Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Coûts d'usage d'une voiture : les automobilistes français dans la moyenne européenne

Dans Economie / Politique / Budget

Coûts d'usage d'une voiture : les automobilistes français dans la moyenne européenne

En tant qu'automobiliste, il vaut mieux être hongrois que norvégien. Telle pourrait être la conclusion d'une enquête qui a calculé ce que coûte l'utilisation d'une voiture en Europe. Pour les Français, c'est en moyenne 490 € par mois.

En matière de dépenses automobiles, les Français sont-ils les plus à plaindre en Europe ? Non, comme le montre cette étude réalisée par LeasePlan, une société néerlandaise spécialisée dans la gestion de parcs de véhicules. L'entreprise a justement profité de son expérience pour bâtir sa méthode de calcul et connaître ainsi le coût d'utilisation d'une voiture (citadine ou compacte, sur les 3 premières années avec un kilométrage annuel de 20 000 km). Parmi les facteurs pris en compte :  le prix d’achat, la dépréciation, les coûts de réparation et de maintenance, l’assurance, les taxes ou encore le carburant.

Selon l'étude, le coût de détention moyen dans l'Hexagone est de 490 € par mois. La dépréciation représente 36 % de la somme, posant la question de l'intérêt d'être propriétaire de son véhicule au lieu d'en être locataire. Viennent ensuite les taxes (19 %), le carburant (17 %) et l'assurance (14 %). Pour l'instant, rouler avec un diesel est moins onéreux (476 €), surtout en raison de l'écart des prix des carburants (mais celui-ci est petit à petit réduit).

694 € en Norvège

Nous sommes dans la moyenne européenne. Sur le Vieux Continent, les moins bien lotis sont les Norvégiens, avec un coût mensuel de 694 €. La Norvège est le pays où la voiture essence coûte le plus cher, avec 708 €, à cause notamment d'importantes taxes, qui peuvent représenter jusqu'à 29 % du coût total. Elle devance l'Italie (678 €) et le Danemark (673 €). Pour le diesel, c'est aux Pays-Bas que la somme est la plus élevée, avec 695 € par mois (devant la Finlande, 684 €). Cela s'explique par une fiscalité lourde pour les autos fonctionnant au gazole.

À l'inverse, c'est en Hongrie que les conducteurs dépensent le moins avec en moyenne 367 €. Le pays est le mieux placé aussi bien pour l'essence que le diesel (364 et 369 €). Il profite de prix d'achat plus faibles, qui pèsent ainsi moins sur la dépréciation, et de taxes plus légères. La République Tchèque et la Roumanie complètent le podium des sommes les plus faibles.

Mots clés :

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'entreprise a justement profité de son expérience pour bâtir sa méthode de calcul et connaître ainsi le coût d'utilisation d'une voiture (citadine ou compacte, sur les 3 premières années avec un kilométrage annuel de 20 000 km). Parmi les facteurs pris en compte :  le prix d’achat, la dépréciation, les coûts de réparation et de maintenance, l’assurance, les taxes ou encore le carburant.

Selon l'étude, le coût de détention moyen dans l'Hexagone est de 490 € par mois. La dépréciation représente 36 % de la somme,

36% de décote en 3 ans...

c'est faux à moins d'acheter une allemande premium!!

c'est 5O% en moyenne...

voir 6O% sur les marques "exotiques"... ou camelote...

sinon oui il faut tout compter;..

pas que le prix d'achat!!!

la décote aussi..!!! voir la consomation..; de carburant..

la pas cher se paye 4 fois...

à l'achat; à la pompe le tce c'est 1L de plus que la concurrence!!

chez le mécanno et à la revente!!!

Par

Euh ça c'est en supposant que le pigeon achète une bagnole neuve, et suivant les préconisations de l'Argus, la revend au bout de 3-4 ans en ayant abandonné juste 50% de sa valeur.

Il se vend par an en France 6 millions de bagnoles d'occasion alors que les particuliers achètent DIX fois moins de bagnoles neuves ==> la voiture la plus populaire est donc de la marque LeBonCoin.

Et cette marque LeBonCoin propose pléthore de bagnoles de moisn de 40.000 kms à moins de 4000€ ...

Donc tous les calculs de LeasePlan sont bidons et uniquement destinés à convaincre les pigeons de louer leur taxi plutôt que d'acheter une voiture de marque LeBonCoin.

Bon vu la valeur du salaire moyen en France ... la marque LeBonCoin a encore de beaux jours devant elle.

Par

En réponse à douxreveur

L'entreprise a justement profité de son expérience pour bâtir sa méthode de calcul et connaître ainsi le coût d'utilisation d'une voiture (citadine ou compacte, sur les 3 premières années avec un kilométrage annuel de 20 000 km). Parmi les facteurs pris en compte :  le prix d’achat, la dépréciation, les coûts de réparation et de maintenance, l’assurance, les taxes ou encore le carburant.

Selon l'étude, le coût de détention moyen dans l'Hexagone est de 490 € par mois. La dépréciation représente 36 % de la somme,

36% de décote en 3 ans...

c'est faux à moins d'acheter une allemande premium!!

c'est 5O% en moyenne...

voir 6O% sur les marques "exotiques"... ou camelote...

sinon oui il faut tout compter;..

pas que le prix d'achat!!!

la décote aussi..!!! voir la consomation..; de carburant..

la pas cher se paye 4 fois...

à l'achat; à la pompe le tce c'est 1L de plus que la concurrence!!

chez le mécanno et à la revente!!!

Après 5 ans la mienne se vend toujours un peu au dessus des 50%, les voitures perdent vite au début et ça stagne de plus en plus avec le temps donc 36% au bout de 3 ans j y vois rien d'habérent. Certaines premiums décôtent vite aussi a cause de la profusion de certains modèles.

Par

Lol si ma bagnole coûtait ce prix chaque mois, il me faudrait un 2eme boulot...

Par

En réponse à douxreveur

L'entreprise a justement profité de son expérience pour bâtir sa méthode de calcul et connaître ainsi le coût d'utilisation d'une voiture (citadine ou compacte, sur les 3 premières années avec un kilométrage annuel de 20 000 km). Parmi les facteurs pris en compte :  le prix d’achat, la dépréciation, les coûts de réparation et de maintenance, l’assurance, les taxes ou encore le carburant.

Selon l'étude, le coût de détention moyen dans l'Hexagone est de 490 € par mois. La dépréciation représente 36 % de la somme,

36% de décote en 3 ans...

c'est faux à moins d'acheter une allemande premium!!

c'est 5O% en moyenne...

voir 6O% sur les marques "exotiques"... ou camelote...

sinon oui il faut tout compter;..

pas que le prix d'achat!!!

la décote aussi..!!! voir la consomation..; de carburant..

la pas cher se paye 4 fois...

à l'achat; à la pompe le tce c'est 1L de plus que la concurrence!!

chez le mécanno et à la revente!!!

Encore un commentaire sans preuve et inutile de ta part...

Quand on te met les faits face et qu'on te demande des preuves tu ne répond plus bizarrement

Que faire de toi mon pauvre ?

Par

Que dire du sérieux de cette étude qui ne prend en compte que des véhicules neufs ou presque, et seulement du segment de petites citadines et compactes. On aurait aimé voir une étude qui prenne aussi en compte les Audi et BM, qui sont majoritaires dans certains pays, histoire de voir de combien les automobilistes saignent leur budget.

Malgré cela, on voit apparaître des tendances:

Les moins chers (Roumanie, Hongrie etc) sont ceux ou Dacia est majoritaire: faible coûts.

Les plus chers (Pays nordiques), c'est VW qui est est majoritaire.

Il est probable que si l'étude se basait sur 15 ans, et sur toutes les voitures du parc automobile, les pays ou se vendent des VAG et BM seraient tous dans le rouge

Par

C'est quoi ce chiffre, tu roule dans une citadine essence de -10 ans. On est dans les 150-250€ par mois.

Par

En réponse à Sand6

Lol si ma bagnole coûtait ce prix chaque mois, il me faudrait un 2eme boulot...

C'est pourtant ce que coûte vraiment une voiture. Je peux témoigner sur base de mon cas pour une compacte turbo-diesel, la seule dont j'ai calculé le coût quasi au cent près : vendue à 100 000 km à un prix tout-à-fait correct, zéro panne, aucune facture d'entretien en-dehors des entretiens normaux, 2 remplacements de pneus avant et une fois les pneus arrière. Bref, que des coûts normaux et une dépréciation normale.

Coût final par mois (dépréciation, entretiens, assurances, taxes, pneus, carburant) : 545 EUR.

Beaucoup de gens sous-estiment fortement ce que leur coûte leur voiture. Je ne suis dès lors absolument pas étonné que beaucoup achètent des voitures trop coûteuses pour leurs revenus (quand on voit que le premium se porte si bien, c'est hallucinant alors que le pouvoir d'achat est en baisse constante) et se contentent après de boucler leurs fins de mois en étant contents s'ils sont à l'équilibre.

J'ai fini par décider d'acheter une occase car l'essentiel de la dépréciation a déjà été supporté par le premier propriétaire. Et j'arrive à épargner encore un peu plus de sous chaque mois.

Par

En réponse à Nixou18

Que dire du sérieux de cette étude qui ne prend en compte que des véhicules neufs ou presque, et seulement du segment de petites citadines et compactes. On aurait aimé voir une étude qui prenne aussi en compte les Audi et BM, qui sont majoritaires dans certains pays, histoire de voir de combien les automobilistes saignent leur budget.

Malgré cela, on voit apparaître des tendances:

Les moins chers (Roumanie, Hongrie etc) sont ceux ou Dacia est majoritaire: faible coûts.

Les plus chers (Pays nordiques), c'est VW qui est est majoritaire.

Il est probable que si l'étude se basait sur 15 ans, et sur toutes les voitures du parc automobile, les pays ou se vendent des VAG et BM seraient tous dans le rouge

Si on prend les BMW, Audi, Mercedes et consorts,on atteint des prix hallucinants. J'ai eu dans le ménage une BMW 525 Tds de société (pas la mienne, celle de mon ex-épouse) : le loyer mensuel était de 1200 EUR et mon ex-épouse devait remettre de sa poche pour les km parcourus hors contrat.

Si une majorité de ces voitures n'étaient pas des voitures de société (c'est en tous cas comme ça en Belgique), on en verrait les 2/3 de moins sur la route. Impayable (en neuf) pour un salaire normal, et même difficilement payable pour un salaire au-dessus de la moyenne.

Par

Dumbphonr

"Beaucoup de gens sous-estiment fortement ce que leur coûte leur voiture. Je ne suis dès lors absolument pas étonné que beaucoup achètent des voitures trop coûteuses pour leurs revenus (quand on voit que le premium se porte si bien, c'est hallucinant alors que le pouvoir d'achat est en baisse constante)"

Tu as tout à fait raison.

Et puis les gens ne se rendent pas en compte du coût total de leur voiture, tout simplement parce que toutes les dépenses sont séparées, ce qui donne une impression de coût plus faible. Si on met tout bout à bout, ça n'a plus rien à voir.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire