Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Dakar 2008 : cinq Sénégalais ne rentreront pas à la maison comme prévu ...

Dans Moto / Sport

Dakar 2008 : cinq Sénégalais ne rentreront pas à la maison comme prévu ...

C'en est fini du Dakar 2008 pour les près de 250 motos et 20 quads comme on vous l'a déjà annoncé dans les premiers sur Caradisiac Moto.


Mame Less Diallo sénégalais et recordman africain sur le Dakar avec onze participations et « leader » du bataillon sénégalais, cinq motos et trois autos sur le Dakar 2008.


Fini donc pour la KTM numéro 36, Mame Less Diallo ne verra pas les plages du Lac rose au guidon de sa moto.


Dakar 2008 : cinq Sénégalais ne rentreront pas à la maison comme prévu ...


Ni même au coté du plus jeune concurrent de cette 30ième édition, le franco-sénégalais Cheikh Yves Jacquemain (n°221, indicatif du Sénégal), 18 ans. Et ce n'est pas non plus en compagnie de son autre compatriote, vendeur de scooters et vice champion de cross-country du Sénégal 2007, Alioune Sarr qui avait connu jusque là deux abandons successifs.


Faut il rappeler ce que déclarait très simplement le jeune Yves Jacquemain quelques temps avant l'annonce de l'annulation : «je n'ai plus de moto, j'ai tout vendu pour faire le Dakar. Mon budget pour cette année tourne autour de 35-40 millions de francs CFA (entre 53.500 et 61.200 euros). Je suis bourré de dettes!».


Dakar 2008 : cinq Sénégalais ne rentreront pas à la maison comme prévu ...


Même sanction pour les deux derniers représentant du Sénégal, français de naissance mais sénégalais de cœur, Olivier Cocq (Honda n°126), engagé par la FSAM, aura le même défi que « Lune » Sarr : en participations, il n'a jamais vu le Lac rose, et Jean Hugues Moneyron (KTM n°127) le vétéran du groupe, 54 ans et aux trois participations sanctionnées de trois abandons.


Dakar 2008 : cinq Sénégalais ne rentreront pas à la maison comme prévu ...


En conclusion, il faut faire les comptes aussi pour le Sénégal, ce pays, qui en a besoin, perd entre 1,8 à 2 millions d'euros, et une exposition internationale unique en Afrique pendant les étapes se déroulant sur son territoire.


Sources photos : Frederico Alves.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire