Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dakar 2010 : 7ème étape, Alain Delaunay est arrivé à Antofagasta après 16 heures de moto

Dans Moto / Sport

Dakar 2010 : 7ème étape, Alain Delaunay est arrivé à Antofagasta après 16 heures de moto

J'attendais avec impatience des nouvelles du rescapé de nos « centenaires », Alain Delaunay roule seul depuis l'abandon de son copain Denis.


J'espérais qu'il arrive à cette journée de repos, c'est pour les amateurs déjà la demie réussite de leur défi.


Je savais juste qu'Alain était arrivé à Antofagasta, très tard.


Pour vous donner une idée, Alain, N° 97 a mis presque 16 heures pour faire les 600 kms.


A comparer avec Cyril Despres qui se disait fatigué par cette étape, couverte en 6 h 36 par le pilote KTM !


Pour Alain, cette étape est la plus longue et la plus difficile du rallye.


A son arrivée, il fait partie des 4 derniers motards « malle moto » c'est-à-dire sans assistance, sur la quinzaine présents au départ. Ce qui montre les difficultés du parcours depuis le départ.

Dakar 2010 : 7ème étape, Alain Delaunay est arrivé à Antofagasta après 16 heures de moto


Lors de cette étape, il a fait une grosse chute alors qu'il roulait à environ 50 km/h. Il s'en sort avec un hématome à la hanche, heureusement sans conséquence importante.


Dans sa chute, la moto a été pliée au niveau du réservoir, sa capacité a diminué d'environ 5 litres. Il a réussi, néanmoins, à terminer l'étape tard dans la nuit, vers 23h. Il n'a pas pris le temps de se déshabiller, a plongé dans sa tente sans même éteindre sa lampe et a passé une bonne nuit. Il a profité de cette journée de repos pour finir de bien récupérer.


Il termine 91ème sur 95 finishers et 92ème au classement général à 39h30 du premier, mais qu'importe.


Hier, Alain a pu passé la journée de repos avec Denis, il ont remis la moto en état pour repartir ce matin.


Denis va repartir avec l'équipe ASO, il va pouvoir retrouver Alain le soir au bivouac.


Mais le plus dur reste à faire, rejoindre Buenos-Aires pour venir à bout de ce Dakar, courage Alain !


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 super, ns restons admiratifs ...du moral, de la forme physiqye  UN GRAND  BRAVO !!!!!:coucou::lol::good:maintenant repos

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire