Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Championnat d'Europe 125 : Le week-end de Jordi Tixier

Dans Moto / Sport

Championnat d'Europe 125 : Le week-end de Jordi Tixier

Il nous reste à parler de Jordi Tixier, notre jeune espoir qui a remporté (encore) les deux manches du championnat d'Europe 125.


Mais en première manche dimanche matin, la course est intéressante, car Jordi ne fait pas le holeshot. (Y va pas être content Papa Tixier de lire ça !!!)


Bernardini l'Italien suivi de Sulivan Jaulin sont devant Jordi, cela promet une belle empoignade.


Le pauvre Sulivan qui était en tête à un tour de la fin se fait prendre par Jordi qui gagne cette manche.


En seconde manche, départ devant et victoire de manche pour le pilote KTM Martens.


Un week-end de rêve pour Jordi TIXIER pour cette troisième épreuve du championnat d'Europe 125 cm3 .


  • ----------------------------------------------------------------------------------------

Sur ses terres et devant un public nombreux et acquis à la cause des frenchies, Jordi sur sa 125 KTM du Team Martens a de nouveau fait claquer un doublé magistral qui lui donne maintenant 40 points d'avance sur l'autrichien Pascal Rauchenecker.


C'est sous un soleil de plomb avec plus de 30°C à l'ombre que la journée du samedi s'est déroulée.


Meilleur temps de sa série avec 1.2 secondes d'avance sur le second, Jordi était confiant pour la manche qualificative malgré la pression de vouloir bien faire devant un public venu nombreux dès le samedi.


Départ en deuxième position derrière l'italien Ciucci, Jordi s'empare du commandement dès le deuxième tour pour terminer avec 21 secondes d'avance.


Dimanche matin c'est un autre visage que va nous offrir le terrain de Saint Jean d'Angély. Plusieurs orages se sont abattus sur la région et pour le warm up c'est un terrain très gras qui est proposé aux juniors dès 8h30. Le circuit devient vite mono trajectoire notamment dans les grandes montées ou il faut toute la technique de ces jeunes pilotes pour faire parvenir les petites 125 en haut des buttes.


Départ en tête de l'Italien Bernardini suivi de Sullivan Jaulin et de Jordi. Durant les trois premiers tours Jordi est prudent et ne montre pas son attaque habituelle (terrain gras avec de grosses ornières creusés par les MX2 et MX1. Pour info, aucun des pilotes n'a voulu faire le tour de reconnaissance de peur d'alourdir sa moto)


En tête de la course l'italien est déchainé et creuse le trou avec Sullivan et Jordi. Jordi tombe en bas d'une descente, il repart trois mais devant l'écart s'est creusé. Jordi a alors le choix soit d'assurer sa troisième place pour le championnat (Rauchenecker est à ce moment de la course au delà de la 10ème place) soit d'attaquer pour essayer de revenir sur les leaders de la course. Le public a très vite compris que c'est la deuxième solution qu'a choisi Jordi. En trois tours il est dans les roues de Sullivan. Entre temps Bernardini a chuté et c'est un remake du championnat de France junior que vont nous offrir les deux pilotes. Trois fois Jordi va buter sur des attardés, perdre du temps et trois fois il va revenir dans les roues de Sullivan qui pour un sudiste confirme son potentiel dans la boue.


Il reste un tour, Jordi est dans la roue de Sullivan qui va commettre la petite erreur fatale dans la même descente ou était tombé Jordi en début de manche. Jordi l'emporte devant Jaulin et Bernardini, Rauchenecker ne termine que 7ème et laisse filer des points au général


Championnat d'Europe 125 : Le week-end de Jordi Tixier


 


Pour la deuxième manche, le terrain a séché et les MX2/MX1 ont permis la création de nouvelles traces. Holeshot de Jordi qui est tassé par Rauchenecker et l'Italien Ciucci dans le fer à cheval qui suit la première montée. Au prix d'une trajectoire extérieure de folie (à fond en appui sur le talus) qu'il est le seul à prendre dans le virage précédent le saut d'arrivée, Jordi reprend la tête de la course et contrairement à la première manche décide d'imprimer un train d'enfer à sa course. Tour après tour son avance augmente sur ses poursuivants. Il termine avec 22 secondes d'avance sous le drapeau à damier.


Comme à Bellpuig, deux français aux deux premières places sur le podium (Jordi et Sulivan) devant l'autrichien Rauchenecker qui confirme là son statut d'adversaire numéro 1 de Jordi.


Il est important de souligner que contrairement aux précédentes épreuves tout le public de St Jean d'Angély est resté pour cette ultime manche des 125 (départ à 17h40) et que monter sur la plus haute marche du podium devant plus de 12 000 spectateurs restera un moment fort pour Jordi


Championnat d'Europe 125 : Le week-end de Jordi Tixier


Jordi, cette pression dont tu nous avais parlé lors de ta dernière interview, tu l'as plutôt bien géré malgré que l'on t'ait senti un peu contracté en première manche ?


C'est vrai que j'avais un peu de pression au début du week-end mais dans les manches on est poussé par le public et ce n'était que du bonheur et de la pression positive


Le podium avec la marseillaise devant un public si nombreux, c'était géant non ?


C'était un super beau moment, peut être le plus grand de ma jeune carrière. Je ne l'oublierais jamais.


Je remercie le Team Martens et mon mécanicien Romain qui une fois de plus m'ont préparé une moto au top.


Je remercie également Ghislain Huot patron de chez SHOT qui pour fêter l'occasion avait fait fabriquer des tee-shirts « Jordi 911 » pour mes supporters et organisé une séance de dédicace avec Livia Lancelot, Sébastien Pourcel et Xavier Boog.


Je remercie également tous mes supporters qui avaient fait le déplacement et m'ont encouragé durant ces deux journées.


Merci également à Philippe pour ses superbes photos (Les photos ci-jointes sont de lui)


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire