Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Comparatif vidéo – Peugeot 308 GT vs Renault Mégane GT  : derby attendu

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Même nationalité, catégorie similaire, nom identique, puissance égale au cheval près obtenue au même régime et tarifs à moins de 1 000 € l'un de l'autre : voilà un comparatif entre la Renault Mégane GT et la Peugeot 308 GT à côté duquel on ne pouvait pas passer. Avec un résultat final tellement proche qu'il a fallu analyser la photo finish.

Comparatif vidéo – Peugeot 308 GT vs Renault Mégane GT  : derby attendu

Depuis sa sortie fin 2013, la Peugeot 308 de seconde génération a fait l'effet d'un rouleau compresseur, se classant rapidement parmi les meilleures ventes de voitures neuves en France et remportant la majorité des comparatifs auxquels elle a participé. Un véhicule bien né, léger, dynamique et bien équipé qui n'a fait qu'une bouchée de ses vieillissantes compatriotes dans la catégorie que sont la Citroën C4 et la Renault Mégane. Mais la compacte au losange, renouvelée avec brio en début d'année, compte bien désormais prendre sa revanche sur l'ensemble de sa gamme, de la plus petite à la plus grosse motorisation. Et, en attendant la prochaine RS (avec impatience), cette dernière est pour l'instant incarnée par la GT hébergeant sous son capot un quatre cylindres 1,6 l TCe offrant 205 ch à 6 000 tr/min et 280 Nm à 2 400 tr/min. La Sochalienne de son côté dispose aussi d'une version GT équipée d'un quatre cylindres 1,6 l THP développant 205 ch à 6 000 tr/min et 285 Nm à 1 750 tr/min. Des similitudes troublantes qui se poursuivent jusqu'à la grille des tarifs, avec une 308 facturée 31 050 € contre 31 900 € pour la Mégane, les deux écopant d'un léger malus de 150 € pour des émissions identiques de CO2 de 134 g/km.

 

Mais les points communs s'arrêtent ici. D'un côté la Peugeot joue la carte de la simplicité, avec une boîte mécanique à six rapports et un poids léger officiel de 1 315 kg. De son côté, la Renault annonce 1 392 kg sur la balance, mais bénéficie en contrepartie une boîte à double embrayage EDC à sept rapports et quatre roues directrices. Deux philosophies différentes qui aboutissent sans aucun doute à des personnalités opposées sur la route.

Même si les performances et les sensations de conduite sont primordiales pour des compactes de plus de 200 ch, ce ne sont par contre ni des GTI, ni des RS, de nombreux clients recherchant avant tout de puissantes routières, habitables, silencieuses et confortables, avec les derniers équipements technologiques, que ce soit dans les domaines de la sécurité et du multimédia, et nous n'avons donc pas non plus oublié d'analyser ses critères.

Aspects pratiques

 

Comparatif vidéo – Peugeot 308 GT vs Renault Mégane GT  : derby attendu
Comparatif vidéo – Peugeot 308 GT vs Renault Mégane GT  : derby attendu

Avant et arrière de la Peugeot 308 GT
Avant et arrière de la Peugeot 308 GT
Avant et arrière de la Renault Mégane GT
Avant et arrière de la Renault Mégane GT

 Même si ces deux berlines sont dans leurs définitions les plus sportives, cela ne change en rien leurs aspects pratiques. Comme nous avons pu le voir lors d’un précédent comparatif, la Mégane est très loin d’être la mieux pourvue dans ce domaine. Pourtant plus récente, elle est devancée par la Peugeot 308. La compacte du lion possède comme atout le meilleur volume de chargement en configuration 5 places (398 litres), une excellente habitabilité, que ce soit au niveau de l’espace aux jambes ou de la garde au toit (94 cm), un seuil de chargement bas (72 cm) mais également de vastes et nombreux rangements intérieurs. Il ne reste pas grand-chose à la Mégane qui doit se contenter de miettes. Avec les 4 roues directrices présentes de série sur cette finition GT, le diamètre de braquage de la compacte au losange s’améliore à 10,4 m mais cela se suffit même pas à battre la 308 puisque les deux concurrentes font juste jeu égal.

Tableau de bord de la Peugeot 308 GT
Tableau de bord de la Peugeot 308 GT
Tableau de bord de la Renault Mégane GT
Tableau de bord de la Renault Mégane GT

En ce qui concerne la présentation, nos deux berlines se sont mises sur leur 31. La plus grosse différence provient de la Mégane qui dispose de l’écran multimédia 8,7 pouces avec système R-Link 2 implanté verticalement. Toujours unique sur le segment. Pourtant, comme nous l’avons signalé à plusieurs reprises, si l’effet visuel est bien au rendez-vous, cela ne suffit pas car elle est pénalisée par une qualité des matériaux décevante. C’est d’autant plus criant que la 308 ne démérite pas au niveau de la présentation avec son i-cockpit qui fait toujours autant d’effet par son petit volant et son instrumentation haute.

Victoire de la Peugeot 308. GT.

Equipements

 

La Renault Mégane GT démarre avec un désavantage prix de 850 € par rapport à la Peugeot 308 GT qui se réduit à 211 € en ajoutant à la Sochalienne les options caméra de recul (260 €) et Peugeot Connect Apps (379 €) dont la compacte au losange dispose de série. Cette dernière ressort tout de même gagnante au rapport prix/équipements puisqu'elle est aussi équipée d'origine des sièges chauffants, des rétroviseurs dégivrants, de la boîte de vitesses à double embrayage, des quatre roues directrices et de nombreux systèmes de sécurité (freinage automatique d'urgence, alerte de distance de sécurité, alerte de franchissement de ligne et alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation).

 

Victoire de la Renault Mégane GT.

Économie

 

Nous sommes ici en présence des deux versions « dynamiques » de la gamme respective de la 308 et de la Mégane. Les rôles de vraies sportives étant dévolus à la GTI d’un côté et à la RS de l’autre. On pourrait penser que le bilan économique a moins d’importance avec ces versions plus puissantes, forcément moins sobres, et pour lesquelles on peut « se permettre » d’avoir un budget plus conséquent. Mais comme on dit, il n’y a pas de petites économies, et c’est toujours bon à prendre d’avoir une auto qui coûtera moins cher à l’usage que sa concurrente. Ainsi, c’est la lionne qui devance la compacte au losange, au bout du « compte »… Il s’en faut d’un cheveu cependant, car ces deux autos sont très proches en termes de caractéristiques. Deux moteurs de même cylindrée, à chaîne de distribution l’un comme l’autre. Les durées de garantie sont équivalentes, les prix proches. Et si l’une gagne des points en fiabilité attendue (la Renault), l’autre en récupère au chapitre revente (la Peugeot). Au final c’est la consommation normalisée qui les départage, et elle est à l’avantage de la Peugeot, qui sort donc gagnante à ce chapitre éco.

Victoire de la Peugeot 308 GT.

Portfolio (47 photos)

Peugeot 308 (2e Generation)

En savoir plus sur :
Peugeot 308 (2e Generation)

Vidéos populaires

Commentaires (136)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si les finitions GT sont équivalentes aux meilleures finitions normales question habitabilité, je suis pas d'accord avec le comparatif.

J'arrive à monter correctement à l'arrière d'une mégane, pas d'une 308. Le siège conducteur réglé "pareil" (càd ma position de conduite). De même, sur la position de conduite, j'ai plus d'espace en mégane. Alors je sais pas comment ils ont mesuré mais, clairement, on est pas d'accord.

D'ailleurs j'avais fini par prouver ça à un commercial peugeot, que l'habitabilité de la 308 est pas terrible.

Par contre invoquer l'EDC comme argument d'équipement pour la Mégane, bof bof... C'est le genre de voitures qu'on peut préférer en boite méca... D'un autre coté, la Peugeot ne propose pas de boite auto (sur le moteur essence, commencez même pas avec le diesel T_T).

Vu les 2voitures, je pense que l'argument boite sera déterminant : Plaisir puriste de la méca ou performances de la double embrayage...

Par

Toujours ce système de classement loufoque et binaire...

Par

honnêtement pour le même prix voire moins avec une bonne remise je préfère de loin une focus st de 250 chevaux.

Par

En réponse à 85fcn44rcm15

Toujours ce système de classement loufoque et binaire...

Tout simplement parce que il n' y a qu ' eux au monde, qui vaillent ..!!

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

"La Renault, grâce avant tout à sa boîte double embrayage se montre plus performante face au chronomètre, mais aussi plus rassurante, plus sécurisante, plus efficace et plus stable avec ses quatre roues directrices. Une véritable GT au sens premier du terme en faisant une routière accomplie"

Comment peut-on mettre égalité sur route avec une telle description du comportement routier de la Mégane ? Je ne comprends pas.

Et puis qualité des matériaux décevante ? C'est une blague ?

C'est avis est totalement faux, vous êtes sûrs que vous êtes montés dans une Mégane 4 ?

Véritables inserts aluminium, véritables chromes satinés et non imitation plastique, planche de bord intégralement moussée, ambiance lumineuse intérieure, siège en Alcantara, grande tablette numérique, pédalier alu etc...

Qualité décevante ?

C'est quand même hallucinant, j'invite les personnes intéressées à aller voir la voiture en concession plutôt que de se fier à l'avis de ce journaliste.

Sinon, de biens belles réussites françaises.

Les philosophies sont différentes et les clients trouveront leur bonheur chez l'une ou l'autre.

Je reste toujours admiratif du travail de PEUGEOT sur cette 308 (en général, pas que la GT).

Par

En réponse à guizmo972

honnêtement pour le même prix voire moins avec une bonne remise je préfère de loin une focus st de 250 chevaux.

La focus ST se positionne plus en concurrence de la RS/GTI il me semble.

Et le truc de la Focus (on aime ou pas), c'est qu'elle a un kit carrosserie assez ostentatoire, faut aimer. Tu prends une M3RS, c'est bien plus sobre niveau carrosserie.

Par

En réponse à SiriusRST

"La Renault, grâce avant tout à sa boîte double embrayage se montre plus performante face au chronomètre, mais aussi plus rassurante, plus sécurisante, plus efficace et plus stable avec ses quatre roues directrices. Une véritable GT au sens premier du terme en faisant une routière accomplie"

Comment peut-on mettre égalité sur route avec une telle description du comportement routier de la Mégane ? Je ne comprends pas.

Et puis qualité des matériaux décevante ? C'est une blague ?

C'est avis est totalement faux, vous êtes sûrs que vous êtes montés dans une Mégane 4 ?

Véritables inserts aluminium, véritables chromes satinés et non imitation plastique, planche de bord intégralement moussée, ambiance lumineuse intérieure, siège en Alcantara, grande tablette numérique, pédalier alu etc...

Qualité décevante ?

C'est quand même hallucinant, j'invite les personnes intéressées à aller voir la voiture en concession plutôt que de se fier à l'avis de ce journaliste.

Sinon, de biens belles réussites françaises.

Les philosophies sont différentes et les clients trouveront leur bonheur chez l'une ou l'autre.

Je reste toujours admiratif du travail de PEUGEOT sur cette 308 (en général, pas que la GT).

La Meg a les 4roues directrices qui sont un bel argument commercial en sa faveur.

Après, soyons honnête, c'est vraiment choisir selon son coup de coeur, sa préférence ou la remise offerte.

Par

Une erreur ces derniers temps chez Renault que de ne proposer leurs modèles "sportifs" sans BVM. Si encore on parlait de bêtes indomptables de plus de 400ch, mais non...

Par

les 4 roues directrices sont un arguments de vente, mais au final, les 2 se valent sur la tenue de route. et même sur la maniabilité.

Renault c'est loupé, ou plutôt Peugeot a fait très fort.

après ce sont des GT, donc normale que le confort et la finition soit là(bien que je déeste les siège de la Még' qui font house Norauto). La Focus ST est plus basique mais plus sportive c'est un choix, GT ou GTI mais Peugeot offre aussi une GTI là où Ford offre une RS et la il n'y a pas photo! Chez Peugeot on paye clairement la finition qui n'est plus une priorité sur une GTI.

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Hahaha, Sirius le commercial Renault qui rage parce que sa tire fétiche ne gagne pas un comparo... Faut pas lui en vouloir, il est complètement soumis au cric. Bien joué Peugeot, la marque française qui monte.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire