Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Constructeurs de voitures électriques : la nouvelle bulle spéculative ?

Dans Economie / Politique / Industrie

Constructeurs de voitures électriques : la nouvelle bulle spéculative ?

L'indien Tata aurait investi 900 millions de dollars dans Faraday Future, un constructeur qui n'a pas encore commercialisé son premier modèle et est en proie à de grandes difficultés.

Tesla est une belle machine à perdre de l'argent. Les derniers résultats financiers du constructeur l'ont confirmé, avec une perte record de plus de 530 millions d'euros au 3e trimestre 2017. Pourtant, la firme garde la confiance des actionnaires et des clients. Surtout, même si l'américain ne parvient pas à dégager de bénéfices, il fait des envieux et les projets concurrents se multiplient. Il y a les véhicules branchés préparés par les ténors du premium allemand, mais aussi des créations de marque sur un modèle similaire.

Outre-Atlantique, il y a ainsi Lucid Motors et Faraday Future. Ce dernier a dévoilé lors du CES de Las Vegas en janvier un premier modèle, la FF91. Mais l'aventure, d'apparence ambitieuse, a vite pris des allures de pétard mouillé. Derrière Faraday Future se cachait un investisseur chinois, Jia Yueting, patron de LeEco, spécialiste du multimédia et du numérique dans l'Empire du Milieu. Mais la mauvaise situation financière de LeEco a entraîné un gel des actifs, et donc un quasi-abandon de Faraday Future. Ce dernier, qui a abandonné le projet d'une méga-usine dans le Nevada, avait annoncé au printemps être à la recherche d'un milliard de dollars pour tourner la page LeEco.

Depuis, il n'y avait plus vraiment de nouvelles et on pensait donc le constructeur mort-né. Mais voilà que l'on apprend que Tata serait intéressé par Faraday Future. Le groupe indien aurait investi près de 900 millions de dollars, soit environ 770 millions d'euros. Les médias chinois, qui dévoilent cette info, précisent que cela correspond à 10 % du capital de Faraday Future. Tata se serait donc offert pour pas loin d'un milliard de dollars seulement 10 % d'un constructeur qui n'a pour l'instant pas encore livré une voiture et dont la santé est plus que précaire !

Il ne nous en faut pas plus pour avoir l'impression qu'une bulle spéculative monte dans le milieu du véhicule électrique, avec des nouvelles marques à la valeur fictive, uniquement basée sur leur perspective d'avenir. Une telle capitalisation fait penser à la valeur des sociétés du Web, où le plus important finalement est le potentiel d'une action à sa revente que la santé réelle de l'entreprise. En ce 14 novembre, une action Tesla est à 315 dollars tandis qu'une action General Motors est à 43 dollars.

Il est vrai que le marché est clairement à un tournant, les ventes de modèles branchés vont exploser. Actuellement, les électriques représentent 0,5 % des immatriculations sur la planète. Selon des données relayées par Renault, ce sera 4 % en 2020. Cela peut sembler peu, mais à la fin de la décennie, le marché mondial représentera près de 100 millions de véhicules par an ! En 2025, la part de l'électrique grimpera à 9 %. On comprend un peu mieux la frénésie qu'il peut y avoir sur le marché. Le potentiel commercial de l'électrique n'est lui pas un mirage, d'autant que les futures restrictions gouvernementales vont accélérer la fin du thermique. Toyota pense d'ailleurs que ce sera fini de l'essence et du diesel en 2040.

Tata a-t-il donc vu juste ? Forcément, avec un tel pari financier, impossible de ne pas faire une réponse de Normand. Mais il est certain que tout n'est pas à jeter avec Faraday Future, car le développement de la FF91 est bien avancé. Et puis Tata, c'est aussi le propriétaire de Jaguar et Land Rover, ce qui permet des synergies intéressantes.

Mots clés :

Tata

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bien évidement, ça recréer une gymnastique industrielle, des marques vont mourrir d’autre naître, je ne parle pas uniquement de fabricant mais aussi d’équipementier.

Par

Tesla perd de l'argent ? Ce n'est pas si clair, on pourrait aussi dire que Tesla investit massivement. Une entreprise perd de l'argent lorsqu'elle n'arrive pas à rentabiliser ses investissements, comme par exemple une belle ligne de production de moteurs diesels dont plus personne ne veut. La situation de Tesla avec 500 000 réservations pour le modèle 3 est bien différente. D'ailleurs Tesla arrive encore sans problème à emprunter, malgrés les dettes, et les banques ne sont pas folles...

Par

Développer une nouvelle voiture, ça coute un bras. Et encore plus si on doit la développer à partir de quasi rien et si on doit faire de nouvelles usines, embaucher et former du personnel, etc...

C'est un investissement colossal, qui ne sera rentable qu'à long terme. Mais les fabricants actuels ne peuvent passer à côté, s'ils veulent survivre. Et partir d'une société qui a déjà défriché le terrain comme Faraday Futur est un bon point, car ça permet de gagner du temps.

Reanult a pris la décision de se lancer sur le marché de l'électrique assez tôt. Il offre déjà un produit fini et concurentiel Tesla à joué et les banques ont suivi. Les autres constructeurs doivent et tentent maintenant de ratrapper leur retard.

Par

En réponse à chef chaudart

Développer une nouvelle voiture, ça coute un bras. Et encore plus si on doit la développer à partir de quasi rien et si on doit faire de nouvelles usines, embaucher et former du personnel, etc...

C'est un investissement colossal, qui ne sera rentable qu'à long terme. Mais les fabricants actuels ne peuvent passer à côté, s'ils veulent survivre. Et partir d'une société qui a déjà défriché le terrain comme Faraday Futur est un bon point, car ça permet de gagner du temps.

Reanult a pris la décision de se lancer sur le marché de l'électrique assez tôt. Il offre déjà un produit fini et concurentiel Tesla à joué et les banques ont suivi. Les autres constructeurs doivent et tentent maintenant de ratrapper leur retard.

Les constructeurs leader n'ont pas de retard, ils sont simplement dans l'attente que la demande existe vraiment (production en millions d'exemplaires...), la technologie est connue et maitrisée par les grands constructeurs, on peut même dire qu'ils sont plus avancés que Tesla, puisqu'ils savent construire des voitures à grande échelle, ont des réseaux de distribution déjà en place (concessionaires), Tesla ne résistera pas longtemps lorsque Ford, VW, Toyota et autres sortirons des millions de voiture electriques.

Par

En réponse à Benoit356

Les constructeurs leader n'ont pas de retard, ils sont simplement dans l'attente que la demande existe vraiment (production en millions d'exemplaires...), la technologie est connue et maitrisée par les grands constructeurs, on peut même dire qu'ils sont plus avancés que Tesla, puisqu'ils savent construire des voitures à grande échelle, ont des réseaux de distribution déjà en place (concessionaires), Tesla ne résistera pas longtemps lorsque Ford, VW, Toyota et autres sortirons des millions de voiture electriques.

Ils commencent déjà à investir massivement, c'est déjà parti, l'attente est terminée selon moi. Daimler à investit plusieurs milliard pour son usine de batteries aux USA et de construction de son SUV EQ. D'ailleurs Mercedes compte lancer plus de 10 modèles d'ici 2025. Mais je suis d'accord sur tout le reste, quand la machine sera lancée les autres auront du mal à suivre

Par

En réponse à Didier-971

Tesla perd de l'argent ? Ce n'est pas si clair, on pourrait aussi dire que Tesla investit massivement. Une entreprise perd de l'argent lorsqu'elle n'arrive pas à rentabiliser ses investissements, comme par exemple une belle ligne de production de moteurs diesels dont plus personne ne veut. La situation de Tesla avec 500 000 réservations pour le modèle 3 est bien différente. D'ailleurs Tesla arrive encore sans problème à emprunter, malgrés les dettes, et les banques ne sont pas folles...

Ils ne faut pas confondre réservation que l'ont peut annuler à tout moment et vente. Surtout quand les délais sont en années

Par

En réponse à Didier-971

Tesla perd de l'argent ? Ce n'est pas si clair, on pourrait aussi dire que Tesla investit massivement. Une entreprise perd de l'argent lorsqu'elle n'arrive pas à rentabiliser ses investissements, comme par exemple une belle ligne de production de moteurs diesels dont plus personne ne veut. La situation de Tesla avec 500 000 réservations pour le modèle 3 est bien différente. D'ailleurs Tesla arrive encore sans problème à emprunter, malgrés les dettes, et les banques ne sont pas folles...

"les banques ne sont pas folles"

Ah bon ????? Rappelles toi 2008 !!!!

Par

En réponse à Didier-971

Tesla perd de l'argent ? Ce n'est pas si clair, on pourrait aussi dire que Tesla investit massivement. Une entreprise perd de l'argent lorsqu'elle n'arrive pas à rentabiliser ses investissements, comme par exemple une belle ligne de production de moteurs diesels dont plus personne ne veut. La situation de Tesla avec 500 000 réservations pour le modèle 3 est bien différente. D'ailleurs Tesla arrive encore sans problème à emprunter, malgrés les dettes, et les banques ne sont pas folles...

Investit massivement dans quoi ? :voyons:

a part empiler des batteries on ne voit pas ce qu'il y a de spécial sur Tesla, le rendement est un des faibles qui soient c'est dire qu'a batterie égale les autres iront plus loin :oui:

La Tesla model 3 de base va moins loin qu'une Zoé :bah:

arrêtez le tirage sur l'élastique :brosse:

Par

En réponse à hugh6

Ils commencent déjà à investir massivement, c'est déjà parti, l'attente est terminée selon moi. Daimler à investit plusieurs milliard pour son usine de batteries aux USA et de construction de son SUV EQ. D'ailleurs Mercedes compte lancer plus de 10 modèles d'ici 2025. Mais je suis d'accord sur tout le reste, quand la machine sera lancée les autres auront du mal à suivre

Tout à fait.

Et n'oublions pas la Bolt qui fait tres fort et à un tarif bien plus intéressant que Tesla ! Au lieu de faire des milliers de reservations Online qui n'engagent à rien, ils ont du bloquer la commercialisation dans beaucoup de pays (dont la France), pour etre sur de pouvoir livrer tellement la demande est forte !

Par

En réponse à zemik

Investit massivement dans quoi ? :voyons:

a part empiler des batteries on ne voit pas ce qu'il y a de spécial sur Tesla, le rendement est un des faibles qui soient c'est dire qu'a batterie égale les autres iront plus loin :oui:

La Tesla model 3 de base va moins loin qu'une Zoé :bah:

arrêtez le tirage sur l'élastique :brosse:

Investir massivement en R&D par exemple...

Et les usines, elles ne sont pas gratuites. Il faut aussi payer les salaires.

Quand on part de rien, ça fait énormément d’argent.

Regarde l’intérieur de la dernière A8 (2017). Avec ces 2 gros écran sur la console centrale.

Tesla faisait déjà ça ( et en mieux d’après les journalistes ) en ... 2008...

Les poignées de portes si du Velar, déjà vu sur une Tesla de 2008.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire