Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

Dans Nouveautés / Séries spéciales

Vous ne le savez peut-être pas, mais mardi s’ouvrait la fameuse fashion week parisienne. L’occasion pour Citroën de présenter sa série spéciale de la e-Mehari, fruit d’une collaboration avec le célèbre couturier Courrèges. Immersion dans le monde surprenant de la mode, où la star n’est pas uniquement celle que l’on croit.

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

C’est rue François 1er, au « flagship store » de Courrèges, que ça se passait. Quoi ? La présentation française de la Citroën e-Mehari (e comme électrique, bien sûr) « styled by Courrèges ». Une collaboration inhabituelle, née de l’idée d’associer deux maisons audacieuses. Et certes, de l’audace, il en fallait en mai 1968 pour lancer une voiture aussi décalée que la Mehari, et ce même si elle était davantage destinée à une clientèle plus adepte des terrains de golf que des pavés. Alors, s’associer au couturier qui a démocratisé la minijupe et habillé bien des vedettes (on ne parlait pas encore de stars) des années 60, l’idée est plutôt bonne. Et fructueuse. Car c’est clairement un partenariat gagnant-gagnant, l’un donnant une exposition « hype » à un modèle certes iconique, mais dont les chiffres de vente n’atteignent pas les sommets, loin s’en faut, l’autre élargissant son champ d’action et son image à un domaine bien éloigné de la haute-couture.

Black and white is the new black

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

Une touche de blanc protégée dans un écrin noir, c’est ainsi qu’est présentée cette e-Mehari. Oui, le blanc et noir est désormais "la" tendance, en lieu et place de l'indémodable noir. Ainsi, si l’extérieur est totalement noir, « Vinyl black » pour être précis, la sellerie est d’un blanc immaculé, lequel blanc se retrouve en touches sur la planche de bord, totalement retravaillée. A côté du logo Courrèges, le numéro de la voiture, 6/61 en l’occurrence, pour bien insister sur le côté série limitée. D’ailleurs, pourquoi 61 ? Eh bien, tout simplement en hommage à la maison Courrèges, créée en… 1961.

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

 

Parmi les invités, tous plus hype les uns que les autres, les nouveaux VIP, des blogueurs. Installés aux places arrière, ils faisaient une courte vidéo, puis… s’en allaient, vers une autre soirée, un autre événement. Patients, nous avons attendu leur départ pour photographier une des trois e-Mehari présentes, mais cette fois, la star, ce n’était pas seulement la voiture, mais aussi et beaucoup la soirée.

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

 Pendant que les blogueurs officient devant et dans la voiture, des discussions bien moins automobiles se tiennent à l'intérieur du store Courrèges.

Il faut dire que le staff de Courrèges avait tout fait pour.  La plus que centaine d’invités présents venaient pour la plupart de la mode, et étaient parfaitement à leur aise dans cet environnement hyper-stylé. Déco minimaliste et teinte « black and white », du mur blanc recouvert de mini-voitures noires à l’alignement de vêtements noirs et blancs sur les portants, tout n’était que luxe et harmonie. De quoi voler la vedette à la supposée star de la soirée…

Logo sur le flanc de la voiture...
Logo sur le flanc de la voiture...
... et sur un sac Courrèges. Le même raffinement.
... et sur un sac Courrèges. Le même raffinement.

Du noir et blanc.
Du noir et blanc.
Encore du noir et blanc.
Encore du noir et blanc.
Toujours du noir et blanc.
Toujours du noir et blanc.

Au final, toujours pas de prix pour cette e-Mehari dont Florent Ferrière avait présenté les spécificités juste avant le dernier salon de Francfort, où elle était exposée sur le stand Citroën. Mais elle bénéficie par rapport à la e-Mehari classique (19 000 € une fois les 6 000 € de bonus déduits + location de la batterie) d’un toit en dur, d’un design intérieur amélioré, en particulier au niveau de la planche de bord, de l’ajout d’airbags. Entre autres. Des améliorations qui à elles seules justifieront de toute évidence un tarif revu à la hausse. Notons que ces apports se retrouveront sur la e-Mehari "phase 2", prévue courant 2018.

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

 

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

 

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

Pas encore sur le marché, la e-Mehari by Courrèges devrait être commercialisée en fin d’année. Nul doute que parmi les fashion addicts présents, certains voudront une auto numérotée et logotisée au pied de leur sapin… Ça tombe bien, elle leur est destinée !

Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique
Citroën e-Mehari by Courrèges : soirée fashion pour voiture iconique

 

Mots clés :

En savoir plus sur : Citroen Mehari

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'aime le look :love: la même avec un 3 cylindres Puretech s'il vous plait :miam:

Par

" D’ailleurs, pourquoi 61 ? Eh bien, tout simplement en hommage à la maison Courrèges, créée en… 1961. "

Vu la qualité de la caisse, certains cadres Citroën ont songé à convier ce bon vieux Hubert de Givenchy....né en 1927.

Bonne chance pour aller trouver des clients prêts à payer quelque chose pour ça....

Par

C'est la journée des séries spéciales chez PSA ?

Par

Citron, les mamies préfèrent les C3, et les papys la grosse Citron de grand papa ou une DS pour faire du 35km/h sur nationale... !

Par

Pour éviter un flop comme le cactus il devrai mettre des prix comme une 208 ou clio.

Par

En réponse à xavier78000

Pour éviter un flop comme le cactus il devrai mettre des prix comme une 208 ou clio.

le Cactus est loin d'être un flop :oui: se vend mieux que la C4 sur la même période par exemple :wink:

la son passage en mode C4 Aircross devrait booster les ventes :buzz:

Par

... bon dieu que c'est laid, il faudrait vraiment qu'il recrute de nouveaux designer chez Citroen

Par

En réponse à savoyard73000

Citron, les mamies préfèrent les C3, et les papys la grosse Citron de grand papa ou une DS pour faire du 35km/h sur nationale... !

Toi je crois que tu connais pas trop les moyennes normales

que l'on peut choper avec une DS en bon etat

sans meme se fatiguer ou se prendre pour Fangio

Par

Là on dirait une caisse gens chartenay sans permis de profil, certes un peu tunée.

Par

Voiture iconique ?? ça ?

Sylvie, vous n'êtes pas sérieuse ! Les noms oui, ils ont une signification, mais cette voiture n'est rien d'autre qu'une BlueCar re-carrossée sur laquelle on a collé quelques postiches class' pour espérer en vendre aux parisiens bobo qui ne veulent pas utiliser les transports en commun et surtout ne pas culpabiliser de circuler égoïstement dans leur voiture sous prétexte qu'elle est électrique.

La e-Méhari Courrèges iconique !! :non:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire