Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

"Ça va mieux", dit François Hollande. Côté auto, c'est hélas faux.

Invité hier soir de "Dialogues citoyens" sur France 2, le chef de l'Etat a martelé que la France allait mieux (sous-entendu : mieux en 2016 qu'en 2012 quand il est arrivé au pouvoir). Nous avons confronté cette assertion aux principaux chiffres du secteur automobile.

"Ça va mieux", dit François Hollande. Côté auto, c'est hélas faux."Ça va mieux", assure François Hollande. Crédible ?

Invité hier soir de France 2 pour l'émission Dialogues citoyens, François Hollande a assuré que la France "allait mieux" à la fin de son quinquennat que lors de son arrivée aux affaires, notamment en matière de croissance et de déficit public. Nous laissons nos éminents confrères démêler le vrai du faux dans les déclarations du Président, pour considérer les choses sous l'angle automobile, tant en matière industrielle que de sécurité routière : peut-on dire qu'après quatre ans d'exercice du pouvoir socialiste les choses se sont arrangées ? Pour le savoir, nous nous avons repris des publications du Comité des constructeurs Français d'automobiles (CCFA), de l'Automobile Club Association (ACA) et de la Sécurité routière. Verdict.

Côté industrie. Les constructeurs français disposaient de 15 sites de production et d'assemblage dans l'hexagone en 2012, chiffre ramené à 14 depuis la fermeture de l'usine PSA d'Aulnay en octobre 2013 (décidée avant l'élection de François Hollande, certes). Sur la même période, on est passé de 2,35 millions d'emplois induits par le secteur automobile en France à 2,28 millions. Soit environ 70 000 emplois perdus. C'est beaucoup. Pourtant, les immatriculations européennes de véhicules légers français auront augmenté de 4,2 % sur la période.

Côté marché. 1,91 million de voitures particulières neuves ont été vendues l'an dernier en France, contre 1,89 million en 2012 (période de crise, rappelons-le). Une amélioration légère, mais une amélioration quand même. Cependant, l'âge moyen du parc automobile français s'établit à 8,7 ans, contre 8,3 ans en 2012. Un vieillissement qui traduit un manque de dynamisme général, et que l'on peut aussi traduire par la conséquence d'une paupérisation globale.

Côté budget. Chaque année, l'Automobile Club Association publie son étude sur le budget annuel moyen de l'automobiliste. Pour le possesseur d'une Peugeot 308 diesel, ce chiffre sera passé de 7 654 € en 2012 à 8126 € en 2015, soit une hausse de 6,1 %. Le prix du carburant aura pourtant baissé de 6 % entre 2012 et 2014, tandis que celui des péages aura continué de grimper (envrion 1,2 % chaque année, exception faite du gel des tarifs de 2015).

Côté sécurité routière. L'année 2012 avait marqué une forte baisse du nombre de morts sur les routes : 3 645 victimes, mais un bon résultat que François Hollande devait partager avec son prédecesseur. Cette dynamique s'est poursuivie en 2013 (3 250 victimes), mais hélas fortement enrayée en 2014 : 3 388 victimes, soit +3,7 %, et surtout la première augmentation depuis 2001. En 2015, ce chiffre a continué d'augmenter avec 3 464 victimes recensées, soit +3,4 %. Il y a trente-cinq ans que la mortalité routière en France n'avait pas augmenté deux années de suite.

Bilan : c'est mieux… que si c'était pire. Emploi en baisse, parc qui vieillit, budget en hausse, et sécurité routière en panne : considéré sous l'angle automobile, le bilan de la France sous la présidence de François Hollande n'apparaît guère flamboyant. Mais "ça va mieux", on vous dit !

 

 

 

 

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (37)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Non mais quand FH dit: "ça va mieux!" Il ne parle que de ses problèmes intestinaux et non des problèmes des français

Par

"Soit environ 70 000 emplois perdus" Renault a promis 1 000 embauches on est presque sauvé. Au fait ça en est où ces embauches? Les intérimaires ont-ils obtenu leur CDI?

Par

On doit pas vivre sur la même planète ................

Par

Vraiment un article de bashing rien de plus...

En quoi le président est responsable du budget automobile ?

Qu'en est il de la rentabilité des equipementiers et constructeurs auto entre 2012 et 2015?

Qu'en est-il du nombre de voitures exportées vs importées ?

Qu'en est-il de l'internationalisation des constructeurs et equipementiers ?

Vous ne donnez que VOTRE vérité mais c'est pas la vérité du marché...

Par

En réponse à moulache

Commentaire supprimé.

Bah aux dernières "niouzes" ils étaient encore devant Renault :langue: tient et porsche qui bat encore des scores... :oui:

Par

Qui peut encore lui faire confiance et le croire! Il suffit de l'avoir regardé hier, et de voir le décalage entre les participants lui posant des questions et ses réponses. Ca va mieux, pas pour nos 5 millions de chomeurs...

Par

En réponse à feed-the-troll

Vraiment un article de bashing rien de plus...

En quoi le président est responsable du budget automobile ?

Qu'en est il de la rentabilité des equipementiers et constructeurs auto entre 2012 et 2015?

Qu'en est-il du nombre de voitures exportées vs importées ?

Qu'en est-il de l'internationalisation des constructeurs et equipementiers ?

Vous ne donnez que VOTRE vérité mais c'est pas la vérité du marché...

Vraiment un article de bashing rien de plus...

--> Spécialité française ( voiture française c'est de la merde l'allemande c'est le top ...)

En quoi le président est responsable du budget automobile ?

-> ben si les gens ont des sous , il achéte des voitures entre autres ..

Qu'en est il de la rentabilité des equipementiers et constructeurs auto entre 2012 et 2015?

--> que la société X ou Y fasse 15 % ou 50 % de marge , les politiques n'y sont pour rien ,

Qu'en est-il du nombre de voitures exportées vs importées ?

--> On parle des voitures renault ou de PSA importées qui creusent le déficit commercial ?

par une politique "anti - automobile"

Vous ne donnez que VOTRE vérité mais c'est pas la vérité du marché...

--> là on est d'accord l'article aurait du creusé beaucoup plus , je regrette que la question que vous avez posé

"Qu'en est-il du nombre de voitures exportées vs importées ?" n'est pas été développé

ou encore les accords de Carlos ghosn pour maintenir l'emploi en France ..

Par

D'un autre coté trouvez un politique qui va dire une vérité qui ternit son bilan, lorsqu'ils dénoncent c'est lorsqu'ils sont dans l'opposition. Et la santé du secteur automobile comme des autres dépend plus de la stratégie de ses grands patrons et de la rapacité inextinguible des actionnaires que du Président Français, à partir de là pourquoi s'étonner. Un Président faiseur de miracles ce n'est pas encore au programme tout comme un capitalisme raisonné et raisonnable d'ailleurs.

Par

ça va mieux??? bon bah on sait qu on est plus très loin du crack boursier qui va tout faire s effondrer, vous voyez toutes ces bulles prêtes à exploser???? bien sûre que non, déjà en 2008 on nous disait que tout allait bien:areuh:

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

HOOOOPPPPP 135€ + 3 point sur toutes les bagnoles du gouvernement ! On voit bien que les vitres arrières sont teintées à plus de 30% , si on se fait taxé dans un sens autent que ça aille dans l'autre ... :redface: ( quoi que 135€ sortie des poches de cette bande d'escroc c'est un peu comme un smicard qui se paye un Mcdo .. )

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire