Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Championnat du Monde d'Endurance 2016/ 2017, round 1 Bol d'Or 2016: le SERT sans partage

Dans Moto / Sport

Championnat du Monde d'Endurance 2016/ 2017, round 1 Bol d'Or 2016: le SERT sans partage

Suzuki a survolé les débats de ce 80ème Bol d'Or réalisant un carton plein avec 10 tours de mieux que le SRC !


Champion du Monde en titre avec la saison dernière sans aucun coup d'éclat, cette année le SERT débute la course au titre de la plus belle manière qui soit. C'est une course parfaite qu'ont réalisé les hommes de Méliand en réalisant 683 tours en tête sur les 687 de la course…


Derrière c'est la Kawasaki du SRC qui s'en sortira le mieux avec une seconde place malgré un début de nuit compliqué suite à la casse d'un axe de roue. En troisième position on retrouve le Trick Star Racing qui décroche une belle troisième place.


Déception pour le GMT94 auteur de la pole position qui finira 9ème après deux chutes.


On retiendra enfin les abandons du YART suite à une panne moteur au petit matin ainsi que celui du Honda Endurance Racing toujours aussi malchanceux qui jettera l'éponge à deux heures de l'arrivée après la casse de la boite de vitesses…


Championnat du Monde d'Endurance 2016/ 2017, round 1 Bol d'Or 2016: le SERT sans partage


Anthony Delhalle : « Compte tenu de nos bons résultats en séances d'essais et en qualifications, j'ai tout de suite compris que nous avions d'excellents atouts en mains pour nous battre sur le circuit du Castellet.


Restait à découvrir le rythme qu'allaient nous imposer nos concurrents pendant vingt-quatre heures.


En prenant la tête de la course dès mon premier relais, j'ai su que nous avions une carte à jouer pour faire un excellent résultat. S'en est suivie une course de folie durant laquelle nous avons enchaîné des relais solides, afin de maintenir notre écart avec nos poursuivants et rallier l'arrivée sur la plus haute marche du podium. Une concentration absolue sur la piste et dans les stands, associée à un énorme travail de toute l'équipe, nous permet d'ouvrir cette saison de la plus belle manière qui soit en rapportant du Paul Ricard une première place et une avance de sept points au classement général. Ce n'est pas de trop, surtout si la saison qui commence s'avère être aussi belle et disputée que celle qui vient de s'achever ».


Prochaine épreuve en FIM EWC, le 18 mars au Portugal avec les 12 Horas de Portimão.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire