Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Circulation dans Paris : le cauchemar annoncé pour la reprise a été moins pire que prévu

Si hier, des millions d’écoliers entamaient leur rentrée scolaire, c’est bien aujourd’hui que les automobilistes ont effectué la leur. Dans les grandes agglomérations et plus particulièrement Paris, où la mairie a mis en place une série de travaux durant l’été, la place dédiée à l’automobile a fondu comme neige au soleil. Des bouchons monstres étaient attendus.

Circulation dans Paris : le cauchemar annoncé pour la reprise a été moins pire que prévu

Porte Maillot, Rue de Rivoli, Voie Georges-Pompidou, Boulevard Voltaire, les Maréchaux, ces grands axes et une bonne quinzaine de rues parisienne font l’objet de travaux visant à « apaiser la circulation et laisser davantage de place aux piétons et aux cyclistes », explique la ville de Paris.

Dans la réalité, la mairie supprime la plupart du temps une voie de circulation et des places de stationnement pour élargir ou créer des pistes cyclables ou de nouvelles gares et abaisser la vitesse autorisée. Notre confrère du Parisien à évaluer l’impact de ce réaménagement de façon plutôt "modérée" pour une reprise avec, à 9h30, une vitesse moyenne de 58 km/h et un cumul de bouchons de 205 km relevés sur l'ensemble du réseau routier francilien. « L'enfer promis par les nouveaux aménagements et les travaux de longue durée n'est pour le moment pas au rendez-vous. » explique le quotidien.

« Ça commence doucement à bouchonner mais tout le monde n'est pas encore revenu de vacances. Ça va empirer dans les prochains jours », explique Laurent, ambulancier de 50 ans à nos confrères qui poursuit en expliquant qu’il est encore un peu tôt pour évaluer l'impact de la restriction à une file pour les voitures de la voie Pompidou.

Du côté de la Porte Maillot, en revanche, le trafic vire au rouge. Ce chantier est l’un des plus perturbants de cette rentrée avec une voie de circulation en moins sur les 500 premiers mètres entre porte Maillot et Etoile.

Avenue de la porte de Saint-Ouen, « c'est un cauchemar permanent » confie Philippe, commerçant sur l'avenue de Saint-Ouen, au Parisien. « C'est non stop du matin au soir depuis fin août. Du coup, le trottoir devient une véritable autoroute à scooters. J'ai même vu une voiture l'emprunter. Un jour, il va arriver quelque chose. »

Au regard des premiers chiffres relevés par l’info trafic sur cette première véritable journée de rentrée, le bilan n’est pas si catastrophique qu’annoncé. Il faudra vraisemblablement reprendre la tendance à la fin du mois, lorsque toutes les branches de métiers auront repris du service.

 

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'aurai aimé voir le même article "écrit" par andre leconde.

Par

J'ai trouvé de très bonnes infos pour arrêter vos discours, on veut tuer la voiture à Paris :

1. Il y a 10 millions de voyages effectués/jour sur le réseau RATP, quand il y avait 40 000 voitures/jour sur les quais rive droite.

2. Et figurez-vous que seul 1 Parisien sur 10 et 1 habitant de la petite couronne sur 3 se rend au travail en voiture (Insee).

3. Au passage, sur le fait qu’on plomberait le petit commerce : 79 % des Parisiens se déplacent à pied pour aller faire leurs achats.

4. Et sur le fait que réduire la place de la voiture serait "anti-pauvres" : 64% des conducteurs circulant dans le centre de Paris sont CSP+.

Si vous en voulez d'autres lisez ce thread : https://twitter.com/mr_matth/status/904622162329427970

Par

En réponse à duriezro

J'aurai aimé voir le même article "écrit" par andre leconde.

Andre Leconde...

Je suis a peu pres certain que ce n'est qu'un pseudonyme utilise par un "journaliste" qui a besoin de deverser son fiel et sa mauvaise foi.

Merci Julien.Severe pour ces infos. On a beau se trouver sur un site dedie a l'automobile, il serait temps d'admettre que l'automobile n'a pas sa place en ville. Un espace doit pourtant lui etre amenage, mais pour le transport de marchandises, pas de personnes, et encore moins les deplacements quotidiens!

Par

En réponse à Key

Andre Leconde...

Je suis a peu pres certain que ce n'est qu'un pseudonyme utilise par un "journaliste" qui a besoin de deverser son fiel et sa mauvaise foi.

Merci Julien.Severe pour ces infos. On a beau se trouver sur un site dedie a l'automobile, il serait temps d'admettre que l'automobile n'a pas sa place en ville. Un espace doit pourtant lui etre amenage, mais pour le transport de marchandises, pas de personnes, et encore moins les deplacements quotidiens!

C'est le cousin de Maurice Lepoulet !n:biggrin:

Par

Oh ben mince alors ! Auriez vous été alarmistes et auriez vous demagogiquement tenté de jouer la corde sensible des gens qui haïssent Hidalgo ? Bien que non parisiens et non concernés par le problème des bouchons, pour la plupart...

Par

Beaucoup de parisien a revendu ça voiture pour un vélo

Par

moins pire ? c'est comme " plus mieux " , cela ne se dit pas .

Par

Merci à Notre Dame de Paris et sa clique de bien-pensants. Grâce à cette bande de dictateurs, j'ai pris conscience de ce qu'est l'intolérance. Si vous êtes inapte au vélo (âgé, ou tout simplement n'aimant pas incommoder votre entourage à cause des odeurs de transpiration dans votre bureau...) ou bien claustrophobe (les galeries de métro peuvent parfois être oppressantes...), vous n'êtes plus en capacité de vous déplacer dans la ville lumière et donc de vivre normalement.

Du coup, j'ai quitté définitivement Paris cet été pour la banlieue proche, ou je peux circuler "librement" en 205 GTI, ou en voiture diesel ... et même en vélo si çà me chante... sans qu'on me juge, bref, on me fout la paix et je me sens libre !!!!

Mes impôts locaux n'iront plus dans les caisse de cette ville qui fut pourtant jadis très attirante et plaisante à vivre.

Par

En réponse à matrix71

Beaucoup de parisien a revendu ça voiture pour un vélo

Et bien parfait, c'était justement le but.

Par

hidalgo va se faire dégager lors des prochaines municipales...

et c'est les bobos qui vont la virer...

hé oui avec les bouchons.. le bruit et la pollution augmente...

avant les voies sur berges c'était bien pratique...

moins de monde dans les rues parisiennes...du bruit et une pollution en contrebas.. des immeubles..

bref c'était vivable pour tout le monde;..

maintenant c'est jour et nuit;..

d'ailleur si vous voulez la virer...

amis banlieusards... furieux...

n'oubliez pas de mettre quelques coups de klaxons la nuit à 3 h du mat...quand vous traversez paris...

les bobos la vireront plus vite!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire