Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Cars Macron : des millions d'euros de perte

Dans Pratique / Autres actu pratique

Cars Macron : des millions d'euros de perte

Ils existent dans le paysage routier depuis 2015 et ils sont des acteurs du marché décidément très prisé du transport de la personne. Officiellement, ce sont des opérateurs d’autocars longue distance, mais on les connaît plus sous le nom de « cars Macron ». C’est en effet sous l’impulsion du désormais président de la République alors aux manettes du ministère de l’Économie que l’on doit leur existence. Trois enseignes Flixbus, Ouibus et Isilines qui ont transporté des millions de passagers depuis. Mais qui n’ont de cesse de perdre des millions d’euros.

Un vrai panier percé, mais il n’y aurait pas à s’affoler. Car la situation est moins pire que l’an dernier tandis que les intéressés promettent l’équilibre en… 2019. En attendant, voici la situation grave mais pas désespérée :

Ouibus, filiale de la SNCF, qui représente 44 % des villes desservies et un gros tiers de la part de marché des cars Macron envisage 35 millions de perte en 2017 pour des ventes autour de 70 millions d’euros. L’an passé, on en était à 45 millions d’euros de perte, une valeur alors égales à son chiffre d’affaires…

Isilines qui revendique 23 % des dessertes, avait perdu 28 millions d’euros en 2016 pour un chiffre d’affaires de 38 millions. Cette fois, les pertes qui ne devraient pas dépasser les 15 millions.

Chez Flixbus, issue de la start-up allemande éponyme, on se fait plus discret mais des indiscrétions annoncent des chiffres d’affaires 2016 et 2017 similaires à ceux de Ouibus. Les pertes, en revanche, seraient inférieures à 10 millions d’euros en 2016 comme en 2017.

Au bilan, les sociétés Flixbus, Ouibus et Isilines devraient perdre un peu moins de 60 millions d’euros à elles trois en 2017 pour un chiffre d’affaires global qui devrait avoisiner les 180 millions d’euros.

Commentaires (45)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une misère les trajets longue-distances.

Par

On croise de plus en plus souvent ces bus sur nos autoroutes. Sans doute une très bonne affaire pour les passagers ... qui acceptent de ne pas se déplacer à la vitesse du TGV, mais dans d'excellentes conditions de confort.

Par

Moyen de transport archaïque...

Par

Attendez vous donc à voir de moins en moins souvent des tarifs genre 5€ pour parcourir quelques centaines de km. Surtout avec seulement 3 candidats résiduels en lice. Dont l'un est propriété de la Sncf qui peut parfaitement moduler ses curseurs tarifaires sur nombre de parcours alternatifs en train. Et au final, entre le prix du carburant, des péages qui augmentent et les prix de ces bus qui progresseront aussi ( justifiés aussi pour partie par la phrase sui précède ), c'est une fois encore le consommateur fauché qui l'aura dans l'os.

Par

Une grosse arnaque, ces bus MAcron.

J'ai voulu faire une simulation de voyage deja rien a coté de ma ville, obligé soit de faire du stop ou du train pour aller a la grande ville, ensuite idem pour lepoint d'arrivée.

Au final, c'etait possible mais a 100% en train.

Le train donc

Plus rapide

Moins cher

et surtout ville a ville...

:violon:

Par

le gros problème de ces cars c'est qu'ils ne sont pas partout, il faut arriver 30min avant le départ et les trajets sont super longs. Ils devraient passer là où les trains ne passent pas mais qui a envie de faire 7h de cars là où en train il y en a pour 4h?

Par

En réponse à smartboy

On croise de plus en plus souvent ces bus sur nos autoroutes. Sans doute une très bonne affaire pour les passagers ... qui acceptent de ne pas se déplacer à la vitesse du TGV, mais dans d'excellentes conditions de confort.

Tu as raison de t'exprimer au conditionnel. Fais un long voyage à bord d'un OuiBus et revient nous parler des "excellentes conditions de confort".

Par

En réponse à feed-the-troll

le gros problème de ces cars c'est qu'ils ne sont pas partout, il faut arriver 30min avant le départ et les trajets sont super longs. Ils devraient passer là où les trains ne passent pas mais qui a envie de faire 7h de cars là où en train il y en a pour 4h?

J'ai eu l'occasion de testé alors que j'étais en métropole.

marseille/Lyon A/R.

Un trajet décidé quasiment du jour pour le lendemain et en train c'était soit à des horaires convenables mais pour plus de 100€, soit un peu moins cher mais pas du tout à des horaires arrangeants.

Du coup OUIBUS faisait l'affaire...et vraiment pas cher (Aller 10€, Retour 15.)

Comme tout nouveau service il y a eu ouverture, des Sté se précipitent, le marché se régule, il va y avoir des faillite, des pertes...et quelques années après le service sera rentable pour ceux qui resteront.

Faire trifouilli les oies Pétaouchnok les Olivettes ne sera certainement pas possible. Ceux qui croyaient que les "cars Macron" le ferait sont de grand Naïfs.

Perso j'ai rien contre ces Cars....mais si je peux je préfère le train.

Mais je sais désormais que financièrement c'est tentant, sur un 360km de distance c'est pas si long, donc ça peut le faire.

Le marché se régulera de lui même.

Par

En même temps quand on voit des tarifs à 5 ou 10 balles pour 500 km et des cars qui ont pas l’air franchement remplis, je ne sais pas comment cela pourrait être rentable... ces trucs ne survivent qu’avec les subventions de l’Etat.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

J'ai eu l'occasion de testé alors que j'étais en métropole.

marseille/Lyon A/R.

Un trajet décidé quasiment du jour pour le lendemain et en train c'était soit à des horaires convenables mais pour plus de 100€, soit un peu moins cher mais pas du tout à des horaires arrangeants.

Du coup OUIBUS faisait l'affaire...et vraiment pas cher (Aller 10€, Retour 15.)

Comme tout nouveau service il y a eu ouverture, des Sté se précipitent, le marché se régule, il va y avoir des faillite, des pertes...et quelques années après le service sera rentable pour ceux qui resteront.

Faire trifouilli les oies Pétaouchnok les Olivettes ne sera certainement pas possible. Ceux qui croyaient que les "cars Macron" le ferait sont de grand Naïfs.

Perso j'ai rien contre ces Cars....mais si je peux je préfère le train.

Mais je sais désormais que financièrement c'est tentant, sur un 360km de distance c'est pas si long, donc ça peut le faire.

Le marché se régulera de lui même.

La régulation est simple... tu enlèves les subventions, les services ferment tous.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire