Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Canada : une commune choisit Uber plutôt que les bus pour le transport public

Canada : une commune choisit Uber plutôt que les bus pour le transport public

C'est une première au Canada, et probablement aussi dans le monde entier : une commune a choisi le service de VTC Uber pour le transport public des personnes plutôt qu'un traditionnel système de bus avec achat de tickets, ou abonnement. Il s'est avéré qu'Uber était finalement moins cher, et les avantages pour les personnes sont évidemment énormes.

La décision prise par la municipalité d'Innisfil, au Canada, est très étonnante. L'équipe municipale de cette ville de taille moyenne devait en effet choisir un nouveau système de transports en commun pour la ville, mais plutôt que d'opter pour un dispositif de bus, choix quasi systématique dans ce genre de ville, c'est vers le géant du VTC Uber que s'est tourné le maire.

Le projet pilote, financé à hauteur de 100 000 dollars canadiens, va durer un an. Durant cette période, les habitants de la ville n'auront qu'à télécharger l'application et appeler un VTC, moyennant une course de 3 à 5 dollars (le reste du tarif étant assuré par la ville vers Uber). 

"Pour nous, acheter deux autobus, embaucher des chauffeurs, installer des arrêts de bus, c'est une facture d'un million de dollars", a commenté le maire.

Le gain est donc énorme pour la mairie en faisant appel à Uber, puisqu'il n'y a pas d'embauche à faire et que le parc de véhicule n'est pas à la charge de la mairie. Pour les habitants, c'est aussi un énorme avantage puisqu'ils auront à leur disposition un système de transport flexible, personnel (ou presque) et à la demande. On est bien loin de la rigidité des lignes de bus.

Il reste maintenant à savoir si toutes les tranches d'âges (et notamment les personnes âgées) sauront se mettre au smartphone et au fonctionnement de l'application, qui est le moyen exclusif de paiement pour les trajets.

 

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En voila une idée de faire appel et de subventionner Hubert :bah:

Proposer des NikAirPho à -50% aurait été une bien meilleure idée :bien: :bien: :bien: sans compter la tenue visible offerte pour l'occasion :wink:

Par

Ils ne doivent pas avoir trop de succès les transports en commun dans cette ville pour mettre un dispositif aussi minimaliste en place... Un bus peut transporter au moins 40 personnes d'un coup soit l'équivalent de 40 voitures Uber (ou un peut moins si plusieurs personnes en profitent). Sans parler du bilan écologique...

Par

Vérification faite....commune de 32 700 habitants pour...284 km ²

C'est 2,5 fois l'étendue de Paris.....( pas question de s'y déplacer à pince Myke, en sus doit y'avoir des ours ) .

Tu m'étonnes qu'un système de transport plus individualisé que des bus puisse faire sens...

Maintenat, est ce que seul Hubert soit en mesure de proposer ça ?

Ce système existe dans des tas de communes rurales et urbaines en France, plus ou moins financé par les collectivités locales.... idéal pour les vieux ou ceux qu'attendent à pied leur Concombre 1.2.

Par

Que c'est bien...

Subventionner une entreprise qui paye pas ou tres peut d'impot

avec pas ou tres peut de cotisation sociale...

Ils pensent subventioner les paradis fiscaux aussi ?

Par

c'est sur que la mafia des taxis qui refusent la CB et font la race de black c'est mieux

Par

En réponse à springo

c'est sur que la mafia des taxis qui refusent la CB et font la race de black c'est mieux

Au black ou UBer..

pour les impots la secu et la retraite c'est quasiment idem...

Par

En réponse à roc et gravillon

Vérification faite....commune de 32 700 habitants pour...284 km ²

C'est 2,5 fois l'étendue de Paris.....( pas question de s'y déplacer à pince Myke, en sus doit y'avoir des ours ) .

Tu m'étonnes qu'un système de transport plus individualisé que des bus puisse faire sens...

Maintenat, est ce que seul Hubert soit en mesure de proposer ça ?

Ce système existe dans des tas de communes rurales et urbaines en France, plus ou moins financé par les collectivités locales.... idéal pour les vieux ou ceux qu'attendent à pied leur Concombre 1.2.

2,5 fois l'étendue de Paris et calcul fait avec les fantastique et fabuleuses AirPho le tout est réalisable en moins de deux heures "à pinces" (tout en ligne droite,très peu de carrefours donc d'attente aux feux, conducteurs respectant les piétons, etc) donc tout a fait possible " de traverser "'Innisfil en moins de deux heures à pinces" :bien: :bien:

dans mon coin Bolloré est déjà là tu sais donc pour les vieux en attente de concombre 1.2 c'est soit Bluecar soit les compagnies de bus locales, soit encore Free2move et c'est bien mieux encore que tout ça, sa propre deuxième voiture sans compter celles qu'on peut prendre du boulot sous divers prétextes :wink: tu vois Hubert peut courir longtemps avec moi :coucou:

Par

En réponse à nous75

Au black ou UBer..

pour les impots la secu et la retraite c'est quasiment idem...

reste l'Hubert Black System :oui:

all is in the pocket :bien:

Par

En réponse à nous75

Que c'est bien...

Subventionner une entreprise qui paye pas ou tres peut d'impot

avec pas ou tres peut de cotisation sociale...

Ils pensent subventioner les paradis fiscaux aussi ?

c'est pour bientôt :roi:

Macron c'est la nouvelle donne de travailler plus pour ne rien gagner en plus :areuh:

Par

En réponse à SIGVALD

Ils ne doivent pas avoir trop de succès les transports en commun dans cette ville pour mettre un dispositif aussi minimaliste en place... Un bus peut transporter au moins 40 personnes d'un coup soit l'équivalent de 40 voitures Uber (ou un peut moins si plusieurs personnes en profitent). Sans parler du bilan écologique...

c'est une ville de 36000 habitants.

autant dire qu'il ne doit pas y avoir foule devant les arrêts de bus. et il doit effectivement être difficile de rentabiliser le coût du financement d'une ligne de bus.

par ailleurs, un bus ne va que là où il est prévu d'aller par défaut et au moment où il est prévu passer.

UBER, à côté, c'est "j'appelle quand je veux" et la voiture arrive là où j'habite.

bref, ça pourrait peut-être au contraire inciter les gens à ne pas prendre leur voiture.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire