Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Comparatif vidéo – Mazda CX-3 vs Volkswagen T-Roc : outsider contre blockbuster

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Volkswagen continue d'étendre son offre dans la catégorie extrêmement florissante des crossovers en tentant de s'imposer dans chaque taille de modèle quasiment centimètre par centimètre. Fraîchement sorti, le T-Roc, mesurant 4,23 m, se place à cheval entre les urbains et les compacts et affiche une image sophistiquée et dynamique, des qualificatifs que l'on peut appliquer aussi parfaitement au Mazda CX-3, meilleure vente du constructeur d'Hiroshima en France. Qui l'emporte entre le nouveau venu allemand et la valeur sûre japonaise ? Nous sommes venus en Corse profiter des derniers jours de beau temps avant l'hiver pour le déterminer.

Le Mazda CX-5 ici photographié est en finition Exclusive Edition et en version à boîte automatique.
Le Mazda CX-5 ici photographié est en finition Exclusive Edition et en version à boîte automatique.

Près d'un modèle sur trois vendus aujourd'hui en Europe est un SUV, contre un sur dix en 2011. Face à une telle manne financière, les constructeurs du Vieux Continent et d'ailleurs n'en finissent plus de multiplier les modèles pour couvrir tous les besoins. Chez Volkswagen, la forte croissance du Tiguan de seconde génération, à désormais 4,48 m, laissait une place béante pour caler un modèle sensiblement de la taille d'une Golf, le T-Roc (et même un second, le T-Cross, plus petit encore et qui arrivera l'année prochaine).

Au moment d'en faire le centre d'un comparatif, avec une longueur le positionnant entre deux catégories et une qualité perçue qui le place à mi-chemin entre généraliste et premium, le tout ajouté à une ligne qu'on peut qualifier de sportive et sophistiquée, un seul opposant au final remplissait le plus fidèlement les critères : le Mazda CX-3.

Sorti en 2015, le japonais s'est écoulé à 2 827 exemplaires depuis le début de l'année en France, en hausse de 17 % par rapport à 2016. Un succès respectable pour la marque, puisque cela en fait son modèle le plus populaire dans l'Hexagone, mais qui mériterait bien mieux vu ses qualités et son homogénéité. Une sorte de secret bien gardé que se transmettent seulement les connaisseurs.

Aspects pratiques

À 4 275 mm de longueur, le CX-3 domine le T-Roc de 40 mm, mais les placer tous deux de profil permet de révéler des proportions bien différentes, avec un capot allongé, un toit plongeant ainsi qu'un porte-à-faux réduit sur le japonais, et un empattement au final supérieur de 20 mm pour l'allemand. Combinez le tout et on assiste à une véritable démonstration sur ce chapitre du Volkswagen. L'habitabilité arrière est en effet sans commune mesure, avec non seulement des surfaces vitrées bien plus grandes et de la place à revendre aux genoux, mais aussi 50 mm supplémentaires au niveau de la tête et pas moins de 70 mm de largeur aux coudes, soit la différence entre une banquette pouvant accueillir confortablement ou non trois personnes.

Comparatif vidéo – Mazda CX-3 vs Volkswagen T-Roc : outsider contre blockbuster
Comparatif vidéo – Mazda CX-3 vs Volkswagen T-Roc : outsider contre blockbuster

Offrant plus de place aux genoux, à la tête et aux coudes, le T-Roc se montre bien plus accueillant à l'arrière.

Même constat pour les volumes de coffre : nos deux protagonistes disposent d'un plancher sur deux niveaux et d'un espace de chargement plat tutoyant les 1 300 litres une fois les dossiers 2/3 – 1/3 rabattus, mais le T-Roc offre en configuration cinq places 445 litres contre seulement 350 pour le CX-3.

Comparatif vidéo – Mazda CX-3 vs Volkswagen T-Roc : outsider contre blockbuster
Comparatif vidéo – Mazda CX-3 vs Volkswagen T-Roc : outsider contre blockbuster

Presque 100 litres séparent les volumes de coffre du CX-3 et du T-Roc à l'avantage de ce dernier.

La planche de bord reste aussi l'apanage du Volkswagen : moins originale dans sa ligne mais avec une finition similaire, elle offre des rangements supplémentaires et son écran central, plus grand et plus moderne, offre une ergonomie largement supérieure.

Comparatif vidéo – Mazda CX-3 vs Volkswagen T-Roc : outsider contre blockbuster
Comparatif vidéo – Mazda CX-3 vs Volkswagen T-Roc : outsider contre blockbuster

Des finitions équivalentes mais la planche de bord du T-Roc se montre plus moderne et offre de nombreux rangements.

Classement Aspects pratiques

1er : Volkswagen T-Roc

2e : Mazda CX-3

Équipement

En matière de rapport prix/équipements, le Volkswagen T-Roc dans sa finition Lounge, la plus haute proposée avec le 1.0 TSI 115, part avec un net avantage, s'échangeant contre 24 300 € face aux 25 700 € réclamés par Mazda par un CX-3 2.0 SkyActiv-G 120 en finition Sélection, le niveau le plus élevé du modèle. Le constructeur japonais ne propose aucune option à part la boîte automatique, la sellerie cuir ou la peinture métallisée et offre en échange une dotation de série extrêmement fournie comprenant notamment les phares à LED, les sièges avant et le volant chauffant, la sono Bose la navigation, les jantes de 18 pouces, l'avertisseur de franchissement de ligne et la surveillance des angles morts. Autant d'équipements que la marque allemande facture en option sur le T-Roc pour un total de 5 390 €, ce qui aboutit à un avantage financier final de 3 990 € pour le CX-3, lequel remporte donc très nettement cette partie.

Si le petit crossover allemand avait été disponible avec cette motorisation en finition Carat pour laquelle il réclame habituellement 2 610 € de plus que la finition Lounge, l'avantage financier en faveur du CX-3 aurait été réduit par deux, restant toutefois toujours significatif.

Par contre, il est bon de noter que le Volkswagen T-Roc, plus jeune, dispose d'un écran central à l'affichage plus moderne et d'équipements sophistiqués en option que ne peut tout simplement pas recevoir le CX-3, comme l'aide au stationnement actif, l'amortissement piloté, l'instrumentation numérique ou la recharge de smartphone par induction.

Classement équipements

1er : Mazda CX-3

2e : Volkswagen T-Roc

Budget (par Manuel Cailliot)

Si les voyages au Japon sont très coûteux, utiliser une voiture fabriquée au pays du soleil levant semble au contraire plutôt économique. En tout cas face à l’allemande du jour.

De fait, nos relevés pour chaque aspect de la note se soldent par une victoire du CX-3. Pourtant, cela semblait démarrer assez mal. Avec un prix supérieur de 1 700 € lorsque l’on inclut le malus, auquel il n’échappe pas, le CX-3 est sensiblement défavorisé (à relativiser évidemment vu son équipement, voir plus haut). Il consomme également plus, sur le papier, que son rival teuton. Un surcoût à l’usage estimé à 172 € par an pour 15 000 km parcourus. Et pour finir, le relatif manque d’image de marque, par rapport à Volkswagen, se traduit par une décote attendue supérieure. Comment donc le petit SUV japonais fait-il donc pour récupérer l’avantage ? Eh bien, par exemple, son prix en entrée de gamme est moins élevé que celui du T-Roc, avec toujours un équipement supérieur. Mais surtout, son moteur est à chaîne de distribution, sans maintenance nécessaire, tandis que le 1.0 TSI du T-Roc est à courroie. Cette dernière est annoncée pour tenir la vie de la voiture. Mais à combien d’années Volkswagen estime-t-il cette durée de vie ? Dix ans ? Un garagiste sérieux ne laissera pas son client dépasser ce délai avec une courroie en caoutchouc… Enfin, la fiabilité attendue, si l’on se réfère à la réputation justifiée de la marque, sera supérieure. Cerise sur le gâteau, la durée de garantie est supérieure, ce qui préserve le porte-monnaie de toute surprise pendant un an de plus que chez Volkswagen.

Au global, donc, le CX-3, sur sa durée de vie, coûtera moins cher à son possesseur.

Classement budget

1er : Mazda CX-3

2e : Volkswagen T-Roc

Portfolio (71 photos)

En savoir plus sur : Volkswagen T-roc

Commentaires (134)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les deux sont très bons. Mazda est le meilleur constructeur nippon, Volkswagen est le meilleur constructeur allemand et surement du monde, par une gamme exceptionnelle, diverse, d'une qualité incroyable, fiable et robuste.

Mazda est plus une marque d'ingénieurs, de niche. La méca est bonne, les intérieurs sont moins jolis souvent.

Les deux se valent vraiment, et peuvent être achetés les yeux fermés, même si j'ai une préf' pour la Volkswagen, marque de LÉGENDE, extraordinaire : c'est de l'increvable, du solide !

Par

Par ailleurs il faut dire aussi que la revente des Volkswagens est toujours très bonne, ce sont des véhicules côtés fortement car connus pour être extrêmement fiables. Mais encore une fois, les Mazda sont excellentes et elles aussi ultra-fiables.

Par

" Il consomme également plus, sur le papier, que son rival teuton"

Parce que vous croyez encore aux chiffres donnés par VW ?! :voyons:

Par

Verdict logique, l'un est racé, fiable et performant, l'autre est...une VW.

Tout est dit ! :bien:

Par

Les 2 sont très bien. Mais grand fan de VW que je suis, je choisis le Mazda!

-entre un 1.0 et un 2.0 le choix est vite fait

-la qualité de finition est mieux sur le Mazda (qu'est il arrivé à VW pour la finition? Ce sont eux les maîtres en la matière d'habitude)

-le Mazda est mieux placé en terme de prix

-le Mazda est plutôt joli

-Mazda est reconnu pour sa fiabilité.

Cependant le vw reste pas mal mais en étant objectif, le cx-3 gagne.

Par

C'est triste de constater qu'en 2017 il existe encore en France des personnes ayant souffert de carence en Iode dans leur jeune age....

Par

En réponse à savoyard73000

Les deux sont très bons. Mazda est le meilleur constructeur nippon, Volkswagen est le meilleur constructeur allemand et surement du monde, par une gamme exceptionnelle, diverse, d'une qualité incroyable, fiable et robuste.

Mazda est plus une marque d'ingénieurs, de niche. La méca est bonne, les intérieurs sont moins jolis souvent.

Les deux se valent vraiment, et peuvent être achetés les yeux fermés, même si j'ai une préf' pour la Volkswagen, marque de LÉGENDE, extraordinaire : c'est de l'increvable, du solide !

A ce niveau de flagornerie, vous devriez envisager un tatouage du logo VW... Chic et robuste !

Sinon, étrange de constater que le T-roc, malgré son jeune âge,

parait daté et balourd en terme de dessin part rapport au mazda...

Par

En réponse à doucetentation

Les 2 sont très bien. Mais grand fan de VW que je suis, je choisis le Mazda!

-entre un 1.0 et un 2.0 le choix est vite fait

-la qualité de finition est mieux sur le Mazda (qu'est il arrivé à VW pour la finition? Ce sont eux les maîtres en la matière d'habitude)

-le Mazda est mieux placé en terme de prix

-le Mazda est plutôt joli

-Mazda est reconnu pour sa fiabilité.

Cependant le vw reste pas mal mais en étant objectif, le cx-3 gagne.

Damned, un post sans parler de Renault ! :bien:

Encéphalite spongiforme foudroyante ?

Par

sauf que les jeunes sont aussi attentifs aux dernières technologies embarquées, et là, même si j'aime bcp la ligne du Mazda, il suffit de peu de temps pour se faire enterrer, tant les avancées ont été rapides dans ce domaine. De plus, au quotidien, un turbo au couple important plus bas dans les tours c'est bien plus agréable à rouler.

Par

En réponse à v_tootsie

Damned, un post sans parler de Renault ! :bien:

Encéphalite spongiforme foudroyante ?

J'oubliais...

Cx-3 et t-roc restent deux bonnes propositions.

Ça reste autre chose que la camelote pas fiable, fragile, polluante et gourmande de la marque au cric...ce constructeur low cost qui ne se limite qu'à l'amélioration de dacia et à la copie de vieux nissan sortis y'a 1O ans...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire