Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Crise chez l'équipementier GM&S : Renault et PSA augmentent leurs commandes

Dans Economie / Politique / Industrie

Crise chez l'équipementier GM&S : Renault et PSA augmentent leurs commandes

Petite bouffée d'air frais pour GM&S, en redressement judiciaire depuis décembre. Ses deux principaux clients se sont engagés à davantage commander. Un sursis pour cette entreprise de la Creuse qui cherche un repreneur.

Les employés du sous-traitant automobile GM&S avaient annoncé il y a une dizaine de jours avoir piégé leur usine pour se faire entendre. Le but était de mettre la pression sur PSA et Renault pour que ces derniers s'engagent à maintenir un volume de commandes suffisant pour assurer l'avenir de l'entreprise, placée en redressement judiciaire depuis fin 2016. Basé à La Souterraine (Creuse), GM&S est spécialisé dans l'emboutissage et l'assemblage de pièces automobiles.

Bruno Le Maire, nouveau ministre de l'Économie, s'était emparé du dossier et avait rencontré l'intersyndicale vendredi dernier. Ce week-end, il a pu s'entretenir avec Carlos Ghosn, le PDG de Renault, et Carlos Tavares, le président du directoire de PSA.

Dimanche soir, les deux grands constructeurs hexagonaux se sont engagés à augmenter fortement leurs volumes de commandes. PSA va passer de 10 à 12 millions d'euros et Renault va carrément doubler la mise, avec 10 millions au lieu de 5. Bercy indique dans son communiqué : "ces engagements permettront d'atteindre un niveau de chiffre d'affaires sur 2017 proche de 25 millions d'euros, et rendent possible la continuité de l'exploitation et la poursuite des discussions sur la reprise de l'entreprise".

Comme le dit la CGT, c'est donc un "sursis". Vincent Labrousse, le délégué du syndicat dans l'usine, a déclaré à l'AFP : "le compte n'y est pas et les menaces sur l'avenir de l'entreprise ne sont pas levées". Il reconnaît toutefois que le geste de PSA et Renault est "encourageant" et est "de nature à rassurer les éventuels repreneurs". Près de 300 personnes sont employées par GM&S dans la Creuse.

Mots clés :

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ouais c'est du vent ça va marché 2 mois après glou glou. ....

Par

euh ... y'aurait pas un peu de concurrence déloyale maintenant ?

sur quelle base PSA et RSA peuvent promettre d'augmenter leurs commandes ?

Par

et on parle de GMD qui pourrait reprendre... marrant c'est pas ecrit dans l'article.. surementune demande d'un conseiller de chez Havas qui a dit a caradisiac de pas tout dire..

marrant de lire caradisiac.. qui fait mine de pas savoir ou pas vouloir expliquer...

continuons a regarder cette comedie et les prochains act comme dans une piece de theatre..

> Drole de voir qu'une grande partie des medias collabore a cette comedie.

Par

tout çà c'est du pipeau, les ministres font semblant de mettre la pression aux 2 constructeurs, n'oubliez pas que les legislatives arrivent, dans les 2 ans la boîtes est coulée ou détricotée à n'en pas douter

Par

En réponse à GrosMytho

tout çà c'est du pipeau, les ministres font semblant de mettre la pression aux 2 constructeurs, n'oubliez pas que les legislatives arrivent, dans les 2 ans la boîtes est coulée ou détricotée à n'en pas douter

Oui, c'est un effet d'annonce pour les élections législatives.

Dans quelques mois, les soucis vont reprendre.

L'histoire se répète, d'autres sont passés par là auparavant. Et on entendra ces ouvriers dirent "on a été trahi par le gouvernement, ils nous avaient promis ci et ça...".

Malheureusement le gouvernement, même si il met de la bonne volonté, ne peut rien. Le gouvernement français n'a plus de pouvoir sur ce qui est permis par les articles des traités européens (qui autorisent et encouragent les délocalisations).

Par

En réponse à GrosMytho

tout çà c'est du pipeau, les ministres font semblant de mettre la pression aux 2 constructeurs, n'oubliez pas que les legislatives arrivent, dans les 2 ans la boîtes est coulée ou détricotée à n'en pas douter

+1

on ne nous explique d'ailleurs pas pourquoi la boite est en difficulté... pourquoi les commandes baissent-elles? mystère...

mais là, paf, un diner entre le ministre et les 2 patrons, et hop, 7 millions en plus, comme par miracle...

Par

En réponse à SiriusRST

Oui, c'est un effet d'annonce pour les élections législatives.

Dans quelques mois, les soucis vont reprendre.

L'histoire se répète, d'autres sont passés par là auparavant. Et on entendra ces ouvriers dirent "on a été trahi par le gouvernement, ils nous avaient promis ci et ça...".

Malheureusement le gouvernement, même si il met de la bonne volonté, ne peut rien. Le gouvernement français n'a plus de pouvoir sur ce qui est permis par les articles des traités européens (qui autorisent et encouragent les délocalisations).

tout à fait, l'europe c'est le mondialisme echevelé au plan europeen, specialement customisé pour les grosses boites et la haute finance, liberté de circulation totale :1 des capitaux,2) des marchandises 3)des services et 4) des travailleurs, pour les travailleur comme c'est possible , l'europe a trouver la solution: importer au bas mot 50 millions de migrants( 90% musulmans avec des effets collateraux graves) d'ici 2050/2060 et encore je suis gentil (compter le double),pour avoir des travailleurs à bas coûts( àçà ne doit dépasse pas3, 4/5€ de l'heure...) et 2) diviser, diluer les identités nationales, (diviser c'est regner)

Par

En réponse à GrosMytho

tout à fait, l'europe c'est le mondialisme echevelé au plan europeen, specialement customisé pour les grosses boites et la haute finance, liberté de circulation totale :1 des capitaux,2) des marchandises 3)des services et 4) des travailleurs, pour les travailleur comme c'est possible , l'europe a trouver la solution: importer au bas mot 50 millions de migrants( 90% musulmans avec des effets collateraux graves) d'ici 2050/2060 et encore je suis gentil (compter le double),pour avoir des travailleurs à bas coûts( àçà ne doit dépasse pas3, 4/5€ de l'heure...) et 2) diviser, diluer les identités nationales, (diviser c'est regner)

oui et non..

En fait à toi d' être malin est au final d'utiliser cette ouverture. passe ton pognon de l' un à l' autre des états, rapatrie ici ou là les biens qui te semble opportun.. bref fait comme ceux à qui tu reproche..

Ensuite qu'on fait des boites comme renault et psa ( etc.. ) avant ? dans les années 60/70 ? n'ont elles pas été chercher quantité de main d'oeuvre par bateau entier ?

La même chose se produit en Tchéquie. Ils importent massivement de la main d'oeuvre de l' ex-yougoslavie, Albanie etc.. jusqu'au jour ou l'usine se barrera et laissera les uns et les autres se toiser du regard. Plutôt que de subir, de se lamenter ou d'être passif, il conviendrait mieux ( c' est mon avis ) de surfer positivement tant que cela est permis.

Par

et .. et au final

Par

La baraque a frites a Nénesse ne marche pas bien.Il pense demander l'aide de l'état.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire