Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Carnet de voyage - Jour 2 : La traversée blanche

Dans Moto / Pratique

Carnet de voyage - Jour 2 : La traversée blanche

Toulouse, 6h50. C'est sous un temps radieux avec des températures clémentes que nous arrivons frais comme des gardons dans le sud de la France. Je n'ai jamais été si reposé que de faire presque 700 kms dans ces conditions. Merci la SNCF...


Alors qu'on prend un peu (trop) notre temps pour s'extraire de notre lit, le contrôleur vient nous mettre un coup de pression : «Ne tardez pas trop les gars, le train repart dans 5-10 minutes !!». Alors, qu'on était encore affalés comme des larves dans nos lits, on a tous sauté tels des antilopes pour commencer à s'habiller et préparer toutes nos affaires en espérant ne rien oublier dans la cabine.


Le voyage de nuit incluant le petit déjeuner au bistrot de la gare, nous voilà toujours aussi peu réveillés devant notre viennoiserie, notre jus d'oranges et notre boisson chaude en attendant que l'on puisse prendre possession de nos motos. Alors que l'on pouvait normalement les chevaucher à 8h précises, ce sera finalement à 8h30 qu'elles seront libérées de leurs liens. Le train de transport des véhicules a eu un léger retard...


Les voilà enfin chargées comme des mulets, sacoche réservoir Bagster et sacoches cavalières pour les uns et sacoche réservoir magnétique et sacoche de selle pour les autres, c'est donc un peu avant 9h que commence officiellement le trip. Il n'y a plus aucun doute, c'est parti pour de bon...


Première mission, faire le plein des motos et attaquer les Pyrénées par la face nord. Pendant que l'on commence à enquiller plein sud, Stéphane commence déjà à se plaindre. Alors qu'il a pris un peu de temps pour nettoyer le fond des oreilles, changer les gommards et reconditionner l'amortisseur arrière de la VFR quelques jours avant le trip, il semble que le résultat escompté coté amortisseur soit très loin d'être au niveau de ses attentes. On décide donc rapidement de faire une pose pipi-café histoire de lui freiner la détente (à fond). On en profitera aussi pour lui monter une plaque d'immat' truquée histoire de ne pas se faire choper par la maréchaussée !!


Carnet de voyage - Jour 2 : La traversée blanche


Petit à petit, on se rapproche de Lannemezan. Il fait toujours aussi beau mais les chutes de neige de ces derniers jours nous obligent à prendre des routes un peu plus roulantes. Une fois sur la D929, un panneau peut réjouissant nous accueille : «Equipement obligatoire pour franchir le col». Une petit réunion s'improvise alors sur le bord de la route, on le tente ou pas !?


Apres quelques minutes de réflexion motardesque et à la vue du détour qu'il nous faudrait faire pour trouver une route vraiment dégagée, on décide de tenter de passer. Stéphane demandera à un automobiliste l'état de la route en haut. Il est descendu sans équipement du coup, cela nous réconforte dans notre choix...


Plus on monte, plus ça caille. Je profite d'une pose au cours de la montée pour enfiler mes gants en GoreTex et contempler la dose de neige qui nous attend en haut. Ca promet !!


Carnet de voyage - Jour 2 : La traversée blanche


Avant d'entrer dans le tunnel d'Aragnouet-Bielsa, les bas cotés sont recouverts d'une bonne dose de neige fraîchement tombée dans la nuit. Les rafales de vent nous font faire le plein de neige sur nos visières. C'est assez intéressent comme sensation sachant que le chasse neige est là, devant nous. D'un petit signe, il nous donne le top pour que l'on puisse continuer cette traversée blanche. On fera une petite pose photos de l'autre coté du tunnel pour immortaliser ce moment.


Carnet de voyage - Jour 2 : La traversée blanche


Le passage du coté Espagnol nous a fait perdre le soleil Français et les températures agréables du moins dans la plaine. C'est donc un temps grisonnant et frais (proche de 0°) qui nous souhaite la bienvenue. On se gèlerait presque les castagnettes !!


Pour se remettre de ces images fabuleuses, on décide de faire la pose du midi, histoire de se réchauffer et de reprendre des forces. Au moment du repas, la pluie fait son apparition. Avant de lever le camp, on décide donc d'enfiler nos combinaisons de pluie pour éviter de finir la longue route qui nous reste détrempés.


Joueur comme il est et pour corser un peu le trip, Stéphane nous fait passer par la A1604... petite route blanche très agréable puisque viroleuse à souhait mais un peu cabossée et gravillonneuse. On y prend tout de même du plaisir sous cette pluie toujours présente et l'allure y est même intéressante.


Carnet de voyage - Jour 2 : La traversée blanche


Voyant l'heure tourner, le nombre de bornes nous restant à parcourir et le temps qui ne va pas en s'améliorant, on décide de modifier le road prévu à la base. On poursuivra donc sur la N330 puis sur la 2x2 voies A23 et enfin A2 en direction de Madrid. Seule consolation, alors que nous abordons une portion sèche, un grand droit négocié plein angle à une vitesse impossible à dévoiler ici-même...


Alors que l'on fait route pour Madrid, la pluie redouble d'effort. C'est alors que Jean-Marc et sa VFR rouge décident de jeter l'éponge pour cette première journée. Fatigue, pas à l'aise sous la pluie, un peu patraque c'est donc un peu moins de 250 kms avant Madrid, à Calatayud pour être exact que nous décidons de passer la nuit...


Le temps de trouver un hôtel de dispo, de prendre une bonne douche et nous attaquons la soirée par un petit apéro à l'Australian Country avant de faire une petite visite de la ville à la recherche d'un restaurant.


Carnet de voyage - Jour 2 : La traversée blanche


Un peu sur leur faim, certains n'hésiteront pas à envoyer encore de l'angle jusqu'à tard dans la nuit. Pour le passage en courbe, c'est un vrai rail cette loco, parole de Stéphane, de Victor et de Jean-Marc !!


Carnet de voyage - Jour 2 : La traversée blanche


La première journée de route se termine à minuit avec 11 heures de moto dans les fesses et 520 kilomètres de plus au compteur...


Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Liste de smileyListe de smileys

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:

Postez en anonyme

Code du captcha disponible avec image uniquementRecharger le captcha

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

bonjour, aujourd'hui c'est donc moi qui ouvre le bal des commentaires, pour dire que votre trip commence bien avec de la neige (trop cool)  et j'attend la suite avec impatiance, j'aime bien la moto de steph et quand il est venu choisir la mienne j'ai aimé sa plaque et je me suis fait faire la même mais la je vois qu'il vieilli un peut et les gouts change pour mettre une nouvelle plaque tres classe. A+ pour la suite

Par Anonyme

Vous ne devriez pas montrer des images avec des plaques d'immatriculation d'auto sur des motos, ca risquerait de donner des idées aux gens qui "dirigent" notre belle france. :roll:

Par Anonyme

Bah dis-donc, ça devait bien cailler là-haut.........:blague: Vivement la suite !

Par Anonyme

Pour Victor, qui s'est pris un missile sol/sol blanc comme neige dans le casque, un peu mais pour les autres, c'était vivable... :) @ Thierry : d'ailleurs, il ne quitte plus sa nouvelle immat' !! :bah:

Par Anonyme

je ne fairai pas comme lui pour une fois je vais garder mon ancienne plaque,:D au fait pourrai tu me dire qui et qui sur les photos sauf pour Steph qui picole trop pour faire prendre de l'angle au petit train!!!!!:confused: je pense que la suite du trip risque d'etre d'enfert :coolfuck:

Par Anonyme

Bon steph, c'est fait.... Victor, c'est le gars avec la veste noire sur l'avant dernière photo et Jean-Marc... il veut rester anonyme :oui:. L'autre c'est moi, devant la VFR ou sinon en vidéo ICI. D'autres photos viendront dans les prochaines news..... mais beaucoup plus sérieux. C'était pour le boulot, faut pas croire !! :ange:

Déposer un commentaire

Liste de smileyListe de smileys

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:

Postez en anonyme

Code du captcha disponible avec image uniquementRecharger le captcha

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire