Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Chasse à la moto verte à Forbach : CODEVER contre-attaque !

Dans Moto / Loisirs

Chasse à la moto verte à Forbach : CODEVER contre-attaque !

L’article du quotidien Républicain Lorrain relatant des opérations de contrôle et de verbalisation conjointement menées par l’office national de la chasse et la gendarmerie fait réagir. Cette chasse ouverte à la moto verte fait monter en première ligne un Charles Péot, ci-devant Directeur du Codever, qui demande un droit de réponse au journal. En attendant, nous vous faisons part de sa lettre au journal…   

On rappellera que le CODEVER a vu le jour le 30 juin 1987, à la suite de l'initiative d'une personnalité du milieu de la randonnée... équestre. Ayant eu vent d'une loi restrictive en préparation, Gilbert Gunhold, qui fut le fondateur de la Fédération des Randonneurs Equestres de France, alerte le secteur auto/moto. Journalistes, constructeurs-importateurs, avocats, pilotes connus se mobilisent et fondent le COMITE POUR LE DEVELOPPEMENT DES LOISIRS VERTS.

Cette association se fixe trois objectifs principaux :

Agir pour le maintien des activités de loisirs verts dans les espaces naturels et les espaces ruraux, et notamment : défendre la liberté de circuler, agir pour le développement de la randonnée et du tourisme rural sous toutes ses formes, agir pour la sauvegarde, l’entretien et la conservation des chemins, des sentiers et de la voirie rurale, recenser, d’aménager et de préserver les itinéraires ainsi que leur continuité pour faciliter la circulation des randonneurs, défendre et promouvoir la pratique de toutes les formes de randonnée, y compris celle de la randonnée motorisée, agir pour la sauvegarde et la création des terrains, circuits ou sites permettant les pratiques de loisirs verts et sports de nature, y compris motorisé. 

Elle défend et informe les usagers des chemins, des espaces naturels et des espaces ruraux. Enfin, elle agit pour la protection de l’environnement et des espaces ruraux.

Voici la réaction :

Une fois de plus, le Républicain Lorrain ouvre ses colonnes à la propagande anti-loisirs verts motorisés sans vérifier le moins du monde les propos tenus par nos détracteurs. Le CODEVER demande réparation.

Voici le courriel adressé ce matin à la rédaction de Forbach. Nous vous invitons à faire connaitre votre mécontentement au journal, à cette adresse : LRLFORBACH@republicain-lorrain.fr

à l'attention de M. Stéphane MAZZUCOTELLI

Monsieur,

Je me permets de réagir à votre article :

Je vous invite à lire notre livret « stop à la désinformation » téléchargeable via ce lien.

A sa lecture vous comprendrez que vous avez repris dans votre article, sans aucune vérification, les propos parfois douteux de vos interlocuteurs.

Par exemple, vous ignorez sans doute que le magazine Le Chasseur Français – peu suspect d’accointances avec les motards -- a déjà eu l’occasion de rappeler que les bêtes sauvages n’entendent pas les mêmes fréquences que les humains. Selon ce magazine spécialisé, elles sont moins dérangées par le passage d’un véhicule motorisé que par un promeneur (voir page 5 de notre livret, et je tiens la coupure à votre disposition).

Sur la dangerosité, vous reprenez les mêmes récriminations anciennes, sans savoir, visiblement, qu’il n’existe aucune statistique venant les étayer. Nous les avons réclamées en vain aux pouvoirs publics pendant des années.

Savez-vous que les motards verts, les quadeurs ou les adeptes du 4x4 payent des assurances moins chères que l’automobiliste lambda ? Simplement parce que leur loisir est moins dangereux que la circulation routière. Les motards ou les quadeurs ne tuent personne : on les tue, à coup de barbelés ou de câbles tendus de manière invisible en travers des chemins.

Il existe en revanche, des statistiques très parlantes sur la dangerosité de la chasse. Vous ne pouvez les ignorer. Pour autant, le Codever ne réclame ni l’abolition de la chasse, ni l’instauration du dimanche non chassé. Nombre de nos adhérents sont d’ailleurs également chasseurs.

Je n’évoquerai même pas le sondage FNE, vieux de 8 ans, et dont la conformité aux règles de bonnes pratiques sondagières les plus élémentaires est proche de zéro, comme nous l’avions démontré à l’époque avec l’aide d’un statisticien. Notre propre enquête a d’ailleurs donné des résultats différents, de même que celle de la Fédération Française de Moto.

Votre article vise à dissuader les randonneurs motorisés de circuler, alors même que leur loisir est parfaitement légal. Certes, comme dans toute activité humaine, il existe une minorité de pratiquants irresponsables ou irrespectueux. Vous avez cependant « oublié » de souligner cette évidence. En écrivant ainsi uniquement à charge, vous jouez un drôle de procureur, qui insulte des milliers de randonneurs responsables.

En leur nom, le CODEVER demande réparation, sous la forme d’un article de taille équivalente mettant en avant nos positions.

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire