Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Coupe de France Promosport - Croix en Ternois: Un samedi entre averses et éclaircies

Dans Moto / Sport

Coupe de France Promosport - Croix en Ternois: Un samedi entre averses et éclaircies

Les Coupes de France Promosport ont du à nouveau faire face à une météo capricieuse. Entre les averses qui ont rythmé la journée et les éclaircies qui ont séché le circuit, certaines séries ont eu des choix bien difficile à faire pour décider quelle monte de pneus Dunlop à mettre sur leurs machines. Retour sur la journée de samedi qui a permis de déterminer la grille de départ des différentes finales de demain.


Promo 1000


Les conditions climatiques changeantes ont bouleversé la donne quand à la composition de la grille de départ de la finale de demain. Si Pilot a su éviter les pièges, Mathieu Charpin et Romain Maitre se retrouvent en difficulté (13 et 18ème) et devront faire preuve de maîtrise pour finir sur le podium de demain.


Essais Chronométrés : Fernand Dos Santos (Kawasaki) prend la mesure de la nouvelle piste devenue sèche avec son meilleur tour en 55.210 secondes. Romain Maitre (Suzuki) se rapproche à 24 centièmes devant Julien Pilot (Kawasaki) et Fabian Romanens (Kawasaki). Avec Jonathan Goetschy (Kawasaki) et Dylan Buisson (Kawasaki) ils forment un groupe de 6 en moins de 9 dixièmes.


Dans la seconde série, Yannick Pierre (Kawasaki) est le plus rapide et détrône Jean Edouard Aubry (Suzuki) qui avait les commandes de la séance pendant un bon moment. Mathieu Charpin (Yamaha) signe le 3ème temps à 2 dixièmes de la tête.


Au cumul des séries, Dos Santos conserve la pole devant Pierre, Aubry, Maitre, Charpin et Pilot. Pour les grilles des demi-finales, on retrouve Dos Santos, Aubry et Charpin dans la première et Pierre, Maitre et Pilot dans la seconde.


Demi-finales : La pluie et le vent accompagnent les demi-finales. Dans la première, Mathieu Charpin réussit un très bon départ mais, avec les conditions précaires, il préfère assurer et perd du terrain au fur et à mesure des tours. Devant, Cyril De Laville profite de la chute de Fernand Dos Santos et de son dépassement sur Jean Edouard Aubry pour prendre les rênes. Le duo ainsi formé va faire la première moitié de course roue dans roue. Les positions se figent et les deux pilotes se retrouvent isolés. Derrière, Dylan Buisson et Fabian Romanens nous livre un beau mano à mano qui se termine sur un écart de 27 millièmes sur la ligne d'arrivée au bénéfice de Buisson qui marque ainsi un point de plus. Charpin termine 9ème tandis que Dos Santos reparti le couteau entre les dents fait une belle remontée mais échoue dans sa quête pour être qualifié tout de suite pour la finale de demain en finiss ant 12ème et premier non qualifié. On le retrouvera demain matin pour la consolante à 12h05.


Dans la seconde demi-finale, Julien Pilot a fait un début de course remarquable. Les conditions toujours précaires non pas impressionnées Arnaud Duvigneau qui malgré un retard de 3.3 secondes au 6ème tour remonte inexorablement pour lui ravir le commandement deux tours avant la fin. Pilot réplique quelques virages plus loin et franchit la ligne d'arrivée avec 291 millièmes d'avance sur Duvigneau. Yannick Pierre a fait une belle course en embuscade derrière les deux hommes sans jamais être vraiment en mesure de porter une attaque pour gagner une place ou deux. Belle prestation d'Emilien Jaillet qui confirme ses aptitudes en conditions périlleuses et termine à la porte des points.


Pour la finale de demain qui aura lieu à 17h35, Julien Pilot partira en pole devant Cyril De Laville et Arnaud Duvigneau.


Promo 600


A la différence des 1000, la hiérarchie des 600 n'a pas été trop bouleversée et on retrouve sur les premières lignes beaucoup d'habitués comme Diguet, Manniez, Danton… La surprise pourrait bien venir de Mathieu D'Helft qui évolue à domicile et qui signe le 2ème meilleur temps des demi-finales à 66 millièmes de Manniez.


Essais Chronométrés : Alors que Jérôme Danton (Kawasaki) démarre la séance très fort mais chute au 4ème tour. Malgré cela, il reste second de la feuille des temps car seul Thibaut Duchene (Yamaha) fait mieux avec un temps en 56.071 (+0.175). Cyril Guignard (Yamaha) et Julien Diguet (Suzuki) complètent un top 4 contenu en moins d'une seconde.


La seconde série est écourtée par une chute et l'arrivée de la pluie. Les 3 premiers tours ayant été effectués sur le sec, le classement met en valeur les plus rapides à se mettre en action. Ainsi Franck Meyer (Yamaha) devance Nicolas Souchon (Yamaha), Alexandre Mottet (Kawasaki) et Mathieu D'Helft (Yamaha).


Au cumul des séries, Duchene est logiquement le plus rapide avec les 5 premiers de la série 1. Franck Meyer est 6ème. Pour les ½ finales, les séries sont conservées pour la composition et l'ordre de la grille de départ.


Demi-finales : Jérôme Danton, prend le meilleur départ devant Julien Diguet et William Herbillon (MV Agusta). Rapidement, Thibaut Duchêne double Herbillon mais il ne parvient pas à suivre le rythme du duo de tête. Au fil des tours, Danton maintient le cap et creuse l'écart. Isolé, Diguet assure sa seconde place. Duchene complète le tiercé alors que Benjamin Belloeuvre et Clement Stoll termine le top 5.


Dans la seconde demi-finale, tout le monde fait le choix des pneus pluie alors que la piste est en très grande majorité sèche. Nicolas Souchon, Maxime Batisse et David Genard dirige le début de la course. Partis dans les derniers, Florent Manniez et Samuel Berthomé font une remontée fulgurante vers le top 10. Manniez fait même mieux en prenant la 3ème place au 8ème tour à Maxime Gucciardi. Dans le dernier tour, il est en mesure de porté une attaque sur Genard qui est couronnée de succès et franchit la ligne d'arrivée à la 2ème position. Devant Souchon a fait une course exemplaire et un cavalier seul qui lui rapporte la victoire et les cinq points qui vont avec.


La finale des Promo 600 débutera à 16h15 avec en première ligne Nicolas Souchon, Jérôme Danton et Florent Manniez.


500 Promo Cup


Les pièges posés par la nature sur le circuit de croix en Ternois n'ont pas fait de victime parmi les favoris des 500 Cup. Venu en visiteur local, Kevin Rambure a rappelé à son bon souvenir les pilotes de cette catégorie qu'il a gagné en 2010. Face à lui, Florian Pelegrin, Franck Perrot ou Patrice Di Gregorio vont tout faire pour lui montrer qu'il n'est pas invincible.


Essais Chronométrés : Florian Pellegrin prend la tête de la séance dès les premiers tours de la 1ère série. Pellegrin impose son rythme sur la piste trempée de Croix en Ternois face à Julien Bourdon le seul à avoir été en mesure de contester sa domination. Pierre Sambardier, Steeve Menant et Alex Sarrabayrouse sont relégués à plus d'une seconde et forment le top 5.


Dans la seconde série, même si la pluie a cessé, la piste reste très fraiche et humide. Kevin Rambure en local de l'étape est le plus rapide à se mettre dans le rythme. Il garde la tête du classement jusqu'à la fin de la séance malgré le retour aux avant-postes de Patrice Di Gregorio qui devance Franck Perrot, Gregory Pré et Benjamin Piget.


Au cumul des séries, Rambure est le plus rapide devant Pellegrin, Bourdon, Di Grégorio, Perrot et Pré. Rambure, Bourdon et Perrot partiront de la première ligne pour leur demi-finale tandis que les autres seront en première ligne de la seconde demi-finale.


Demi-finales : La pluie accompagne le départ de la première demi-finale. Très efficace, Kevin Rambure effectue le meilleur départ devant Franck Perrot et Alexandre Schweitzer. Rambure couvre les 14 tours en tête sans être vraiment inquiété. Perrot isolé un premier temps se fait petit à petit rattrapé par Schweitzer et Bourdon mais il leur manque quelques dixièmes pour changer l'ordre à l'arrivée. Dominique Pénicaud est bien remonté à la 5ème place après un 1er tour pointé à la 12ème position.


Dans l'autre demi-finale, Le cavalier seul sous la pluie est signé Florian Pelegrin. Impérial, il colle 3.4 secondes dès le premier tour. Alex Sarrabayrouse un temps 2ème perd des places au fur et à mesure. 5ème à mi-course, il finit 6ème sous la menace de Valentin Grimoux. Pierre Sambardier au guidon de la seule Kawasaki du plateau prend la seconde place et y reste jusqu'au baisser du drapeau à damiers. Derrière, après un départ un peu raté, Patrice Di Gregorio remonte petit à petit et double tour à tour ses concurrents pour finir sur la 3ème position synonyme d'un point. Pré termine 4ème devant Thibaud Doutre qui semble reprendre ses marques dans cette catégorie qu'il a délaissé deux ans pour rouler en 1000 Promo.


Pour la finale de demain qui aura lieu à 14h20, Kevin Rambure partira en pole devant Florian Pelegrin et


Promo Découverte


Avec une participation locale très forte, les Promo Découverte confirment leur rôle de passerelle d'accès à la compétition moto. Avec pratiquement un tiers de locaux dans le groupe A, les deux courses de demain s'annoncent passionnantes.


Essais Chronométrés : Dans la première série, alors que Christophe Micolau (Kawasaki) qui évolue à domicile semblait être le plus rapide, Alexandre Lelièvre (Suzuki) lui colle une seconde dans les derniers instants. Dans les derniers tours, le quinté de tête bouge encore avec l'amélioration d'Alexis Hugueville (Ducati) et les répliques de Lelièvre, Jonathan Jouanno (Kawasaki), Micolau et Arnaud Grivaux (Suzuki). Les cinq premiers se tiennent en 1.1 seconde.


Dans la seconde série, Baptiste Bigaud (Yamaha) et Anthony Delaunois (Yamaha) sont un cran au dessus des autres (+2 secondes). Les deux hommes finissent la séance avec un écart de 142 millièmes. Yann Tasseau (Yamaha) Fabien Delort (Honda) Axelle Robert (Triumph et première féminine) et Christophe Fournier (Honda) sont dans un mouchoir de poche de 179 millièmes.


Au cumul des séries, les 25 premiers se retrouvent dans le groupe A avec pas m oins de 7 pilotes locaux dont le premier est une première qui partira de la 7ème place : Axelle Robert. Sur la grille de départ de la première finale qui débutera à 9h10, c'est Baptiste Bigaud qui partira en pole devant Anthony Delaunois et Alexandre Lelièvre.


Dans le groupe B, c'est Henrik L'Hermite (Yamaha) qui partira en pole à 8h30 devant Julien Pernet (Triumph) et Brice Michalak (Suzuki).


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire