Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Confederate renaît de ses cendres

Dans Moto / Loisirs

Confederate renaît de ses cendres

L'ambitieux blason Confederate, dont le sacerdoce depuis 1991 était de créer son style pour en faire la référence d'un pays grand comme un continent, soit les Etats-Unis, a vu tous ses espoirs balayés par un ouragan répondant au doux prénom d'Erika.


Un an après la catastrophe, l'entreprise de la Nouvelle Orléans revient la tête haute pour présenter sa nouvelle œuvre, baptisée Renovatio, comme il se doit. On retrouve le style dépouillé et intemporel des précédentes réalisations Wraith B 120 et Hellcat B 131. Tout ça pour un air martial, intimidant et délicieusement mutin.


Confederate renaît de ses cendres


Renovatio affirme son appartenance au club des gros V--Twin, du genre à développer 150 ch en version standard et quelques 190 canassons avec un compresseur. Quant au cadre, il marie à la fois l'alu et le carbone. Tout ça pour une machine au tarif fourni sur commande, et une production qui n'atteint que rarement les cinquante unités à l'année.


Mais Confederate s'est relevé de ses ruines. Et c'est bien là l'essentiel.


Confederate renaît de ses cendres


Confederate renaît de ses cendres


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

La boîte rouvre, la pétasse aurait pu rester dans son placard.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire