Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Comment les voitures autonomes vont réinventer l'assurance auto

Les voitures autonome commenceront à se multiplier d’ici 5 ans, avec comme point fort la promesse d’une conduite apaisée et globalement nettement plus sûre qu’aujourd’hui. Une bonne nouvelle pour les usagers de la route, mais qui va forcer le secteur de l’assurance auto à se réinventer.

Plus de voitures autonomes, c'est moins d'accident et donc moins de rentrées d'argent pour les assureurs (via les primes).
Plus de voitures autonomes, c'est moins d'accident et donc moins de rentrées d'argent pour les assureurs (via les primes).

D’après la NHTSA, équivalent américain de notre sécurité routière, le développement des voitures autonomes devrait permettre une chute de 80% du nombre d’accidents de la route à l’horizon 2035. Une vision probablement un peu optimiste - France Stratégie retient pour sa part « une commercialisation progressive sur 10 ans dans un scénario de rupture (la part des véhicules neufs autonomes commercialisés passant de 0 % en 2025 à 100 % en 2035) et sur 20 ans dans un scénario tendanciel (cette part passant de 0 % en 2040 à 100 % en 2060) » - mais qui pose d’ores et déjà de grandes questions pour le secteur de l’assurance auto.

Dans la Tribune, le Directeur Digital, Marketing & Communication d'ASSU 2000 Nicolas Sailly posait récemment le problème en ces termes : « Nous n'en sommes donc qu'au stade de l'expérimentation, mais il faut d'ores et déjà se poser la question de l'assurance. Qui doit être responsable ? Le conducteur qui ne conduit plus ? Le véhicule, et donc le constructeur ? Ou encore le concepteur du logiciel de conduite automatique, si celui-ci diffère du constructeur du véhicule ? Sur ce point, tout est à construire. Et à légiférer. […] Le revenu global de l'assureur risque certes de diminuer mais avec la chute des accidents, ses frais (prise en charge, dépannage, remboursement, etc.) seront également en forte baisse. On peut donc imaginer un nouvel équilibre - moins de primes mais moins de frais - dans lequel l'assureur pourrait continuer à exister. […] Faut-il imaginer un système d'assurance à double niveau dans le cadre de la voiture autonome ? Une assurance pour le conducteur, une autre pour le véhicule ? »

Ces thèmes seront notamment abordés ce mardi lors d’une table ronde organisée par Volvo et l’institut britannique Thatcham, spécialisé dans l’assurance. Leur réflexion se nourrit d’un rapport sur le futur de l’assurance automobile, qui fait état d’un manque à gagner de 20 milliards de dollars dès 2020 aux Etats-Unis avec la mise sur les routes des premières voitures autonomes.

Volvo, qui lancera une vaste expérimentation de voitures autonomes sur les routes britanniques en 2017, parle ainsi d’une « lame de fond qui va révolutionner le business model de l’assurance automobile ». « Les constructeurs prédisent que les voitures très autonomes permettant au conducteur de “passer la main” sur certaines portions de leurs trajets circuleront à partir de 2021. Il ne fait aucun doute que la fréquence des accidents chutera de manière spectaculaire. Cela a déjà été le cas avec l'apparition du système de freinage d'urgence (AEB) sur bon nombre de véhicules. […] De plus, si la collision ne peut être évitée, la vitesse lors de l’impact diminuera du fait de la performance des systèmes embarqués et réduira la gravité de l'accident » affirme Peter Shaw, PDG de Thatcham. Moins d'argent, moins d'accidents: la voiture autonome apparaît comme une vraie bonne nouvelle. C'est moins drôle, certes...

 

Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Volvo

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

100% en 2035 j'y crois pas une seconde. On est en 2016 et il existe encore des véhicules qui se vendent sans les vitres électriques alors des voitures autonomes....

Moi perso ça me fait flipper tout ça. Ca aura le même effet que le correcteur d’orthographe sur word, à force de plus regarder ce qu'on fait on ne sait plus écrire. Ce sera la même chose avec les voitures autonomes, les gens ne sauront plus vraiment conduire...

Par

Perspectives... franchement sinistres! On peut s'extasier devant les progrès désormais (presque) à portée de main et saluer, c'est vrai, la hausse de la sécurité... mais à quel prix?

Les primes pour les récalcitrants, ceux qui aiment tenir un volant ou ne pas faire entrer big brother dans leur auto vont exploser... en espèrant fortement contraindre ceux qui seront considèrer comme des chauffards rebelles.

Quant aux autres... big brother n'épargnera personne: attendez-vous à "l'utilisateur n'aurait jamais du enclencher le système"; "l'utilisateur aurait du mettre le système en marche"; bref à l'instar des mouchards déjà proposés, le conducteur sera systèmatiquement dans le mauvais camp...

Par

En réponse à gxahafair

100% en 2035 j'y crois pas une seconde. On est en 2016 et il existe encore des véhicules qui se vendent sans les vitres électriques alors des voitures autonomes....

Moi perso ça me fait flipper tout ça. Ca aura le même effet que le correcteur d’orthographe sur word, à force de plus regarder ce qu'on fait on ne sait plus écrire. Ce sera la même chose avec les voitures autonomes, les gens ne sauront plus vraiment conduire...

C'est pas un mal que certains ne sachant plus conduire vu comment ils conduisent :tongue:

Pareil que le correcteur de Word, sans ça certains seraient déjà renvoyés par leurs chefs...

Par contre personne n'y pense, mais du coup comment ils vont récupérer l'argent des contraventions nos gendarmes :tourne::tourne::tourne::tourne::tourne::tourne:

Par

Etrange !!

je n imagine pas la voiture autonome comme une voiture personnel mais comme un service que l on va louer. Du coup pour le commun des mortels ou utilisateur des ce type de Vhls , l assurance sera le cadet de ses soucis...comme la plupart des locations on ira au moins cher...et pas a la meilleure des couvertures.

Par

Il n'est en aucun cas possible de décharger le conducteur de ses responsabilités. L'accident arrivera quoiqu'il arrive et ce n'est pas la présence d'un autopilote qui change la donne.

Dans aucun cas, la totalité des anomalies rencontrées sur les routes ne sera prise en compte, la vrai vie a toujours plusieurs coups d'avance sur la sagacité des programmeurs. On verra juste une nouvelle typologie d'accidents, quand les salissures auront affaibli les capteurs entre autre.

Par

En réponse à Tranchk

C'est pas un mal que certains ne sachant plus conduire vu comment ils conduisent :tongue:

Pareil que le correcteur de Word, sans ça certains seraient déjà renvoyés par leurs chefs...

Par contre personne n'y pense, mais du coup comment ils vont récupérer l'argent des contraventions nos gendarmes :tourne::tourne::tourne::tourne::tourne::tourne:

Et bien simplement une nouvelle taxe de circulation ^^.

Plus de PV mais un abonnement pour pouvoir utiliser la route que l'on a déjà payé avec nos impôts...

Par

La mort du plaisir de conduire est annoncée. J espere au moins qu elle garderont au moins un volant des pedales et un levier de vitesse. Histoire que la conduite autonome soit un choix du conducteur et qu il ait aussi la possibilité de conduire en manuel (un peu comme sur les avions)

Par

Le rôle de la législation et de l'assurance sont importants pour les véhicules autonomes

Il y a eu des études conséquentes publiées fin 2015 sur le sujet ... Google est ton ami ...

En fait, la chose ne semble pas tranchée entre

- il y aura moins d'accidents donc les assurances vont baisser

- certes mais ces systèmes imposent des capteurs nombreux, notamment des radar-laser appelés LIDAR qui valent et vaudront pendant quelques années une fortune ... ces systèmes sont très exposés aux chocs ... donc ne cas d'accrochage même mineur : bonjour la facture

Par

En réponse à francisandlili

Et bien simplement une nouvelle taxe de circulation ^^.

Plus de PV mais un abonnement pour pouvoir utiliser la route que l'on a déjà payé avec nos impôts...

Tout a fait d accord malheureusement :( ! C est ce qu il se passe en Belgique avec la taxe kilometrique pour les camions qu ils envisagent a l elargir aux voitures. Ca reviendrait a + de 1000 € par an pzr voiture

Par

On dit merci aux teutons.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire