Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Collection Maurice Chapleur: on solde à la mairie d'Amnéville les Thermes...

Dans Moto / Loisirs

Collection Maurice Chapleur: on solde à la mairie d'Amnéville les Thermes...

C'est l'indignation dans le monde de la moto ancienne. La magnifique collection de Maurice Chapleur vient d'être vendue par la municipalité d'Amnéville les Thermes. C'est ce qui a été annoncé au début du mois d'avril par Lisa Lagrange dans Le Républicain Lorrain.


A quelques jours prés, on aurait pu croire à un poisson d'avril, mais il n'en est, hélas, rien. Les 230 motos et tout ce qui va avec ont été bradées pour reprendre les termes de l'excellent blog de Jean Bourdache (à découvrir absolument en cliquant ici).


Petit rappel pour les non-initiés. Maurice Chapleur, en marge de son métier de mécanicien moto, a passé sa vie à collectionner des motos et vélos à une époque où personne n'en voulait. Loin de lui l'idée d'une quelconque spéculation (la plupart du temps, les machines étaient vendues au poids chez le ferrailleur ou directement jetées à la poubelle...). Dans sa maison, à Lunéville, il avait installé ses trésors et ouvrait sa porte à qui voulait découvrir sa magnifique collection. Et le terme n'est pas trop fort car une soixantaine d'ancêtres (entendez par là des machines d'avant 1914), dont des exemplaires uniques, s'offraient aux visiteurs.


Collection Maurice Chapleur: on solde à la mairie d'Amnéville les Thermes...


L'age avançant, Mr Chapleur, dont les descendants ne pouvaient assurer la gestion de la collection pour des raisons professionnelles, se mit en quête d'une solution pour ses machines restent accessibles au public. Elle fut trouvée en 2000 par l'achat des 230 motos et des objets allant avec (affiches, plaques émaillées, moteurs...) par la municipalité d'Amnéville les Thermes. Un écrin à la hauteur accueille les bijoux en 2002 dans le bois de Coulange.


Collection Maurice Chapleur: on solde à la mairie d'Amnéville les Thermes...


Depuis, la fréquentation n'a pas été à la hauteur des espérances, et de la qualité du matériel exposé. Pour l'avoir visité il y a quelques années, le classement en "trésor national" est largement mérité. Oui mais voilà. Le musée est déficitaire. Du coup, le conseil municipal a décidé de se séparer de la collection entière.


Que l'on souhaite "limiter la casse" en période de crise, on peut éventuellement le comprendre, mais ce qui interpelle, c'est le mode opératoire. En premier lieu, les descendants n'ont même pas été informé de la vente. Deuxième chose, à 1,5 millions d'euros, on est largement en dessous du marché. Quant à la vitesse où les choses ont été "envoyées"...on est en droit de se poser des questions.


En prenant un peu de temps, d'autres solutions étaient possibles comme la location à d'autres musées ou à des salons. Aux dernières nouvelles, c'est un promoteur immobilier qui a "remporté la mise". L'inquiétude grandit quant à l'avenir de cette collection.


La prochaine étape? Peut-être faire supprimer de la langue française des mots comme respect, confiance, patrimoine ou encore passion...


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire