cours est opérationnel,les F1 s'y entrainent,pourquoi pas là?.En plus le circuit me semble beaucoup plus complet.Ils vont dépenser 30 millions pour ce qui me semble être un choix électoral.

En même temps une des missions d'Estrosi c'est de développer "sa" région, il va pas bosser pour développer le tourisme en Bourgogne...

Il en a d'ailleurs fait une promesse électorale, pour une fois qu'un élu respecte le programme pour lequel il fut élu...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire