Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Championnat de France Vitesse Motos Anciennes : ça démarre ce week-end à Nogaro (32): interview d'Evelyne Desbordes.

Dans Moto / Sport

Championnat de France Vitesse Motos Anciennes : ça démarre ce week-end à Nogaro (32): interview d'Evelyne Desbordes.

C'est dans le cadre du Championnat de France Promosport que débutera la saison Vitesse Motos Anciennes. Une bonne occasion de faire le point avec Evelyne Desbordes, déléguée Vitesse Motos Anciennes auprès de la FFM.


Bonjour Evelyne Desbordes. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous dire comment vous êtes arrivée à prendre les commandes du VMA ?


Donc je m'appelle Evelyne Desbordes. Je suis venue à la moto tout simplement en épousant un motard cela fait maintenant 37 ans et deux jours. J'ai pratiqué la moto pendant un certain temps mais j'ai du arrêter suite à une chute qui m'a laissé des séquelles à un genou. Ensuite, je me suis occupée de l'AFAMAC (Association Française des Amateurs de Motos Anciennes de Compétition) vers 1995 pour finir par créer le VMA (Vitesse Motos Anciennes) avec mon mari Christian Desbordes. Je suis donc la déléguée du VMA depuis maintenant six ans.


Comment se passent vos relations avec la fédération et les différents organisateurs ?


Cela ne se passe pas trop mal. Bon, quand je demande des créneaux horaires, il y a toujours des discutions, des pourparlers, mais en général cela se passe bien.


Il semblerait qu'il soit difficile d'inclure les side-cars avec les motos solos puisque cette année, seules deux dates permettront de voir ces deux catégories ensemble ?


Il est très difficile d'obtenir des créneaux pour pouvoir accueillir ces deux catégories en même temps. Quand on a 120 solos plus une trentaine de side-cars, sachant comme à Croix en Ternois, que nous avons droit à 18 attelages et 28 solos par grille, ce n'est pas évident et on ne peut pas prendre tout le monde. Il faut négocier avec l'organisateur, avec la fédération afin d'obtenir des créneaux supplémentaires.


On dirait que la moto ancienne est un peu le parent pauvre de la compétition moto malgré le succès grandissant des différentes formules ?


C'est certain que l'on a un petit peu de mal à faire inclure la moto ancienne. Pourtant, Jacques Bolle aime cette catégorie mais c'est un ensemble de choses qui fait que cela est difficile. De plus, nous manquons de circuits en France et les tarifs de location sont de plus en plus élevés.


Les normes ne sont-elles pas de plus en plus draconienne au point d'entraîner une certaine démotivation ?


Non, je ne pense pas car la norme la plus draconienne se situe au niveau du bruit. La limite est fixée à 102 dB et les machines respectent cette norme.


On s'aperçoit qu'il y a un réel intérêt pour les compétitions de motos anciennes et classiques avec la naissance de diverses formules. N'y aurait-il pas moyen de créer des week-ends entièrement dédiés à ce type de compétition ?


Bien sûr que ce serait l'idéal, mais pour cela, il faut un circuit qui soit assez grand pour recevoir tout le monde, celui du Vigeant conviendrait très bien, il faut le soutien de la fédération et trouver un organisateur, pour mettre tout ça en place.


Merci Evelyne Desbordes pour ces précisions et bonne saison 2011.


Merci à vous.


Pour tout savoir sur le championnat VMA: http://www.pilotes-vma.fr/


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire