Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
Navya Autonom Cab: un robot-taxi bientôt en test à ParisL'entreprise française Navya présente le tout premier robot-taxi autonome au monde. Un véhicule qui propose de réinventer la mobilité urbaine, et dont les premières expérimentations débuteront prochainement à Paris.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Comment le véhicule va pouvoir être testé avant une révision de la réglementation ? Les "tests" sont-ils possibles en dehors de toute réglementation ? Que se passe-t-il an cas d'incident, sans conducteur, sans volant, sans pédales ?

Par

équipée de LIDAR :love:

les camions blancs en travers de la route ne seront pas un danger comme avec l'autopilot Tesla :oui:

Par

En réponse à EllePe

Comment le véhicule va pouvoir être testé avant une révision de la réglementation ? Les "tests" sont-ils possibles en dehors de toute réglementation ? Que se passe-t-il an cas d'incident, sans conducteur, sans volant, sans pédales ?

c'est vrai qu'on a du mal à imaginer une voiture sans pédales dans certains quartiers de Paris :coucou:

Par

Parions que son 1er accident violent sera avec un chauffeur de taxi ?!

"Blague" à part, je ne comprends pas :

1/ pourquoi ce véhicule (essentiellement) urbain ne possède pas une direction avant + une direction arrière qui permet alors de faciliter grandement les manoeuvres à basse vitesse (tourner sur place ?), voire d'accroitre le confort lors de dépassements (par translation au lieu de rotation) à plus grande vitesse (sur autoroutes urbains) ?

2/ pourquoi ce véhicule n'est pas 100% symétrisé "avant arrière" c'est à dire pouvant partir dans un sens 100% de la même manière qu'en sens inverse ? C'est à dire : "toujours de l'avant" et jamais de marches arrière !

Si on veut une super-mobilité/liberté pour nos jeunes sans permis, ce n'est pas en "robotisant" seulement le chauffeur, mais c'est pour passer à un stade nettement supérieur d'innovations, d'intelligence, d'utilités, de fonctionnalités et de confort des vrais taxis urbains de demain !!!

Par

Bien, et clairement l'avenir de la mobilité dans les grandes agglo. Par contre faudrait que ce soit un service publique proposé par la ville, et non un privé qui se goinfre comme c'est généralement le cas. ça devrait faire parti des services que propose une ville à ses habitants et touristes. Et c'est bien possible qu'une grosse flotte de tel taxi puisse complètement remplacer des lignes de bus, de par sa flexibilité des trajets.

Par

pourquoi un véhicule électrique doit-il si souvent être affreusement laid ?

Par

En réponse à zemik

c'est vrai qu'on a du mal à imaginer une voiture sans pédales dans certains quartiers de Paris :coucou:

celle là elle est... heu.. elle est bonne !

Par

http://www.01net.com/actualites/waymo-teste-des-voitures-totalement-sans-pilote-aux-usa-1298107.html

Par

En réponse à FrancoisX

Parions que son 1er accident violent sera avec un chauffeur de taxi ?!

"Blague" à part, je ne comprends pas :

1/ pourquoi ce véhicule (essentiellement) urbain ne possède pas une direction avant + une direction arrière qui permet alors de faciliter grandement les manoeuvres à basse vitesse (tourner sur place ?), voire d'accroitre le confort lors de dépassements (par translation au lieu de rotation) à plus grande vitesse (sur autoroutes urbains) ?

2/ pourquoi ce véhicule n'est pas 100% symétrisé "avant arrière" c'est à dire pouvant partir dans un sens 100% de la même manière qu'en sens inverse ? C'est à dire : "toujours de l'avant" et jamais de marches arrière !

Si on veut une super-mobilité/liberté pour nos jeunes sans permis, ce n'est pas en "robotisant" seulement le chauffeur, mais c'est pour passer à un stade nettement supérieur d'innovations, d'intelligence, d'utilités, de fonctionnalités et de confort des vrais taxis urbains de demain !!!

2 directions c’est quand même plus cher, et autant de manœuvrabilité est-il vraiment nécessaire ? les voitures actuelles s’en tirent bien

Par

En réponse à gxahafair

pourquoi un véhicule électrique doit-il si souvent être affreusement laid ?

Simple évolution de l'automobile .

plus les années passent moins c'est beau .

Par

Bravo à cette société Lyonnaise qui, après ses navettes déjà utilisées à plusieurs endroits de la planète, propose ici un véhicule qui pourrait révolutionner la locomotion en ville et remplacer à terme les taxis avec chauffeur.

Les débuts seront peut être difficiles face aux voitures non autonomes et " hostiles" mais je ne doute pas que dans les prochaines décennies cela devienne la norme et soit un grand pas vers plus de civilité et de sécurité.

Sur le plan du design, je suis d'accord pour être étonné par le fait que le véhicule ne soit pas symétrique puisque les passagers sont installés en face à face : cela aurait les avantages cités plus haut.

Autre source d'étonnement, l'absence de porte d'un côté. Pour des raisons de sécurité, il me semble qu'une seule issue sur un véhicule 6 places ce n'est pas suffisant (ni très confortable pour entrer et sortir en fonction de la place occupée).

Esthétiquement, je trouve certains détails intéressants et avec un meilleur équilibre des volumes serait même jolie.

Par

Le look me fait penser aux CRS. Grillages, canon à eau, gyro et c'est bon... Atroce.

Par

En réponse à EllePe

Comment le véhicule va pouvoir être testé avant une révision de la réglementation ? Les "tests" sont-ils possibles en dehors de toute réglementation ? Que se passe-t-il an cas d'incident, sans conducteur, sans volant, sans pédales ?

Avec un contrôleur "humain", le temps des essais ?

Par

En réponse à FrancoisX

Parions que son 1er accident violent sera avec un chauffeur de taxi ?!

"Blague" à part, je ne comprends pas :

1/ pourquoi ce véhicule (essentiellement) urbain ne possède pas une direction avant + une direction arrière qui permet alors de faciliter grandement les manoeuvres à basse vitesse (tourner sur place ?), voire d'accroitre le confort lors de dépassements (par translation au lieu de rotation) à plus grande vitesse (sur autoroutes urbains) ?

2/ pourquoi ce véhicule n'est pas 100% symétrisé "avant arrière" c'est à dire pouvant partir dans un sens 100% de la même manière qu'en sens inverse ? C'est à dire : "toujours de l'avant" et jamais de marches arrière !

Si on veut une super-mobilité/liberté pour nos jeunes sans permis, ce n'est pas en "robotisant" seulement le chauffeur, mais c'est pour passer à un stade nettement supérieur d'innovations, d'intelligence, d'utilités, de fonctionnalités et de confort des vrais taxis urbains de demain !!!

D'une certaine façon, je suis d'accord que les premiers accidents risquent fort d'être face à des taxis...

Partir en sens inverse, avec une seule porte qui serait donc du mauvais coté ? avec des centres-villes aux rues étroites et donc en sens unique ?

Ce serait amusant au début mais beaucoup de complication pour pas grand chose.

Par

En réponse à EllePe

Comment le véhicule va pouvoir être testé avant une révision de la réglementation ? Les "tests" sont-ils possibles en dehors de toute réglementation ? Que se passe-t-il an cas d'incident, sans conducteur, sans volant, sans pédales ?

en cas d'accident/incident, le véhicule sera assuré, hein! quel est le problème? et selon ce qui se sera passé, l'un des 2 sera fautif ou ça sera du 50/50.

quant à la législation, ce n'est pas fixé dans le marbre. suffit par ailleurs d'ajouter une exception. bref, rien de problématique. n'oublie pas d'ailleurs que tous les constructeurs font circuler des voitures non finalisées sur les routes... en cas d'accident, ça se passe comme pour n'importe quel véhicule assuré.

Par

au final, une bonne idée si ça revient moins cher à l'usager qu'un taxi classique.

mais bon, ça permettra aussi d'éviter les taxis arnaqueurs: celui dont le lecteur de carte bleue ne fonctionne pas ou celui qui passe 3 fois au même endroit...

et puis, on aura peut-être enfin des taxis un peu partout et non plus uniquement là où ça intéresse les taximen...

Par

Bientôt il n'y aura plus de vrais taxi et c'est pas plus mal la plupart sont des voleurs pas aimables qui pleurent que c'est difficile pour eux et se payent des taxi mercedes a 100000 euro à coté ils sont forts pour jouer de la flute.

Par

En réponse à 360Magnum

Bientôt il n'y aura plus de vrais taxi et c'est pas plus mal la plupart sont des voleurs pas aimables qui pleurent que c'est difficile pour eux et se payent des taxi mercedes a 100000 euro à coté ils sont forts pour jouer de la flute.

disons surtout qu'ils n'ont pas toujours le comportement de chauffeur pro , je les classes 1er devant les cyclistes et les piétons ( ou ceux qui se prennent pour des piétons ) .

Par

"Pas certain que les taxis et Uber accueillent avec plaisir ce nouveau concurrent ".

Uber est en pourparlers avec Softbank, une société appartenant à l'homme le plus riche du Japon. Softbank souhaite investir des sommes colossales dans Uber, mais a déjà investi dans des concurrents d'Uber.

D'autre part, Softbank investit des sommes considérables dans l'intelligence artificielle, et a racheté Aldebaran Robotics ainsi que Boston Dynamics qui appartenait à Google.

Ce n'est pas nécessairement évident de voir le puzzle que Masayoshi Son a en tête mais s'il conclut son deal avec Uber, je doute que cela reste très longtemps des taxis avec chauffeurs.

Par

En réponse à LittlePaulie

Le look me fait penser aux CRS. Grillages, canon à eau, gyro et c'est bon... Atroce.

Ca me fait penser aussi a pas mal de productions chinoises. Peut-etre est-ce destine a d'autres marches que le notre ?

Par

cela me parait bien optimiste

il y a tant de subtilité dans la conduite et les manoeuvres

même si vous gommes tout les défauts que peut avoir un chauffeur dans ce type de service

je pense qu'il restera quand même toujours plus efficace et rapide d'avoir un chauffeur qui prennent la main sur une auto ou le relais..

on vera sans doute en permanence des techniciens se déplacer pour aller replacer et remettre ces voiture autonome dans le droit chemin. Puis vous allez voir dans qu'elle état on va retrouver ces autos avec des clients indisciplinés.

Elle seront cantonné sur de gros axes de circulation. Aucune machine ne remplacera le service et l'intention d'une personne

Par

En réponse à damon13

cela me parait bien optimiste

il y a tant de subtilité dans la conduite et les manoeuvres

même si vous gommes tout les défauts que peut avoir un chauffeur dans ce type de service

je pense qu'il restera quand même toujours plus efficace et rapide d'avoir un chauffeur qui prennent la main sur une auto ou le relais..

on vera sans doute en permanence des techniciens se déplacer pour aller replacer et remettre ces voiture autonome dans le droit chemin. Puis vous allez voir dans qu'elle état on va retrouver ces autos avec des clients indisciplinés.

Elle seront cantonné sur de gros axes de circulation. Aucune machine ne remplacera le service et l'intention d'une personne

Y'a pas que les clients qui sont indisciplines, a Paris c'est p'tet meme le moindre soucis. Dans un gros bouchon, avec des scooters qui frolent de chaque cote, des pietons qui peuvent hesiter a traverser au milieu des autos plus ou moins bloquees, des parisiens dont le respect du code de la route est inversement proportionnel au taux de saturation des rues (rappel : on n'est pas sense s'engager dans un carrefour dont on ne peut pas sortir... mais a Paris si on attend d'etre certain de pouvoir passer, ben on passe jamais parce que les autres autos passeront devant)...

En fait, rouler dans Paris en etant aussi prudent que doit l'etre une machine et en respectant le Code de la Route a la lettre, je suis pas certain que ce soit possible en pratique. Lyon je pense pas beaucoup mieux a certains endroits. Je manque d'experience de Marseille mais ce qu'on en dit donne pas confiance.

Finalement ces trucs automatiques fonctionneront bien aux endroits/moments ou conduire n'est pas un cauchemard !

Par

oh marseille pour y rouler beaucoup c'est spéciale aussi, il faut oublié le comportement des autres et rouler avec fluidité et de souplessesans se préoccupé de leur énervement inconsidérés.

Par

Bon, sinon Navya a pas de bol, a peine lancee a LasVegas, leur navette a eu un accident. Dans l'heure ! C'est pas leur faute, c'est un camion qui leur a recule (un peu) dedans, mais c'est pas de chance...

Par

En réponse à Glouba

Bon, sinon Navya a pas de bol, a peine lancee a LasVegas, leur navette a eu un accident. Dans l'heure ! C'est pas leur faute, c'est un camion qui leur a recule (un peu) dedans, mais c'est pas de chance...

comme quoi, faut également vite passer au camion autonome.

les accidents, ce sont les humains qui en sont essentiellement la cause.

Par

L'Espace 6? Non?

Par

DESIGN à VOMIR.

Par

En réponse à mynameisfedo

comme quoi, faut également vite passer au camion autonome.

les accidents, ce sont les humains qui en sont essentiellement la cause.

Ca depend.

Le probleme, c'est que le tout autonome ne fonctionne pas, pas dans des conditions reelles. Quand tout va bien, beau temps, belle route, pas de soucis, mais les machines patinent vite quand ca se complique. Prendre des decisions du genre passer des roues sur un trottoir en ville parce qu'un gonze est bloque, c'est deja pas evident, mais alors quand il s'agit de choisir sa voie dans un nuage de montagne ou la route blanche rejoint l'air ambiant blanc, le tout glissant, avec la neige, le froid...

Tant que tout cela n'est pas pret, on a encore besoin d'humains. Donc il faut gerer la coexistence, les humains coexistent entre eux, les machines vont devoir apprendre (et apprennent deja, en fait) a coexister avec les humain, leurs erreurs, etc.

Deux points a noter au passage :

1- l'accident de la navette est totalement benin, un tout petit peu de carrosserie

2- en matiere de poids lourds, une bonne partie du taf des humains est le chargement/dechargement... a quand les dockers de la route, ca fera plaize a la CGT !

Par

En réponse à Glouba

Ca depend.

Le probleme, c'est que le tout autonome ne fonctionne pas, pas dans des conditions reelles. Quand tout va bien, beau temps, belle route, pas de soucis, mais les machines patinent vite quand ca se complique. Prendre des decisions du genre passer des roues sur un trottoir en ville parce qu'un gonze est bloque, c'est deja pas evident, mais alors quand il s'agit de choisir sa voie dans un nuage de montagne ou la route blanche rejoint l'air ambiant blanc, le tout glissant, avec la neige, le froid...

Tant que tout cela n'est pas pret, on a encore besoin d'humains. Donc il faut gerer la coexistence, les humains coexistent entre eux, les machines vont devoir apprendre (et apprennent deja, en fait) a coexister avec les humain, leurs erreurs, etc.

Deux points a noter au passage :

1- l'accident de la navette est totalement benin, un tout petit peu de carrosserie

2- en matiere de poids lourds, une bonne partie du taf des humains est le chargement/dechargement... a quand les dockers de la route, ca fera plaize a la CGT !

mouai et donc si un femme d'un certains age avec 2 valises habitant en plein centre d'arles dans les rue etroite par exemple, appele ce type de voiture autonome, pour aller je ne sais pas, a la gare tgv d'avignon. On fait comment? il est ou le service? la voiture sera elle optimale dans son deplacement?

Par

En réponse à damon13

mouai et donc si un femme d'un certains age avec 2 valises habitant en plein centre d'arles dans les rue etroite par exemple, appele ce type de voiture autonome, pour aller je ne sais pas, a la gare tgv d'avignon. On fait comment? il est ou le service? la voiture sera elle optimale dans son deplacement?

Franchement, je sais pas trop comment le service pourra etre au niveau d'un bon taxi, et dans le cas hypothetique que tu evoques, ca risque d'etre nul. Maintenant de mes souvenirs de taxis a Paris, se debarasser du chauffeur est sans doute la premiere idee qui a du sens !

Par

En réponse à Glouba

Franchement, je sais pas trop comment le service pourra etre au niveau d'un bon taxi, et dans le cas hypothetique que tu evoques, ca risque d'etre nul. Maintenant de mes souvenirs de taxis a Paris, se debarasser du chauffeur est sans doute la premiere idee qui a du sens !

;) je ne parle pas dun cas bon vs mauvais chauffeur mais bon chauffeur vs machine.

bcp oubli que ces nest pas la voiture ou le droit dexrecer ce métier qui fait le service ou le luxe mais cest le chauffeur

Par

En réponse à damon13

;) je ne parle pas dun cas bon vs mauvais chauffeur mais bon chauffeur vs machine.

bcp oubli que ces nest pas la voiture ou le droit dexrecer ce métier qui fait le service ou le luxe mais cest le chauffeur

Les chauffeurs de taxi ont souvent de belles voitures - dans ma ville je croise des taxi Tesla - mais ils ont hélas de plus en plus souvent des lacunes au niveau du savoir-être , ce qui est difficile à accepter pour un client qui se paye le luxe de ne pas utiliser les transports en commun. Il reste bien entendu des chauffeurs aimables et serviables mais ceux-ci ne sont plus majoritaires dans les grandes villes. Dans les pays ou ce mode de déplacement est bon marché le chauffeur a encore de belles années devant lui, mais chez nous le taxi autonome trouvera son publique car il offrira certains avantages aussi bien pour le client que pour la société qui l'exploitera.

Par

En réponse à damon13

mouai et donc si un femme d'un certains age avec 2 valises habitant en plein centre d'arles dans les rue etroite par exemple, appele ce type de voiture autonome, pour aller je ne sais pas, a la gare tgv d'avignon. On fait comment? il est ou le service? la voiture sera elle optimale dans son deplacement?

Helas la notion de service se fait de plus en plus rare. Peut-être que dans une petite ville comme Arles les taxi sont encore serviables et portent les valises des clients...

Par

En réponse à smartboy

Les chauffeurs de taxi ont souvent de belles voitures - dans ma ville je croise des taxi Tesla - mais ils ont hélas de plus en plus souvent des lacunes au niveau du savoir-être , ce qui est difficile à accepter pour un client qui se paye le luxe de ne pas utiliser les transports en commun. Il reste bien entendu des chauffeurs aimables et serviables mais ceux-ci ne sont plus majoritaires dans les grandes villes. Dans les pays ou ce mode de déplacement est bon marché le chauffeur a encore de belles années devant lui, mais chez nous le taxi autonome trouvera son publique car il offrira certains avantages aussi bien pour le client que pour la société qui l'exploitera.

simplement des gars qui se suréquipe pour se faire plaisir mais qui ne comprennent pas que ce nest pas lauto qui conduis et fais le service. tu peux faire un super sntransfer en twingo si tu en est capable. mais cest trop complique pour beaucoup. lautonome je ny crois pas a court et moyen terme. trop complexe.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire