Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

2. Club Tacotchic.

Les pétar’ardentes domontoises.

Ce club, qui regroupe des agents de la RATP passionnés de voitures et motos anciennes, exposait trois machines.


Les pétar’ardentes domontoises.


Tout d'abord, une Kawasaki 900 Z1 du début des années soixante-dix. Avec son quatre cylindre en ligne quatre temps, elle tentera de venir contrer la 750 Four arrivée sur le sol français en 1969. Véritable bombe à l'époque (avec sa soeur la 750 H2), cette moto n'est pas étrangère à l'image de "fabricant de machines sportives" qui colle à la marque.


Les pétar’ardentes domontoises.


Deuxième moto présentée, une Honda 400 Four ; cette excellente moyenne cylindrée proposée par le premier constructeur mondial au milieu des années soixante-dix a été longtemps boudée chez nous alors qu'elle était (et est toujours) très appréciée outre-manche.


Les pétar’ardentes domontoises.


Dernière machine et pas des moindres, un rare scooter Heinkel Stoll au look très…germanique. Cette marque, très connue chez les passionnés d'aviation (c'est fou le nombre de marques de motos qui ont un rapport avec l'aviation), s'est tournée vers les deux roues après la deuxième guerre mondiale.


Les pétar’ardentes domontoises.


  • Tacotchic
  • 36 rue Pierre et Marie Curie
  • 94200 IVRY sur SEINE

Le blog du club, c'est ici.


Portfolio (21 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire