Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Championnat du monde d'enduro au Mexique : Sébastien Guillaume gagne une journée

Dans Moto / Sport

Championnat du monde d'enduro au Mexique : Sébastien Guillaume gagne une journée

Au WEC au Mexique, après la victoire exceptionnelle de Méo en E1 et de Johnny Aubert en E2, à quoi peut-on s'attendre coté Français en E3 ?


Samedi matin, Christophe Nambotin attaque les hostilités par un meilleur temps. Sébastien Guillaume réplique à son tour avec comme arbitre l'Espagnol Ivan Cervantes. Toute la journée, Nambotin, Guillaume et Cervantes vont se partager les victoires de spéciales, avec un avantage pour Sébastien Guillaume qui en prend six sur onze. Les écarts sont faibles , Guillaume est en tête mais en deuxième partie de journée, il se fait reprendre 10 secondes par l'Espagnol, cela ne suffira pas, Sébastien Guillaume remporte ce premier jour pour 11 secondes devant Cervantes et Nambotin complète le podium.


Sébastien GUILLAUME : « Je savais que de gros écarts pouvaient se creuser dans la Cross Test, et je me suis d'entrée senti en position de force dans cette spéciale. À partir du premier passage, où je gagne 10 à 12 secondes, j'ai vraiment vécu une journée idéale. Au début du troisième tour, j'ai senti la fatigue arriver. C'était une journée difficile par sa longueur. Il n'a rien fallu lâcher et en même temps assurer pour ne pas chuter. En plus la chaleur était omniprésente. J'attendais les orages avec impatience, mais on ne les a pas eus. J'espère que l'on aura de la pluie demain pour nous rafraîchir. »


Dimanche matin, Cervantes n'a pas du apprécier de se faire battre par Sébastien Guillaume.


Et bien c'est un autre Français qui va lui causer des problèmes ce second jour. Dès le début de journée, Christophe Nambotin aligne les meilleurs temps et prend la tête de la course. Il a une vingtaine de secondes d'avance et on peut espérer une nouvelle victoire tricolore.


La spéciale N°7 va lui faire perdre ses vingt secondes et il se retrouve presque à égalité avec Cervantes.


A l'entrée de la dernière partie chronométrée, Cervantes et Nambotin sont séparés de 2 dixièmes. Hélas, les organismes sont fatigués, Cervantes est solide et Nambotin perd 18 secondes et demie dans cette dernière spéciale. Cervantes gagne pour 18.48 secondes.


Sébastien Guillaume sauve sa troisième place de justesse pour une bonne seconde devant Aro.


Ivan CERVANTES : « C'étaient vraiment deux journées difficiles pour moi et Nambotin depuis la Slovaquie me met beaucoup de pression. Hier je termine devant lui, et aujourd'hui je ne pensais pas pouvoir revenir car j'ai commis une série d'erreurs dans l'Extreme Test. Après une heure et demie de spéciales cumulées nous sommes revenus à égalité. J'ai gagné, et ça me rend confiant pour le championnat et la prochaine épreuve en Grèce, car c'est là-bas que j'ai remporté mon premier titre mondial. »


Championnat du monde d'enduro au Mexique : Sébastien Guillaume gagne une journée


samedi :


  • 1-Guillaume
  • 2-Cervantes
  • 3-Nambotin
  • 4-Aro
  • 5-Mossini

dimanche :


  • 1-Cervantes
  • 2-Nambotin
  • 3-Guillaume
  • 4-Aro
  • 5-Mossini

provisoire :


  • 1-Cervantes 274 points
  • 2-Nambotin 252 pts
  • 2-Guillaume 241 pts
  • 4-Aro 238 pts
  • 5-Kehr 169 pts

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire