Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dakar 2010 : 7ème étape, l'étape la plus longue pour Yannick Guyomarc'h, 2 jours et une nuit

Dans Moto / Sport

Dakar 2010 : 7ème étape, l'étape la plus longue pour Yannick Guyomarc'h, 2 jours et une nuit

Une belle galère, comme on les aime, vendredi matin, Yannick Guyomarc'h, un Français au guidon d'un 690 KTM part pour les 600 kms de Iquique pour rejoindre Antofagasta.


C'est l'étape la plus longue du Dakar 2010 qui va amener les concurrents à la journée de repos.


Mais sur le parcours, si difficile pour les privés, Yannick détruit tout l'avant de sa moto.


Mais là, au milieu de nul part, pas de concessionnaire KTM !


Seul, en plein désert, le N° 112, essaye tant bien que mal de réparer sa moto.


Le pompier de Paris rafistole sa moto avec les colliers rilsan, du fil de fer, indispensable, mais toute la partie avant, road-book, GPS, iritrack, toute la tête de fourche est complètement désolidarisée, plus rien ne tient.


Yannick ne veut pas abandonner, sa réparation de fortune ne supporte pas de rouler à plus de 25-30 km/h, trop de vibrations.


Alors que le vainqueur de l'étape est arrivé vers 15 heures locale à Antofagasta, Yannick roule toute la journée de vendredi, la nuit arrive, et Yannick n'est encore qu'à une bonne moitié de l'étape.


Il roule la nuit à 25 à l'heure, le jour se lève samedi matin, et la KTM N° 112 est encore loin de l'arrivée.


Pendant que les concurrents profitent de la journée de repos pour se refaire une santé, Yannick roule, roule, il arrive au bivouac samedi en fin d'après-midi, quelques dizaines de minutes avant la mise hors course.


Mais il reste des heures de travail sur la moto pour la remettre en état.


David Casteu, qui a du abandonner à cause de sa plaie à la jambe, est là avec son équipe.


David met ses mécaniciens à disposition de Yannick qui prennent en charge la réparation de la KTM.


Yannick Guyomarc'h peut donc aller dormir après environ 35 heures sur la moto.


Il est reparti hier matin après une bonne nuit, moto OK.


Hier soir, il termine l'étape 8 en direct pendant le bivouac sur France 2, 3h40 après Despres et a pu dormir normalement cette nuit.


Rendez-vous à Buenos-Aires, Yannick.


logo moto18rallyeraid.com


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire