Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Conduite autonome : Jaguar et Land Rover lancent de nouveaux tests en conditions réelles

Dans Futurs modèles / Technologie

Les deux constructeurs anglais s'apprêtent à débuter une nouvelle phase de tests en vue de la commercialisation de technologies liées aux véhicules connectés et autonomes. Plus de 100 Jaguar et Land Rover de recherche arpenteront les routes du Royaume-Uni au cours des quatre prochaines années.

Conduite autonome : Jaguar et Land Rover lancent de nouveaux tests en conditions réelles

Le développement de la voiture autonome peut faire penser à celui de l'auto électrique. Beaucoup de constructeurs en parlent, mais la technologie ne sera vraiment prête que dans quelques années… et mettra du temps à se répandre. La preuve une nouvelle fois avec Jaguar et Land Rover, qui annoncent le lancement d'une phase de tests… qui va durer quatre ans.

Plus de 100 modèles seront mis à l'épreuve en conditions réelles, au cœur de la circulation anglaise. Les premiers essais porteront sur les communications entre les véhicules ainsi qu'entre les voitures et les infrastructures (panneaux routiers, feux de circulation…). Une auto peut être vraiment autonome si elle est connectée et peut ainsi être prévenue à l'avance des dangers environnants.

Selon Jaguar/Land Rover, en plus de diminuer les causes potentielles d'accidents, la communication peut améliorer la fluidité de la circulation. Elle peut aussi alerter de la présence d'un véhicule prioritaire, à l'image d'une ambulance, avant que celui-ci arrive à votre niveau.

Détection des zones de travaux

Le groupe anglais met en avant deux équipements. Le premier se nomme Roadwork Assist et compte apporter une aide précieuse dans les zones de travaux, où la conduite est plus stressante avec une circulation plus dense et des voies réduites. La caméra de l'auto détecte les cônes et rails de sécurité. Le système est ainsi en mesure de reconnaître la présence d'une zone de chantier, prévient le conducteur et contrôle le volant pour placer au mieux la voiture sur la chaussée.

Deuxième technologie en développement : le Safe Pullaway. Avec une caméra, il surveille l'environnement à l'avant de l'auto. S'il détecte un obstacle (mur, auto…) et qu'il comprend que le conducteur va au-devant d'une collision, le Safe Pullaway freine automatiquement.

La date de mise en production de ces dispositifs n'a pas été précisée. Mais en toute logique, il ne faut rien attendre en série avant la fin des périodes de tests…

Jaguar

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je me demande si on pourra lire son lecteur DVD tranquille pendant que la voiture conduit tout seul :buzz:

l'elon musqué bouffé par un jaguar :brosse:

Par

Bonne initiative de jaguar. Mais il devrai avant tout tester le système en cas d'imprévu jusqu'à ses limites ( Camion en travers, voiture venant d'un côté, objet tombant sur la route...)

Par

Si la voiture autonome est au point quand j'aurai atteint l'âge respectable de 80 ans (ça devrait être possible...et relativement démocratique à cette époque, comme un GPS l'est actuellement), je suis content de savoir que je pourrai encore me déplacer en faisant tranquillement ma petite sieste pendant que ma voiture m'amène où je veux aller. Pas trop vite de préférence, la sieste c'est sacré. Et sait on jamais, avec les progrès de la médecine, une petite sieste cr@puleuse en voiture autonome, pourquoi pas.

Plan B : une vieille occase qui a de beaux restes et qui réveille ma libid(aut)o, à ce moment pas besoin de voiture autonome et surtout personne à côté pour gâcher le plaisir égoïste de profiter tout seul d'une voiture "comme avant".

The future is bright.

Par

Dites les gars de Caradisiac, c'est quand que vous nous faites un essai de la F16 Turbo ?

Une supersport francaise qui met une bralnlée aux Seven et au Lotus pour moitié prix à l'achat comme à l'usage ca merite sans doute d'en parler non ?

Meme vos collegues d'Echappement viennent d'en faire l'essai... et ils semblent adorer l'engin.

Par

En réponse à nous75

Dites les gars de Caradisiac, c'est quand que vous nous faites un essai de la F16 Turbo ?

Une supersport francaise qui met une bralnlée aux Seven et au Lotus pour moitié prix à l'achat comme à l'usage ca merite sans doute d'en parler non ?

Meme vos collegues d'Echappement viennent d'en faire l'essai... et ils semblent adorer l'engin.

Tout à fait, cela serait pas mal de presenter cette voiture - ainsi que de reparler un peu de Secma et ces produits...

Par

"Une auto peut être vraiment autonome si elle est connectée et peut ainsi être prévenue à l'avance des dangers environnants."

La raison pour laquelle j'en voudrais pas: Quand on voit avec quelle facilité des petits malins peuvent pirater toutes les merdes connectées qu'on nous vend comme "sécurisées", non merci.

Y'a qu'à voir le p'tit jeune qui avait craqué le système d'affichage des parkings de son patelin et leur faisait afficher des conneries... :roll:

Pour faire un bon gros bouchon sur l'autoroute dans le futur, faudra juste un un sac à dos contenant un PC qui diffusera à l'attention des bagnoles connectées un message style "incident droit devant, vitesse limitée à 5 km/h sur 10 km"... :oui:

Par

C'est surtout que vu que la base de donnée des accidents, déviations et travaux en temps réel (lol :ddr::dodo::ptdr:) n'est jamais à jour et complètement farfelue, tu risques de faire 3 fois le tour de la terre pour arriver chez ton boulanger au coin de la rue.

Par

En réponse à Dumbphone

Si la voiture autonome est au point quand j'aurai atteint l'âge respectable de 80 ans (ça devrait être possible...et relativement démocratique à cette époque, comme un GPS l'est actuellement), je suis content de savoir que je pourrai encore me déplacer en faisant tranquillement ma petite sieste pendant que ma voiture m'amène où je veux aller. Pas trop vite de préférence, la sieste c'est sacré. Et sait on jamais, avec les progrès de la médecine, une petite sieste cr@puleuse en voiture autonome, pourquoi pas.

Plan B : une vieille occase qui a de beaux restes et qui réveille ma libid(aut)o, à ce moment pas besoin de voiture autonome et surtout personne à côté pour gâcher le plaisir égoïste de profiter tout seul d'une voiture "comme avant".

The future is bright.

Une sieste crapuleuse pendant la conduite autonome dis-tu? T'as conscience que juste avant tu nous dis que t'attendras d'avoir 80 ans pour avoir une voiture autonome?.... brrrrr.... j'ai des frissons d’effrois en imaginant la scène. :frown:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire