Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dakar 2010 : 4ème étape, Coma à la recherche du temps perdu

Dans Moto / Sport

Dakar 2010 : 4ème étape, Coma à la recherche du temps perdu

Voilà donc l'étape 4 du Dakar 2010, départ ce matin pour la liaison de Fiambala en direction de Copiapo.


Presque 400 kms pour s'approcher du désert d'atacama au Chili, en franchissant la Cordillère des Andes.


Toute la journée, ASO annonce 114 motos classées hier, mais 129 au départ !


La partie chronométrée est donc raccourcie et s'arête au CP 3 au km 160.


Cyril Despres s'envole en premier, dès les premiers kilomètres, çà grimpe pour passer un col à 3200 mètres.


Au premier CP, Despres est devant, suivi de David Casteu qui est collé par le Portugais Paulo Goncalves sur sa BMW.


Marc Coma, avec maintenant un handicap de plus de 40 minutes, attaque d'entrée. Au km 83, c'est lui qui est en tête devant Casteu et Despres.


28 kms plus loin, Coma est toujours devant, Despres a pris la seconde place à Casteu qui reste à près de 2 minutes.


Coma gagne l'étape devant Casteu et Despres qui a suivi prudemment, mais vite.


Derrière, Lopez arrive chez lui en héros, le Chilien prend la 4ème place du jour et une 7ème au général.


L'Italien Manca qui roule sur une 690 KTM non bridée, fait bon usage de sa monture pour terminer à 8 mn de Coma.


Olivier Pain nous fait très plaisir aujourd'hui en terminant 8ème.


Avec sa mésaventure d'hier, Frétigné a roulé prudent aujourd'hui, David s'est dit idéalement placé pour les jours qui viennent, mais son heure et demie perdue hier va peser lourd, il est 19ème ce soir, loin, trop loin des premiers.


Pierrick Bonnet, est annoncé par ASO dans les abandons depuis hier, je vous en ai parlé.


Je viens de regarder France 4, et qui je vois à l'écran, notre galérien de Caen, Pierrick, à terre, il avait pris la moto sur la cheville mais aidé par des spectateurs pour relever sa moto, la KTM N° 52 repart.


Je m'apprête à écrire que Pierrick Bonnet roule toujours.


Méfiant, je viens de téléphoner à madame Bonnet et Pierrick a bien abandonné hier dans des conditions qui auraient pu être dramatiques. Gérard Holtz a diffusé ce soir à 18 h des images d'hier.


Pierrick est tombé hier midi vers 14 heures dans un buisson, sous sa moto.


Il ne pouvait pas se dégager. Sachant que l'équipement iritrack de l'organisateur allait le positionner arrêté, il serait vite appelé.


Il faisait 45° sur la piste, Pierrick ne pouvait ni atteindre l'iritrack, ni sa balise. Mais rien n'a fonctionné.


Il est resté trois heures sous sa moto sans parvenir à se sortir. Ne voyant personne venir, il a essayé de joindre sa femme, sans succès.


Se sentant de plus en plus mal, il a réussi à couper des branches avec un couteau pour atteindre sa balise de détresse qu'il a déclenché.


Ce n'est que là qu'ASO est venu le chercher en hélicoptère.


Récupéré sous sa moto en état de choc, Pierrick a été perfusé et transporté au bivouac. Plus de peur que de mal, mais beaucoup de peur.


Encore un nouvel exemple de la non fiabilité du système ou de son traitement ou les deux.


Classement provisoire :


  • 1- DESPRES (FRA) KTM
  • 2- CASTEU (FRA) SHERCO 00:08:53
  • 3- RODRIGUES (PRT) YAMAHA 00:23:45
  • 4- MANCA (ITA) KTM 00:29:51
  • 5- DUCLOS (FRA) KTM 00:38:20
  • 6- COMA (ESP) KTM 00:38:50
  • 7- LOPEZ CONTARDO (CHL) APRILIA 00:39:07

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Nouvelle de Pierrick Bonnet: Comme dit: Grosse frayeur et désydratation élevé. Heuresement que un hélicoptère est passé par la et qu'il a put tiré sa fusée de détresse. Plus de 4h couché sous sa moto, la jambe tordu, le réservoir qui vous lâche l'essence sur la jambe, la tête vers le bas de la descente et la moto plus haut.. Y a de quoi calmé des ardeurs. Mais prouve qu'à 47ans on peut etre encore bien solide =D. Courage à lui.

Par Anonyme

A vouloir jouer avec le feu, on finit par se brûler:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire