Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Championnat du monde d'enduro au Mexique : Antoine Méo héroïque

Dans Moto / Sport

Championnat du monde d'enduro au Mexique : Antoine Méo héroïque

Un mois après l'épreuve de Slovaquie, le championnat du monde d'enduro s'est retrouvé au Mexique. Alors, juillet, Mexique, on se dit que les pilotes sont partis en vacances. Alors visiblement malgré la destination, pas du tout. Les journées ont été très difficiles pour les motos et les organismes. Les épreuves étant situées au dessus de 1 800 mètres d'altitude, les les performances des motos ont été nettement entamées.


En E1, l'épouvantail de la catégorie est toujours Mika Ahola, lui prendre une manche est presque inaccessible. C'est d'ailleurs lui qui remporte le Super Test du premier soir devant Oldrati. Mais la course commence vraiment samedi matin où Ahola prend 10 secondes de pénalité, sa moto ayant refusé de démarrer au départ d'une spéciale.


Le premier chrono est pour Antoine Méo suivi d'Albergoni. Puis Julien Gauthier s'impose à son tour suivi de Méo et Ahola. La bagarre Méo-Ahola est lancée, le Finlandais gagne une spéciale à son tour devant Méo qui reste en tête avec 20 secondes d'avance. Puis Méo perd 8 secondes d'un coup sur Ahola, mais Antoine ne se laisse pas intimider et se reprend aussitôt.


Julien Gauthier gagne à son tour et Méo a repris ses 8 secondes. Ahola, Gauthier et Méo ne se lâchent pas. Trois spéciales avant la fin de la journée, Méo est devant suivi de Gauthier qui n'a plus que 3 secondes d'avance sur Ahola. Le Finlandais est déchaîné, passe deuxième à 10 secondes de Méo. Dans la dernière partie chronométrée, Méo ne craque pas malgré tous les efforts d'Ahola, Antoine Méo remporte cette première journée Mexicaine.


Antoine MEO : « Enfin… Depuis le temps que je cours après cette victoire ça fait du bien. J'ai su profiter des erreurs de Mika ce matin. Ce n'était pas facile car je suis malade depuis trois jours. Hier j'ai passé la journée allongé à l'hôtel. Je suis content pour Husqvarna, c'est la première victoire pour ma moto. C'est un aboutissement, surtout de gagner devant Mika, qui est le pilote le plus fort du moment. »


Le dimanche matin, les hommes sont bien fatigués de la course de la veille. Ahola commence par 10 secondes de pénalité, sa Honda refusant de nouveau de démarrer. La journée va se résumer à un combat entre Méo et Ahola arbitré par Albergoni un peu plus loin. Les deux premiers nommés ne vont laisser aucune spéciale à un autre pilote. Méo en gagne 4 et Ahola 8. C'est la quatrième qui fera du mal au Finlandais, il y laisse 15 secondes. En fin de journée, les écarts se comptent au centième sur une heure vingt de chrono. Méo l'emporte pour 15 centièmes devant Ahola. Deux victoires en deux jours, week-end parfait pour le Français.


Championnat du monde d'enduro au Mexique : Antoine Méo héroïque


samedi :


  • 1-Méo
  • 2-Ahola
  • 3-Gauthier
  • 4-Oldrati
  • 5-Albergoni

dimanche :


  • 1-Méo
  • 2-Ahola
  • 3-Albergoni
  • 4-Gauthier
  • 5-Oldrati

provisoire :


  • 1-Ahola 291 points
  • 2-Méo 258 pts
  • 3-Albergoni 239 pts
  • 4-Oldrati 207 pts
  • 5-Remes 183 pts

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire