Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Continental ContiSportAttack III (3), partie 2: essai longue durée façon full power

Dans Moto / Equipement

Nous avions essayé cette troisième version de ContiSportAttack sur une machine légère. Pour avoir une vue globale des prestations de ce Continental nous l'avons chaussé sur des machines plus généreuses en puissance. Voici nos conclusions.

Continental ContiSportAttack III (3), partie 2: essai longue durée façon full power

Il y a un peu plus d'un an nous vous proposions dans nos colonnes notre ressenti concernant la troisième génération de ContiSportAttack en mode Supermotard. Route, piste, le pneumatique germanique nous avait emmené en toute confiance sur le sec et le mouillé... l'un des principaux points forts de l'allemand (retrouvez ici l'essai complet). En est-il de même avec des motos plus généreuses côté puissance c'est ce que nous allons voir avec tour à tour une Kawasaki ZX-10R et une Ducati Hypermotard 1100 Evo...

PROTOCOLE

Comme à chaque fois lors de nos essais longue durée nous optons pour un itinéraire le plus complet possible avec du quotidien en milieu urbain, du week-end et ses balades départementales aux revêtements plus ou moins entretenus sans oublier quelques retours autoroutiers partie intégrante du paysage motard même si nombre s'en défendent.

Nous ne prendrons pas spécialement attention à la pression avec une vérification toutes les trois semaines (sur le même poste histoire d'éviter les embrouilles). La pression sera celle préconisée par les constructeurs évitant ainsi toute discussion de fin de soirée.

SPORTIVE OU HYPERMOT'?

Ce sont presque 4 000 kilomètres qui ont été réalisés ainsi chaussé sur deux machines aux caractères bien différents. Tandis que la verte offre une puissance capable de vous propulser sur la lune, l'italienne elle au contraire propose un couple pour le moins intéressant. De quoi se faire une idée de cette proposition venue de l'autre côté du Rhin.

L'un des principaux atout de ce gommard est sa mise en confiance quasi immédiate avec une mise en régime qui n'attendra que quelques virages pour se révéler. Ici on ne pense pas aux pneus mais aux trajectoires de notre pilotage. Un point positif d'autant plus que l'agilité est au rendez-vous. Nous sommes en présence d'un véritable pneu sportif capable certes de faire des tours de piste mais sans offrir la sérénité d'un élément spécialement conçu pour ce type d'exercice.

Au fil des bornes le comportement reste conforme au début avec un excellent retour des informations, un feeling présent et une confiance qui restera au rendez-vous durant quasiment 3 500 kilomètres, point de bascule de l'élément arrière qui commence à souffrir surtout lors de la remise des gazs. L'avant accuse aussi la distance avec un pneu moins précis qui aura tendance à se dérober lors des gros freinages. La maniabilité est également sur la pente descendante sans pour autant être mise au pilori.

Continental ContiSportAttack III (3), partie 2: essai longue durée façon full power

UNIFORME

Certes le pneu a vieilli mais son usure reste uniforme et ne souffre que très peu de l'usure dite en escalier si désagréable voire stressante. Acceptant les températures estivales sudistes le Continental fait le grand écart étant tout autant capable de bonnes prestations en hiver, mieux il se montre très convainquant sous la pluie... au début du test certes mais aussi à la fin sans avoir l'impression d'avoir rendu la main. On aime!

Si l'on devait résumer cette version 3 on la qualifierait de constante et prévenante, il ne "tombe" pas... une bonne usure en somme.

Continental ContiSportAttack III (3), partie 2: essai longue durée façon full power

BILAN

Sportif sans être racing le pneumatique est capable d'excellentes prestations même sur des machines riches en puissance. N'ayant nullement besoin de rodage il en offrira amplement assez sur route. Capable de bonnes prestations sous la pluie le ContSportAttack 3 se montre constant durant 3 200 kilomètres, cap auquel il avouera ses faiblesses. Ne pensez pas pour autant qu'il est "out" vous pourrez encore l'emmener quasiment 1 000 bornes de mieux même s’il perd de ses prestations... Un pneu qui mériterait d'être plus plébiscité par le motard...

Continental ContiSportAttack III (3), partie 2: essai longue durée façon full power
Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire