Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Caradisiac Moto vous souhaite une bonne année 2016

Caradisiac Moto vous souhaite une bonne année 2016

Que dire de l'année 2015… beaucoup de choses, mais elle a été aussi riche de bons événements que de mauvais et une chose est certaine, on ne s'est pas ennuyé ! Entre l'arrivée sur le marché de machines d'exception comme la Kawasaki H2R ou encore la Honda RC213V-S, qui avec la conjoncture actuelle nous a faits du bien. La saison de Moto GP qui a fait battre des cœurs et surtout couler beaucoup d'encre… en particulier dans les commentaires des articles. On peut dire que, vous autres lecteurs, savez être passionnés, presque même un peu trop parfois. Au moins on aura bien ri de vous voir vous déchaîner de la sorte ! Mais il reste quand même une évidence ! Même si vous n'êtes pas toujours d'accord entre vous (ou même avec nous), Caradisiac Moto ne serait rien sans votre fidélité. Alors merci !


Et ces remerciements ont une connotation toute particulière pour la rédaction de Caradisiac Moto en ce début 2016, car c'est cette année que le magazine fête ces 10 ans d'existence ! Déjà 10 ans et pourtant il semblait que c'était hier que le site faisait ses premiers pas sur la toile. Il s'en est passé des choses depuis. Des essais, des reportages, des fous rires, des coups de gueule, l'arrivée de chacun des membres de l'équipe et qui ne sont jamais repartis (à croire que je ne les ai pas encore trop torturés). La croissance jour après jour du nombre de nos lecteurs avec les interactions parfois les plus improbables, mais Caradisiac Moto, c'est surtout des superbes rencontres ! C'est donc avec joie que je vous souhaite à vous et à vos proches la plus merveilleuse année ! Pauline Rachwal


Damien Lachaize :


L'exercice 2015 s'apprête à tirer sa révérence, une année riche en événements avec les différents attentats perpétués sur le sol national. Outre ces tragédies, l'actualité du deux roues a été marquée par un marché global en très léger redressement. Toutefois, si l'on prend chaque catégorie au cas par cas, les chiffres révèlent des fortunes diverses : ainsi à la fin du mois de novembre, les motos 125 enregistrent une hausse de 7,2 % par rapport à la même époque l'année dernière. Un segment tiré vers le haut grâce à l'excellente tenue des Mash et l'arrivée de nouveaux acteurs comme Orcal. En revanche, les motos grosses cylindrées se montrent particulièrement friables avec une baisse de 2,6 %.


Le segment des scooters 125 affichent une embellie de 5,9 % à fin novembre (les statistiques de décembre n'ayant pas été révélée). En revanche les scooters 3-roues ont souffert cette année avec un Piaggio MP3 LT en recul de 17,4 % et Quadro -16,5 %. Le Peugeot Metropolis semble limiter la casse avec une baisse de seulement 2,8 %.


Comme tous les ans, le salon EICMA de Milan a tenu son rang de salon international avec une pléiade de nouveautés dont la Honda Africa Twin qui refait son apparition et qui a retenu toute notre attention. Dans la catégorie des scooters signalons l'entrée du Quadro 4 et des Kymco Downtown 125/350, mais 2016 s'annonce intéressant avec l'arrivée des Piaggio Liberty et Medley, sans oublier le Kymco X-Town digne héritier du Dink Street.


Mais comme nous sommes dans la période des traditionnels voeux, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2016, remplie de joie et de jolis moments à partager en famille et entre amis, mais surtout la santé car au final cela reste le principal.


André Lecondé


Quelle étrange année avons-nous vécu là. Dans une conjoncture générale qui nous a plongés encore un peu plus dans une angoissante incertitude d'un lendemain qui n'apparaît pas encore au-delà des ruines d'aujourd'hui, la moto a comme été prise de folie. Jusque-là passionnante, la saison du MotoGP s'est effondrée sur elle-même lors d'un meeting Malaisie qui aura fait voler en éclat l'élite des Grands Prix.


Ce titre mondial 2015 âprement disputé et ardemment désiré aura été gâché et c'est avec ce goût amer qu'il faudra reprendre le collier en 2016. Alors qu'il faudra faire avec une donne technique si fondamentalement changée qu'elle pourrait faire vaciller la hiérarchie, les adversaires devenus ennemis devront à nouveau cohabiter et se mesurer tout en faisant en sorte de garder leur rang. Voilà qui promet tandis que l'on a vu que les enjeux et les joutes pouvaient largement dépassés les limites d'un circuit. 2016 sera l'année d'une rédemption générale ou celle de l'effondrement.


Pendant ce temps, le WSBK commencera un nouveau chapitre de son histoire avec de nouveaux formats et de nouveaux venus. Les premiers essais de l'intersaison annoncent des BMW vigoureuses et un Nicky Hayden en mesure de réveiller Honda. Mais il en faudra sans doute plus pour faire trembler une usine Kawasaki qui a cependant tout à craindre du duel entre ses deux pilotes. Tom Sykes exigera en effet sa revanche face à un Jonathan Rea au sommet de son art.


En 2016, on comptera sans doute plus que les autres exercices sur la responsabilité de tous les acteurs pour nous offrir un spectacle envié jusqu'au sommet du sport-automobile. Sens de l'intérêt général, démarche assumée d'une cohabitation pacifiée pour un courir ensemble conjuguée sur des valeurs nobles et neutres… Toute proportion gardée, les requêtes et les besoins tout comme les manquements sont décidément identiques sur tous les sujets. Bonne année 2016 responsable à toutes et tous.


Alexandre Hubner-Loriol


2015 arrive à son terme et, avec cette fin d'année, la fin de la loi des 100 chevaux. Avec un rétrofit qui imposera la présence de l'ABS, les machines en pleine possession de leurs moyens débouleront dans quelques heures sur nos routes… le gouvernement en profitera pour durcir l'obtention du permis A. On s'en doutait !


Bref 2016 apporte avec elle son lot de fraicheur et ses tarifs séduisants lors du passage à la pompe… tout ce qu'il faut en somme pour se faire plaisir en ce début d'année avec en prime un petit cadeau du gouvernement: le gilet jaune obligatoire sous la selle au 1er janvier...


Caradisiac Moto vous souhaite une bonne année 2016


On retiendra de l'exercice 2015 un marché moto qui a du mal à faire face, une déferlante vintage qui ne veut plus dire grand chose et des machines de nouvelle génération comme la Yamaha R1 et autres motos hors normes comme les Kawasaki Ninja H2R et Honda RC213V-S, vrais concentrés de technologie.


2016 risque d'être l'année Suzuki avec le retour au premier plan des GSXR et autres Honda CBR (en théorie) enfin remis à jour. Le Supermotard continue de s'exporter avec le Qatar qui arrivera cette année au programme du championnat du Monde. Une bonne nouvelle certes mais qui verra également la sortie de la manche française… on le déplore.


Du côté des accessoires, 2016 sera dans la lignée de 2015 avec des fabricants qui jouent de plus en plus la carte de la technologie à l'image de Shoei et de son X-Spirit III pour le moins complet. L'off-road ne sera pas oublié avec notamment Scott qui déboulera avec une nouvelle botte cross 550 MX prometteuse.


Caradisiac Moto vous souhaite une bonne année 2016


Caradisiac Moto vous souhaite une bonne année 2016


Ceci étant dit il est temps pour moi de reprendre quelques bulles et de vous souhaiter une bonne année 2016… en mode full option !


Olivier Pagès


Voilà enfin la fin de 2015. Et ce n'est pas trop tôt vu le lot de mauvaises nouvelles et de tristesse, qu'elle a apporté. L'année est finie, vive la nouvelle.


Alors forcément, on en attend beaucoup, en particulier dans le domaine de la moto. 2016 va marquer la fin du bridage à 100 ch. Enfin… mais on peut toutefois s'interroger sur la nécessité d'avoir mis en place cette fichue règle du retrofit. Une nouvelle fois, on a l'impression que l'État nous prend pour des idiots. Plutôt que de faire simple en autorisant le débridage de toutes les machines, on a mis en place des restrictions castratrices basées sur le fait de posséder ou non l'ABS. Comme on pouvait s'en douter, cette décision prise sans trop concertation entraîne beaucoup d'interrogations de la part des différents acteurs du monde de la moto (assurance, concessionnaires, constructeurs), comme nous avons pu le voir lors de notre dossier spécial. Il y a également beaucoup de frustrations, d'incompréhension et surtout d'inconnus.


2016 va marquer aussi le début des phases d'expérimentation de l'inter-file. Comme il fallait bien quelque chose pour faire « ch… », la vitesse des deux-roues ne doit pas dépasser 50 km/h. Et attention, le délégué interministériel a prévenu : si cette phase de test n'est pas concluante, on reviendra en arrière et interdira l'inter-file. Bref, ce sera comme aujourd'hui et tout le monde s'en contentera. Bref, on a vraiment l'impression d'être pris pour des idiots pour ne pas dire autre chose.


Enfin, 2015 aura été marquée par la plus belle saison de Moto GP depuis des années. Même si la façon dont elle s'est finie a été très décevante et n'a pas couronné le bon pilote (avis très personnel), On ne peut qu'être impatient de voir comment va évoluer tout ce petit monde avec les nouvelles règles.


Bref, l'an passé a été pourri, espérons juste que 2016 soit meilleur. Certains diront que ce ne sera pas difficile. Pas faux, mais on sait jamais, le destin est joueur.


En attendant, je vous souhaite plein de bonnes choses et que « la force soit avec vous ».


Jean Jacques Cholot


Le rideau va se baisser sur l'année 2015 et ce n'est pas trop tôt. Que dire sur les 365 jours qui viennent de s'écouler ? Pas grand-chose… Je suis là devant mon ordinateur et je sèche. Certes, la moto ancienne et classique se porte plutôt bien, au point de s'éparpiller vers des voies soit disant inexplorées pour finalement revenir au point de départ… Les ventes aux enchères sont à peine impactées par la crise. Le Continental Circus, grande période des Grands Prix des années soixante-dix au milieu des années quatre-vingts n'a jamais autant fait parler de lui. Et après ?


On aurait pu se réjouir grâce à une saison de Moto GP disputée qui finalement, se terminera en eau de boudin. En faisant partir le leader du championnat de la dernière place, c'était s'assurer une remontée fantastique (et des retombées médiatiques équivalentes)… au mieux jusqu'à la quatrième place. Chacun a pu donner sa version, choisir son camp, et retiendra ce qu'il voudra ; personnellement, ce sont surtout les risques que l'on a fait prendre aux pilotes qui m'ont choqués. Finalement, cela ne s'est pas trop mal fini. L'histoire retiendra Lorenzo champion du Monde et les gamineries de cour de récréation finiront vite aux oubliettes… Et malheureusement, l'actualité aura vite fait de nous faire revenir sur terre en nous rappelant que toutes ces futilités sont bien peu de choses.


Caradisiac Moto vous souhaite une bonne année 2016


Pour 2016, essayons de voir les choses de manière positive et de profiter à fond de notre passion. Prenons le guidon de notre machine le plus souvent possible, juste pour le plaisir. Allons sur les circuits encourager nos nombreux champions (qu'ils soient du Monde ou tout simplement du »quartier »). Et réjouissons-nous du retour de la moto française dans l'actualité. En clair, vivons notre passion plein gaz et sans prise de tête.


Alors à tous, je vous souhaite une très bonne année 2016 pleine de passion et soyez assuré que plus que jamais, nous serons à vos côtés pour vous faire partager un maximum de bons moments. Du plaisir, rien que du plaisir.


David Jouguet


L'année 2015 a été mouvementée sur le plan de l'actualité. Côté moto, on retiendra certainement la bagarre pour le titre de MotoGP qui a tenu un suspense jusqu'au bout de la saison. Le duel Rossi/Lorenzo a fini sur un coup de théâtre mais qu'importe la saison fût magnifique tout comme celle de Romain Febvre.


Notre pilote tricolore a conquis sa première couronne mondiale en devenant Champion du Monde MXGP 2015. Une consécration pour lui sachant notamment que personne, mis à part Michele Rinaldi, ne lui proposait de guidon en début de saison. Le vosgien s'est imposé devant Cairoli, Villopoto, Paulin ou encore Desalle. Un grand coup de chapeau à lui !


Pour 2016, nous espérons comme vous, pleins de bonnes choses et surtout des nouveautés motos, des courses de folies et du bonheur! Croisons les doigts pour que Romain Febvre défende son titre avec honneur, que l'équipe de France de Motocross gagne une troisième fois le Motocross des Nations de suite et que tous les français nous fasse plaisir en donnant ce qu'ils savent faire.


Avant cela, comme chaque année, on se retrouve très vite pour le Dakar.


Alors une bonne année à tous, merci d'être toujours aussi fidèle et faites de 2016 votre année!


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Merci ! A vous aussi !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire