Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Caradisiac en voiture autonome Valeo sur le périphérique parisien (vidéo)

Dans Futurs modèles / Technologie

La voiture autonome pour tous, c'est déjà demain! Constructeurs et équipementiers avancent très rapidement sur ce dossier, ainsi qu'en témoigne le cas de l'entreprise Valeo, qui a permis à Caradisiac de prendre place à bord de l'un de ses prototypes sur le périphérique parisien.

Bardée de capteurs, cette voiture autonome analyse son environnement une vingtaine de fois par seconde. Ce qui n'est pas un luxe sur le périphérique parisien!
Bardée de capteurs, cette voiture autonome analyse son environnement une vingtaine de fois par seconde. Ce qui n'est pas un luxe sur le périphérique parisien!

L’automobile est morte, vive l’automobile…autonome ! Des propos certes un brin provocateurs sur un site comme Caradisiac, mais qui résument bien l’état d’esprit actuel des constructeurs et équipementiers, lesquels travaillent d’arrache-pied (ou roue, plutôt) à la mise au point de systèmes de conduite assistée qui, d'ici quelques années, vont révolutionner notre rapport à l’automobile. En libérant les conducteurs des tâches les plus pénibles (conduire dans les embouteillages ou sur autoroute, se garer…) ces dispositifs vont aussi ouvrir la voie à de profonds changements dans les usages.

Avec l'avènement de la voiture autonome, il faut ainsi s’attendre à un bouleversement du marché de l’assurance, 90% des accidents ayant pour origine des défaillances humaines. Celui de l’entretien sera aussi impacté, sachant que les motorisations électriques sont idéales pour la conduite assistée. La question posée est aussi celle de l’urbanisme : à terme, on peut imaginer qu’après vous avoir déposé, votre voiture irait stationner seule en périphérie ou dans un parking dédié, ce qui pourrait libérer les espaces de stationnement dans les rues de centre-ville. Au-delà de la pure technologie, il est bel et bien question d’un phénomène de société.

Actuellement, seuls des constructeurs haut de gamme, de Mercedes à Tesla en passant par Volvo, proposent déjà des systèmes de conduite semi-autonome effectifs sur autoroute et/ou dans les embouteillages. La technologie est au point, mais encore rare. C'est à partir de 2020 que les choses vont accélérer, avec une généralisation progressive dans les gammes de différents constructeurs. Le groupe français PSA a ainsi récemment dévoilé sa feuille de route dans le domaine. Dès 2018, il commercialisera une DS7 Crossback qui pourra rouler de façon autonome sur voie rapide et dans les embouteillages. En 2020, il lancera une technologie dite « hands off » (sans les mains) avec possibilité de changement de voie sans intervention du conducteur sur le volant (l'enclenchement des clignotants surffira). Et c'est vers 2025 que l'on verra apparaître le« eyes off », qui autorisera la conduite sans supervision du conducteur dans les embouteillages comme sur voie rapide.

En attendant, pas de secret: il faut rouler. Car plus elle engrange de l'expérience, et plus l'intelligence artificielle est en mesure de prendre les bonnes décisions. Chez Valeo, équipementier français qui est aussi l'une des entreprises les plus innovantes du monde automobile (50% des commandes enregistrées par la société en 2016 étaient réalisées avec des produits qui n’existaient pas trois ans plus tôt!), les prototypes "Cruise4U" accumulent les kilomètres sur les routes du monde entier.

Pour des raisons légales, c'est un ingénieur Valeo qui est installé aux commandes du prototype.
Pour des raisons légales, c'est un ingénieur Valeo qui est installé aux commandes du prototype.

Caradisiac a eu le privilège de prendre place à bord de l'un d'entre eux pour un parcours sur le périphérique parisien, voie de circulation des plus délicates où se combinent un trafic dense, un marquage au sol souvent défaillant, des motos qui passent entre les files et la conduite agressive de certains usagers (vous le constaterez dans notre reportage vidéo avec une 3008 qui nous coupera littéralement la route, épisode que notre ordinateur roulant évitera avec une souplesse exemplaire). Un terrain de test difficile pour une voiture autonome, et qui constitue une excellente préparation à l'étape suivante: la traversée de la Place de l'étoile à l'heure de pointe. Cet exercice pour le moins extrême figure en effet au programme de Valeo, qui a obtenu toutes les autorisations nécessaires et devrait réaliser l'exploit en septembre-octobre. C'est par ce genre d'avancée symbolique (on se souvient de la barrière de péage récemment franchie par un prototype PSA) que la voiture autonome, domaine qui relevait encore récemment de la science-fiction, s'immisce peu à peu dans nos existences.

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"la traversée de la Place de l'étoile à l'heure de pointe. Cet exercice pour le moins extrême figure en effet au programme de Valeo, qui a obtenu toutes les autorisations nécessaires et devrait réaliser l'exploit en septembre-octobre."

ah oui, ça, j'espère qu'on pourra voir ce que ça donne. et pire encore, un jour de semaine à 18h.

mais un reportage plein de bon sens: oui, la voiture autonome a non seulement un avenir, mais son utilité est indéniable.

évidemment, le retraité qui fait 10km tous les jours dans le larzac pour aller acheter sa baguette sera plus difficile à convaincre... sauf le jour où il ne sera plus en état de conduire...

Par

Ces noms qui se terminent en "eo"... y'a que moi que ça agace à force ?

Par

Pour moi la voiture autonome cela sera quand moi même je serais plus autonome ( vieux comme moulache ) donc pour le moment ça ira :bien:

Par

Ah c'est donc ça le gros carton ce matin sur le périph qui a causé tant de misères aux automobilistes ! En quasi Août en plus et sans RER A... y'a de l'avenir ! :cubitus:

Par

arf ça me plait pas ou est le plaisir de conduire au final heins ?

Par

on aurait preferer une solution de transport ou une solution pour reduire les bouchons..

mais bon en attendant 2070, on aura le droit d'etre dans le bouchons mais conduit par la voiture..

Et donc on peut rentrer bourré chez soit ? ca va plus se voir qu'on roule pas droit... cool !

Par

En réponse à HUMANOIDU82

arf ça me plait pas ou est le plaisir de conduire au final heins ?

pourquoi? tu prends ton pied à conduire sur le périph, toi?

entre les 16 radars à éviter, les bouchons perpétuels les matins et soir, les motards qui te frolent entre les 2 voies de gauche, les tarés qui déboitent 1m devant toi...

non, sérieux? y a des cons qui prennent leur pied à conduire sur le périph dans ces conditions?

moi, sur une petite sinueuse de campagne, oui, mais pas sur le périph!

Par

En réponse à pat d pau

on aurait preferer une solution de transport ou une solution pour reduire les bouchons..

mais bon en attendant 2070, on aura le droit d'etre dans le bouchons mais conduit par la voiture..

Et donc on peut rentrer bourré chez soit ? ca va plus se voir qu'on roule pas droit... cool !

t'inquiète, toutes les études ont démontré que les bouchons étaient causés par les humains, la plupart cons qu volant de leur caisse.

avec la conduite automatisé, ça roulera nettement mieux. c'est d'ailleurs ce qu'ils disent dans le reportage...

sinon, oui, à partir du moment où tu ne tiendras pas le volant, tu pourras logiquement te faire ramener chez toi sans problème avec un verre bu de trop... elle est pas belle la vie... future?? o:)

Par

Demain des mecs "à pinces" en mode autonome :peur:

la tenue ultra visible sera bien évidemment un plus pour éviter tout accident :jap:

Par

j'aime bien les essuie-glaces qui se mettent en route sous le tunnel. Ah la la daubewagen... :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire